Sélectionner une page

La preview de la DreamHack Masters Stockholm

La preview de la DreamHack Masters Stockholm

Il s’agit du plus événement de la rentrée avant l’importantissime MAJOR FaceIT, c’est une sorte de répétition générale pour bon nombre d’équipes. La deuxième édition de l’année la DreamHack Masters va se dérouler à Stockholm durant 5 jours (du 29 août au 2 septembre). De nombreuses équipes n’ont pas joué en compétition depuis un bon mois, bref, c’est la rentrée des classes même sur CSGO ! C’est l’occasion de faire un tour d’horizon des équipes qui participeront à l’événement.

Les groupes

Groupe A
Astralis
Grayhound
North
TyLoo
Groupe C
FaZe
fnatic
Heroic
OpTic
Groupe A
Ghost
Natus Vincere
NiP
NRG
Groupe D
Gambit
HelRaisers
MIBR
mousesports

 

La preview de la rédaction

Les favoris

 

 Astralis 
Et comme d’habitude, les Danois d’ Astralis sont à placer toute haut de la liste des favoris. Ils sont remportés l’ELEAGUE Premier 2018 juste avant la trêve estivale. Ils sont enchaînés les victoires avant les grandes vacances avec une facilité déconcertent.  Nicolaj « device » Reedtz est toujours l’une des pièces maîtresses et leur jeu bien travaillé fait mouche. Ils sont dominants tant en termes de jeu d’équipe, mais également de skill. A la rédaction, on les voit sans aucune hésitation terminer premiers de la DreamHack Masters Stockholm.

 Natus Vincere
NaVi a toujours du mal à rentrer dans les tournois, mais finissent toujours pas rattraper le coup lors des matchs suivants. Cet événement sera certainement différent, car ils jouent Ghost, équipe à leur porter malgré une bonne prestation lors de la ZOTAC Cup Masters Oleksandr « s1mple » Kostyliev est leur star player et l’équipe ne s’en cache pas, la bonne prestation des NaVi va dépendre en grande partie de la forme du joueur malgré un lead intelligent de la part de  Danylo « Zeus » Teslenko.

 FaZe Clan
Après une saison 2017-2018 entachée par la mise à l’écart (volontaire) d’ Olof « olofmeister » Kajbjer et aucune victoire probante, c’est l’heure de la révolte pour FaZe.  Une fin de saison chaotique avec leur élimination précoce après deux défaites en deux matchs lors de l’ELEAGUE Premier 2018. Forcé de constaté qu’il est urgent pour FaZe de se reprendre, et ce dès maintenant à quelques jours du MAJOR FaceIT sinon l’heure du changement sonnera peut-être plus rapidement que prévu. L’équipe est malgré tout à mettre dans la case favoris, parce que les grands joueurs ne meurent jamais.

Logo mibr Made in Brazil
Après un retour mitigé l’équipe brésilienne s’est renforcée avec l’arrivée de  Tarik « tarik  » Celik. L’américain d’origine turque a maintenant eu le temps d’acclimaté à l’humidité ambiante du Brésil, c’est l’heure de regagner à nouveau. Ils viennent de remporter le premier “gros” événement de la rentrée (la ZOTAC Cup Masters) devant Kinguin, rien de très ronflant, mais victoire, de l’argent et surtout une bonne dose de confiance ont été pris à Honk Kong. Nul doute qu’il faudra suivre l’équipe de  Marcelo « coldzera » David de près.

 

 

 

Les outsiders

 

Logo NRG NRG Esports

C’est l’équipe américaine qui monte ces derniers mois, la preuve avec l’investissement de Tiësto (DJ Internatinal) dans l’équipe en avril dernier. Ils sont un joueur avec un talent fou, il s’agit de Cvetelin « CeRq » Dimitrov, le bulgare âge d’à peine 18 ans affole les statistiques. Ils sont une équipe qui gère à la perfection Mirage et sont plus que correct sur les autres cartes. Ce n’est pas exclu que NRG soit la seule équipe à pouvoir battre l’un des favoris évoqués ci-dessus.

 fnatic
Un bilan mitigé en juillet avec 3 victoires pour 3 défaites, un ratio  de 50% de victoire pour l’une des équipes emblématiques de la scène CSGO. Insuffisant pour une structure d’une telle ampleur. Le transfert de  Richard « Xizt » Landström ne semble pas encore porter ses fruits. L’équipe suédoise a eu le temps pour une préparation optimale et peut compter sur leur trio de toujours pour sortir d’une mauvaise passe. Surement encore insuffisant pour prétendre à la victoire lors la DreamHack Masters Stockholm.

 mousesports
flaga poland Janusz « Snax » Pogorzelski revit avec sa nouvelle équipe, mais ça ne veut pas dire que l’équipe a gagné aux changes avec la mise à l’écart de flag slovenia Martin « STYKO » Styk. Pour nous, ce transfert est une erreur. On voit mal comment l’équipe de   Chris « ChrisJ » de Jong peut inquiéter une équipe comme Astralis. L’entrainement d’entre saisons a peut-être porté ses fruits mais on a encore des doutes. On attend de voir ce que vaut l’équipe !

 North
L’équipe CSGO du FC Copenhague a effectué un échange de joueur (temporaire?) avec l’arrivée de  Nikolaj “niko” Kristensen en provenance d’Heroic ⁠Daniel “mertz” Mertz fait le chemin inverse, celui-ci étant encore jugé trop tendre. Les danois se sont qualifiés pour l’IEM Chicago malgré une défaite contre les Finlandais de ENCE. Si  Valdemar “valde” Bjørn Vangså⁠ et ses coéquipiers arrivent à sortir de la première phase du tournoi, ils peuvent faire de grand-chose. Ce n’est pas exclu qu’il s’agit là de l’équipe surprise du tournoi.

logo Ninja in Pyjamas Ninja in Pyjamas
La dernière fois qu’on a pu observer NiP jouer c’était fin juillet pour les qualifications Europe du Major FACEIT. Qualification européenne qu’ils sont d’ailleurs remportés, mais pas de quoi s’affoler. Ils vont déjà avoir du mal à sortir de la phase de groupe (groupe B), leur groupe étant l’un des plus relevés.

 

Les autres

 

 Heroic
On a hésité à mettre Heroic dans les outsiders. Les changements à répétition sont le plus gros problème d’Heroic. Les autres équipes Danoise piochent le talent de l’équipe au compte-gouttes. Comme vous l’avez compris, la stabilité n’est pas le maître mot chez Heroic. L’équipe peut toujours compter sur l’expérience d’  Adam « friberg » Friberg pour faire quelques coups d’éclat, mais de là prétendre une victoire lors de la DreamHack Masters Stockholm..

Logo HellRaisers HellRaisers

Équipe cosmopolite par excellence, HellRaisers est équipe très difficile à décrire. Ils peuvent réaliser de bonnes performances mais toujours trop juste à passer le cap du tier 1. L’équipe stagne depuis déjà pas mal de temps et semble se conforter dans cette espace.

Logo Ghost Ghost
Après la récente arrivée flag germany Kevin « kRYSTAL » Amend, l’équipe canadienne a réalisé un bon résultat de la ZOTAC Cup Masters atteignant les demi-finales. Il s’agit là d’une bonne performance pour l’équipe de flag Canada Joshua « steel » Nissan. Ghost semble encore trop tendre pour pouvoir passer la première phase d’un grand tournoi mais ce sera toujours de l’expérience supplémentaire. On les reverra cette saison.

Logo Grayhound Grayhound
Toujours dans l’ombre de Renegades du côté Australien, Grayhound prend de plus en plus son indépendant et écoule les tournois internationales. Ils n’ont pas encore l’expérience, ni le skill nécessaire pour passer les poules de la DreamHack Masters Stockholm.

 Gambit Esports
On ne va pas y aller par quatre chemins, aucune chance de Gambit ne passe ne fut ce que la phase de groupe. Après leur victoire au MAJOR à Cracovie, l’équipe s’est peu à peu éteindre, certes avec quelques coups d’éclat de temps à autre (DreamHack Master Marseille). L’équipe semble avoir un problème de lead in game et même  Mihail « Dosia » Stolyarov ne peut rien y faire. Il leur faudra du courage et un quelques rounds chanceux pour atteindre les playoffs.

 

 

[nextpage title=”Les équipes en détail”]

Les équipes de la DreamHack Masters Stockholm 2018

 Astralis :
 Andreas « Xyp9x » Højsleth
 Emil « Magisk » Reif
 Lukas « gla1ve » Rossander
 Nicolaj « device » Reedtz
 Peter « dupreeh » Rasmussen

 FaZe Clan :
 Finn « karrigan » Andersen
 ⁠Håvard « rain » Nygaard
 Ladislav « GuardiaN » Kovács
⁠ Nikola « NiKo » Kovač
 Olof « olofmeister » Kajbjer

 fnatic :
 Freddy « KRiMZ » Johansson
 Jesper « JW » Wecksell
 Robin « flusha » Rönnquist
 Richard « Xizt » Landström
 William « Draken » Sundin

Logo Ghost Ghost :
flag germany Kevin « kRYSTAL » Amend
flag Canada Joshua « steel » Nissan
Kenneth « koosta » Suen
flag Canada Yassine « subroza» Taoufik
flag Canada Matthew « Wardell » Bowman

Logo Grayhound Grayhound :
Christopher « dexter » Nong
Erdenetsogt « erkaSt » Gantulga
Liam « malta » Schembri
Ollie « Dickstacy » Tierney
 Sean « Gratisfaction» Kaiwai

 Gambit :
 Abay « Hobbit » Khasenov
 Dauren « AdreN » Kystaubayev
 Mihail « Dosia » Stolyarov
flag russia Nikolay « mir » Bityukov
 Rustem « mou » Telepov

Logo HellRaisers HellRaisers :
Flag Hongrie Bence « Deadfox » Böröcz
Flag Jordanie ⁠Issa « ISAA » Murad
 Kirill « ANGE1» Karasiow
 Özgür « woxic » Eker
 Vladyslav « Bondik » Nechyporchuk

 Heroic :
 Adam « friberg » Friberg
 Andreas « MODDII » Fridh
 ⁠Patrick « es3tag » Hansen
 Asger « AcilioN » Larsen
 ⁠Daniel « mertz » Mertz

Logo mibr Made In Brazil :
 Fernando « fer » Alvarenga
 Gabriel « FalleN » Toledo
 Jake « Stewie2K » Yip
 Marcelo « coldzera » David
 Tarik  » tarik  » Celik

 mousesports :
 Chris « ChrisJ » de Jong
flaga poland Janusz « Snax » Pogorzelski
 Miikka « suNny » Kemppi
 Robin « ropz » Kool
 Tomas « oskar » Stastny

 Natus Vincere :
 Danylo « Zeus » Teslenko
 Denis « electronic » Sharipov
 Egor « flamie » Vasilyev
 Ioann « Edward » Sukhariev
 Oleksandr « s1mple » Kostyliev

Logo NRG NRG Esports:
 Cvetelin « CeRq » Dimitrov
 Damian « daps » Steele
 Ethan « nahtE » Arnold
 Jacob « FugLy » Medina
 Vincent « Brehze » Cayonte

logo Ninja in Pyjamas Ninja in Pyjamas :
 Christopher « GeT_RiGhT » Alesund
 Dennis « dennis » Edman
 Fredrik « REZ » Sterner
 Jonas « Lekr0 » Olofsson
 Patrik « f0rest » Lindberg

Logo North  North:
 Mathias “MSL” Lauridsen⁠
 Philip “aizy” Aistrup ⁠
 Valdemar “valde” Bjørn Vangså⁠
 Markus “Kjaerbye” Kjærbye⁠
 Nikolaj “niko” Kristensen

 Optic :
 Kristian “k0nfig” Wienecke
 Nicklas “gade” Gade
 René “cajunb” Borg
 Jakob “JUGi” Hansen
 Marco “Snappi” Pfeiffer

 Tyloo:
 Hansel “BnTeT” Ferdinand
 HaoWen “somebody” Xu
 Hui “DD” Wu
 Ke “Mo” Liu
 Kevin “xccurate” Susanto

A propos de l'auteur

Poster un Commentaire

  Notification(s)  
Me notifier des