Restons connectés !

Autres

Fortnite est banni de l’App Store d’Apple

Publié

le

Fortnite est banni de l’App Store d’Apple
Crédit photo : EPIC Games

Après la dernière mise à jour apportée à l’application par EPIC sur l’App Store d’Apple, Fortnite est banni et ne sera plus disponible sur la plateforme Apple.

La dernière mise à jour de Fortnite permet à EPIC d’éviter les commissions de 30 % imposées par Apple

L’application du battle royal dispose d’achat in-app, ce qui se fait de plus en plus dans les différentes applications sur les stores Apple et Google. Les achats in-app ne sont pas illégaux, loin de là.

Apple prend une commission sur chaque achat par les utilisateurs dans les applications. Ces commissions sont imposées par le Store de la firme à la pomme. Le Google Play fonctionne de la même façon.

La dernière mise à jour de l’app Fortnite n’a pas respecté les règles du store d’Apple. Epic a utilisé une méthode qui permet d’éviter le processus de validation d’Apple et by pass leur système des achats in-app. Apple a donc pris la décision de bannir Fortnite de leur App Store.

La réaction d’Apple est un ban de l’application Fortnite sur leur store !

Apple n’y a pas été de main morte, puisque l’application a été purement et simplement supprimée de l’App Store quelques heures seulement après la mise à jour de Fortnite.

Apple a envoyé un communiqué au site The Verge afin d’expliquer leur position :

Aujourd’hui, Epic Games a pris la malheureuse décision de violer les directives de l’App Store qui s’appliquent de la même manière à tous les développeurs et qui sont conçues pour que le magasin soit sûr pour nos utilisateurs. En conséquence, leur application Fortnite a été retirée de l’App Store. Epic a activé dans son application une fonctionnalité qui n’a pas été examinée ou approuvée par Apple, et ils l’ont fait dans l’intention expresse de violer les directives de l’App Store concernant les paiements in-app qui s’appliquent à chaque développeur qui vend des biens ou des services numériques.

Epic réagit et attaque de front Apple et Google !

Actuellement, il n’y a pas d’économies si les joueurs utilisent les options de paiement d’Apple et de Google, où Apple et Google perçoivent des frais exorbitants de 30 % sur tous les paiements. Si Apple et Google réduisent leurs frais sur les paiements, Epic répercutera les économies sur les joueurs.

La position d’EPIC semble claire, ils ont en marre de payer 30% à Apple et Google. Le studio américain répercute la baise des commissions au profit des joueurs (faut-il encore que leur App soit disponible ?).


Les voix s’élèvent de plus en plus contre les conditions des App Store (et surtout chez Apple) !

Microsoft avec sa division Xbox a essuyé un refus de voir apparaître leur service cloud concernant son app Xbox Game Pass sur iOS. Google a essuyé le même refus pour Stadia, leur plateforme de gaming cloud.

L’Apple Pay et App Store dans le viseur de la Commission européenne

Il y a de ça quelques semaines, la Commission européenne a commencé à s’attaquer à l’épineux problème de la plateforme d’Apple. Une enquête pour pratiques anticoncurrentielles a été ouverte en juin dernier.

Spotify a porté plainte en 2019 contre Apple pour pratiques anticoncurrentielles

En 2019, le numéro 1 des services de streaming a porté plainte contre Apple pour pratique anticoncurrentielle. L’Union européenne a ouvert une enquête quelques semaines après la réception de cette plainte.

La plainte portait sur la commission de l’Apple de 30 % sur les achats in-app. Si vous souscrivez un abonnement Spotify via l’App Store d’Apple, le service de streaming perd automatiquement 30 % de ce que vous payez. Un sérieux manque à gagner pour la société suédoise.

En effet, la marque à la pomme empêche les développeurs tiers de proposer des abonnements en dehors leur App Store. Il est donc impossible de réaliser une validation sur l’App Store de ne pas commissionner Apple.


Fortnite est banni, mais EPIC porte plainte et relance le débat sur les achats in-app

EPIC Games relance le début concernant la politique des App Store à un moment clé pour Microsoft (étrange ?) et leur app Xbox Games pass. Le studio américain est clairement un game changer avec l’arrivée de l’EPIC Store et des commissions qui ont été fortement réduites par rapport à Steam.

Une longue bataille juridique a déjà commencée, Epic Games a déjà porté plainte auprès du tribunal du district du nord de Californie. Le document de la plainte est disponible et comporte 65 pages.

La guerre est déclarée par EPIC Games et Tencent (actionnaire à 40%) joue avec le feu et une partie de leurs revenus et relance le début au profit de tout le monde ?

À noter que Google n’a pas encore réagi concernant la mise à jour de Fortnite sur leur App Store.

C’est aussi un bon coup de com de la part d’EPIC avec le retrait de Fortnite de l’App Store !

Les développeurs de Fortnite avaient anticipé la communication d’Apple et ont sorti une vidéo faisant référence à une publicité d’Apple.

[Update 14/08/20 à 12:25] Fortnite n’est plus disponible sur le Google play depuis quelques heures.

Autres

Amende de 7,8 millions d’euros pour Valve et d’autres éditeurs de jeux

Publié

le

par

La Commission européenne condamne des éditeurs de jeux a une amende de 7,8 millions d’euros

L’Europe a sanctionné Valve et cinq éditeurs de jeux à payer plusieurs millions d’euros pour avoir pratiquer le géo-bloquage.

L’Union européenne condamne Valve et cinq éditeurs de jeux  à payer une amende d’un montant de 7,8 millions d’euros. Et ce, pour avoir bloqué les ventes transfrontalières en Europe. L’enquête sur le sujet a débuté il y a quatre ans déjà.

Valve, qui détient la plateforme Steam, n’a pas reconnu ses torts et c’est pour cela qu’elle écope à elle seule d’une amende de 1,6 millions d’euros. Les cinq autres éditeurs de jeux concernés également par cette sanction ont, quant à eux, reconnus les faits. Un choix qui a été bénéfique car le montant a été réduit pour eux. Les éditeurs concernés sont : Bandai Namco, Capcom, Focus Home, Koch Media (qui fait partie d’Embracer Group AB) et ZeniMax. Une telle décision a été prise parce qu’il est strictement interdit de géo-bloquer des jeux vidéo qui proviennent d’une zone géographique déterminée. Pratique à laquelle Steam et les cinq éditeurs de jeux ont eu recours.

La Commission européenne condamne le géo-bloquage

Margrethe Vestager, la vice-présidente exécutive en charge de la politique de concurrence au sein de la Commission européenne s’est exprimée sur le sujet. Elle a déclaré que : « plus de 50 % des Européens jouent à des jeux vidéo. L’industrie des jeux vidéo en Europe est florissante et représente aujourd’hui plus de 17 milliards d’euros. Les sanctions prises aujourd’hui contre les pratiques de “géo-blocage” de Valve et de cinq éditeurs de jeux vidéo pour PC rappellent qu’en vertu du droit européen de la concurrence, il est interdit aux entreprises de restreindre contractuellement les ventes transfrontalières. Ces pratiques privent les consommateurs européens des avantages du marché unique numérique de l’UE et de la possibilité de rechercher l’offre la plus appropriée dans l’UE ».

Steam est une plateforme très connue dans le monde du jeu vidéo sur PC. Celle-ci permet de télécharger et de jouer aux jeux vidéo sur PC. Les utilisateurs ont même la possibilité d’ajouter sur Steam les jeux qu’ils ont acheté en dehors de la plateforme comme en magasin par exemple via des clés d’activation. Steam met à disposition des éditeurs de jeux une fonction de contrôle du territoire. Ces deux procédés mis ensemble permettent le géo-bloquage des jeux en fonction de la position géographique de l’utilisateur.

Par conséquent, les utilisateurs qui sont en dehors des états membres désignés sont dans l’impossibilité d’activer un jeu avec les clés d’activation de Steam. C’est ce qui s’est produit de septembre 2010 au mois d’octobre 2015 pour la République tchèque, la Pologne, la Hongrie, la Slovaquie, l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie.

Continuer à lire

Autres

Davidp mis sur le banc par G2 Esports

Publié

le

par

G2 Valorant bench DavidP
Crédit photo : G2 Esports

David « Davidp » Prins a officiellement été mis sur le banc par la team G2 Esports. L’excellent joueur Valorant s’est exprimé sur le sujet.

C’est une nouvelle qui a secoué la scène esportive : Davidp ne sera plus aux côtés des autres joueurs de la team G2 pour les compétitions à venir. Le manager de la team, Maik “MaikTurtle” Löffler a expliqué cette prise de décision. Il a affirmé que la team avait la volonté de rester au sommet. Cela demande de l’ambition, de l’énergie, mais pas seulement, il faut aussi selon lui, de l’adaptation et de la flexibilité même à des « moments qui peuvent sembler choquants ».

Un parcours sans embuche

Et pourtant, Davidp a brillé au sein de la team G2. Le joueur avait rejoint la structure en juillet dernier et depuis cette arrivée, ils ont connu cinq mois de succès sur Valorant. Ils ont gagné l’intégralité des Ignition Series en Europe : les six tournois ! Mais, leur dernier tournoi a été plus difficile. La team G2 s’est inclinée en demi-finale du First Strike face à la team Heretics, terminant dans le top 4. Malgré tout ça, la structure souhaite changer de direction et cela passe par des décisions parfois compliquées. Ils sont reconnaissants de ce qu’a pu apporter à la team Davidp et lui souhaite le meilleur pour la suite de sa carrière. La team G2 garde de l’ambition pour la suite et compte bien gagner les compétitions à venir.

Le joueur est toujours actuellement sous contrat avec la structure, mais il est invité à trouver d’autres options pour la suite.

Message émouvant

C’est avec beaucoup de tristesse que Davidp a annoncé la décision qui a été prise par G2 Esports. Malgré tout, il reste très humble : « (…) je comprends totalement leur décision et je leur souhaite le meilleur pour l’avenir, je suis sûr que nous allons nous affronter sur les serveurs bientôt ».

Les quelques mois qu’il a passé au sein de la team G2 l’a fait grandir en tant que joueur, mais aussi en tant qu’homme. Il a déclaré : « j’ai rencontré beaucoup de gens formidables depuis que j’ai rejoint G2 en juillet et j’ai apprécié jouer avec eux tous ».



Un retour en force

Cette année n’a pas été des plus simples pour David « Davidp » Prins qui a eu des moments douloureux à passer suite au décès de son papa. Mais malgré cela, il promet de revenir en force en 2021. Il reste confiant pour la suite : « je suis une personne qui travaille dur et je veux réussir dans tout ce que je fais ». Nous le retrouverons sûrement très prochainement sur les compétitions Valorant, prêt à montrer ce qu’il vaut.

Sa communauté est plus que jamais derrière lui et le soutient dans tout ce qu’il vit. David a tenu à les remercier :

Continuer à lire

Autres

Lancement du Game Square en ligne

Publié

le

par

Wex Game Square

Trois tournois se dérouleront prochainement afin de patienter avant l’événement Game Square qui se déroulera en 2021 en physique !

Le Game Square est un événement qui se déroulera en physique au WEX et qui est programmé pour dans moins d’un an : en novembre 2021 ! Le Game Square, ça sera un weekend entièrement dédié à l’esport. Lors de l’évènement, les nouveautés seront présentées en avant-première par les éditeurs des jeux vidéo. Il y aura bien évidemment des tournois, des stands de merchandising avec des produits gaming, de la réalité virtuelle, mais aussi de nombreuses animations.

Des tournois en ligne pour patienter

Avant de sortir de la crise sanitaire et que le monde retourne à la normale, la compétition débutera tout de même au mois de décembre, mais bien évidemment en ligne. C’est pour cela que trois tournois sont organisés sur des disciplines différentes. Les trois compétitions mises à l’honneur sont FIFA 21, Fortnite et enfin, Rainbow Six.

Le top départ de la compétition sera donné le 26 décembre prochain ! Pendant environ un mois, les joueurs s’affronteront pour tenter de se hisser en finale. Les finales de ces trois tournois auront lieu sur deux jours : le 30 ainsi que le 31 janvier 2021. Elles seront retransmises sur la chaîne Twitch de Gamesquarewex.




FIFA 21, Fortnite et Rainbow Six

Pour FIFA 21, c’est sur PlayStation 4 qu’auront lieu les affrontements en 1 VS 1 en mode « coup d’envoi ». Le vainqueur de ce tournoi repartira avec la nouvelle PlayStation 5, mais ce n’est pas tout ! Les finalistes seront privilégiés car ils auront la chance de se mesurer à un grand nom du monde esportif : Quentin « ShadooW » Vande Wattyne. Pour ce tournoi, il y a déjà pas mal d’inscrits, la première série d’inscriptions est complète, mais pas de panique, il est encore possible de s’inscrire pour la 2ème série. La finale sera le 30 janvier et débutera dès 10 heures !

Le tournoi sur Fortnite se déroulera sur PC, PlayStation et Xbox. C’est le mode créatif qui sera d’application sur la map Enigma. Même prix que pour le gagnant de FIFA : la PlayStation 5 ! La finale, quant à elle, est programmée le 30 janvier et débutera dès 15 heures.

Sur Rainbow Six, ce sont des teams de 5 joueurs qui s’affronteront sur PC en mode « désamorçage de bombe » maps pool competitive officielle. Pour pouvoir y participer, il faut impérativement avoir 18 ans. Pour ce tournoi, les prix sont moins attrayants que pour les deux autres : des goodies ainsi qu’un bon d’achat de 500 euros à se départager pour les joueurs de la team gagnante. La phase finale sera le 31 janvier à 10 heures.

Changement pour les tournois

La compétition était initialement payante, mais elle est devenue entièrement gratuite. C’est donc l’occasion pour qui le souhaite d’y participer. Ce nouveau format semble satisfaire davantage de monde car, il y a déjà 600 inscrits pour les tournois. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 24 décembre via ce lien : http://www.game-square.be/

Continuer à lire
Publicité

Tendance