Restons connectés !

Autres

Fortnite est banni de l’App Store d’Apple

Publié

le

Fortnite est banni de l’App Store d’Apple
Crédit photo : EPIC Games

Après la dernière mise à jour apportée à l’application par EPIC sur l’App Store d’Apple, Fortnite est banni et ne sera plus disponible sur la plateforme Apple.

La dernière mise à jour de Fortnite permet à EPIC d’éviter les commissions de 30 % imposées par Apple

L’application du battle royal dispose d’achat in-app, ce qui se fait de plus en plus dans les différentes applications sur les stores Apple et Google. Les achats in-app ne sont pas illégaux, loin de là.

Apple prend une commission sur chaque achat par les utilisateurs dans les applications. Ces commissions sont imposées par le Store de la firme à la pomme. Le Google Play fonctionne de la même façon.

La dernière mise à jour de l’app Fortnite n’a pas respecté les règles du store d’Apple. Epic a utilisé une méthode qui permet d’éviter le processus de validation d’Apple et by pass leur système des achats in-app. Apple a donc pris la décision de bannir Fortnite de leur App Store.

La réaction d’Apple est un ban de l’application Fortnite sur leur store !

Apple n’y a pas été de main morte, puisque l’application a été purement et simplement supprimée de l’App Store quelques heures seulement après la mise à jour de Fortnite.

Apple a envoyé un communiqué au site The Verge afin d’expliquer leur position :

Aujourd’hui, Epic Games a pris la malheureuse décision de violer les directives de l’App Store qui s’appliquent de la même manière à tous les développeurs et qui sont conçues pour que le magasin soit sûr pour nos utilisateurs. En conséquence, leur application Fortnite a été retirée de l’App Store. Epic a activé dans son application une fonctionnalité qui n’a pas été examinée ou approuvée par Apple, et ils l’ont fait dans l’intention expresse de violer les directives de l’App Store concernant les paiements in-app qui s’appliquent à chaque développeur qui vend des biens ou des services numériques.

Epic réagit et attaque de front Apple et Google !

Actuellement, il n’y a pas d’économies si les joueurs utilisent les options de paiement d’Apple et de Google, où Apple et Google perçoivent des frais exorbitants de 30 % sur tous les paiements. Si Apple et Google réduisent leurs frais sur les paiements, Epic répercutera les économies sur les joueurs.

La position d’EPIC semble claire, ils ont en marre de payer 30% à Apple et Google. Le studio américain répercute la baise des commissions au profit des joueurs (faut-il encore que leur App soit disponible ?).


Les voix s’élèvent de plus en plus contre les conditions des App Store (et surtout chez Apple) !

Microsoft avec sa division Xbox a essuyé un refus de voir apparaître leur service cloud concernant son app Xbox Game Pass sur iOS. Google a essuyé le même refus pour Stadia, leur plateforme de gaming cloud.

L’Apple Pay et App Store dans le viseur de la Commission européenne

Il y a de ça quelques semaines, la Commission européenne a commencé à s’attaquer à l’épineux problème de la plateforme d’Apple. Une enquête pour pratiques anticoncurrentielles a été ouverte en juin dernier.

Spotify a porté plainte en 2019 contre Apple pour pratiques anticoncurrentielles

En 2019, le numéro 1 des services de streaming a porté plainte contre Apple pour pratique anticoncurrentielle. L’Union européenne a ouvert une enquête quelques semaines après la réception de cette plainte.

La plainte portait sur la commission de l’Apple de 30 % sur les achats in-app. Si vous souscrivez un abonnement Spotify via l’App Store d’Apple, le service de streaming perd automatiquement 30 % de ce que vous payez. Un sérieux manque à gagner pour la société suédoise.

En effet, la marque à la pomme empêche les développeurs tiers de proposer des abonnements en dehors leur App Store. Il est donc impossible de réaliser une validation sur l’App Store de ne pas commissionner Apple.


Fortnite est banni, mais EPIC porte plainte et relance le débat sur les achats in-app

EPIC Games relance le début concernant la politique des App Store à un moment clé pour Microsoft (étrange ?) et leur app Xbox Games pass. Le studio américain est clairement un game changer avec l’arrivée de l’EPIC Store et des commissions qui ont été fortement réduites par rapport à Steam.

Une longue bataille juridique a déjà commencée, Epic Games a déjà porté plainte auprès du tribunal du district du nord de Californie. Le document de la plainte est disponible et comporte 65 pages.

La guerre est déclarée par EPIC Games et Tencent (actionnaire à 40%) joue avec le feu et une partie de leurs revenus et relance le début au profit de tout le monde ?

À noter que Google n’a pas encore réagi concernant la mise à jour de Fortnite sur leur App Store.

C’est aussi un bon coup de com de la part d’EPIC avec le retrait de Fortnite de l’App Store !

Les développeurs de Fortnite avaient anticipé la communication d’Apple et ont sorti une vidéo faisant référence à une publicité d’Apple.

[Update 14/08/20 à 12:25] Fortnite n’est plus disponible sur le Google play depuis quelques heures.

Autres

PES devient eFootball et free to play !

Publié

le

par

PES devient eFootball et devient Free to play
Crédit photo : Konami

Après avoir opté pour une version « lite » Pro Evolution Soccer (PES) 2021, Konami annonce une PES 2022 100% free to play !

C’était dans l’air depuis quelques semaines déjà, l’éditeur de PES (Konami) semble vouloir pousser PES en 2021 et annonce que le jeu de simulation de football devient 100% gratuit ! L’éditeur japonais annonce également un changement de nom, fini PES, bienvenu à eFootball !

Sortie pour le début de l’automne pour eFootball

Pas de date de sortie officielle pour l’instant pour le jeu de Konami mais indique qu’il devrait être disponible au début de l’automne. Les joueurs auront la possibilité de jouer entre cross-gen (PS4 vs PS5 ou encore Xbox One vs Series S|X) mais uniquement avec neuf équipes (dont le FC Barcelone, Bayern de Munich ou encore la Juventus).

eFootball va s’étoffer au fil de l’année

Plusieurs ajouts seront mis en place d’ici la fin de l’année. Les leagues en ligne seront ouvertes ainsi que la possibilité de créer son club d’ici fin de l’automne mais également le cross-platforme ! Une fonctionnalité « Match Pass System » est également à l’ordre du jour et va vous permettre de récupérer des récompenses, etc.

Dès l’hiver, l’esport va prendre son envol

Les tournois esport vont débuter en hiver mais également le cross plateforme console, pc & mobile ! L’éditeur annonce également que les manettes pour mobile seront prises en charge… Vous aurez donc la possibilité d’être compétitif et jouer des tournois à partir de votre mobile contre des joueurs consoles & PC !

eFootball (ancienne PES), la révolution est en marche !

eFootball passe à Unreal Engine (moteur graphique) et annonce une nouvelle technologie intitulée Motion Matching, ce qui devrait permettre de nouvelles animations ou améliorer la vitesse des joueurs. La technologie sera utilisée sur l’intégralité des supports ou le jeu sera disponible, c’est à dire consoles, PC & mobile ! Le jeu de base sera free to play mais des DLC payants seront disponibles.

Continuer à lire

Autres

La Loterie nationale soutient la fédération belge d’esports

Publié

le

par

La Loterie nationale soutient la Fédération belge d'esport
Crédit photo : BESF

Sponsors ou soutient emblématique de nombreuses fédération sportive, la Loterie nationale va soutenir la BESF (Belgian Esports Federation) dans les prochains mois/année.

La BESF, la Vlaamse Esport Federatie et l’Association Wallonie-Bruxelles d’esport (WalBru Esport) main dans la main

C’était un secret de Polichinelle mais depuis quelques mois maintenant, les différentes associations (ou fédérations selon l’appellation de celle-ci) des deux côtés du pays se sont rapprochées et ont signé un accord de fédération Belge d’Esport. La Vlaamse Esport Federation, l’Association Wallonie-Bruxelles d’esport et la BESF ont signé un accord de collaboration et de coopération dans le but de faire évoluer l’esport, de le structurer et réguler le développement du secteur en Belgique.

La Loterie Nationale est un apport important pour la BESF et l’esport belge

En mal de reconnaissance au niveau politique (ou aucun status n’a encore été légalement mis eLa Loterie nationale soutient la Fédération belge d’esportsn place), l’esport avait besoin d’un coup de pouce d’une grande institution comme la Loterie Nationale. En étant déjà partenaire de plus de 26 fédérations sportives, la Loterie Nationale légitimise un peu plus la BESF (et ses partenaires wallons & flamands) ainsi que l’esport  en Belgique.

Les intérêts économiques sont nombreux dans les prochaines années pour le secteur dans notre plat pays. Hors intérêts commerciaux, l’encadrement des mineurs est et sera un point clé dans les années à venir, sans parler du politique ou les choses doivent avancer (en espérant rapidement ?) dans les prochains mois.

La Loterie Nationale se veut également enthousiaste vis-à-vis à ce partenariat

Le CEO de la Loterie Nationale souligne le rôle de pionnier de sa société dans le monde sportif :

“En tant qu’entreprise à la pointe de l’innovation et ancrée dans le monde sportif belge, la Loterie Nationale remplit son rôle de pionnier en soutenant dorénavant la fédération belge d’Esport”

Jannie Haek, le CEO de la Loterie Nationale
La Loterie Nationale doit également faire face aux nombreuses plateformes de gambling en ligne et donne là un signal fort, nous sommes là et nous nous intéressons à vous.

Continuer à lire

Autres

La France championne de l’Intel World Open sur Rocket League

Publié

le

par

Intel World Open Rocket League - Jeux olympiques Tokyo 2021
Crédit photo : olympics.com

L’Intel Word Open s’est achevé : retour sur les résultats de la compétition Rocket League et sur les grands gagnants !

Les Olympic Virtual Series sont nés suite à la crise sanitaire pour susciter de l’engouement pour les Jeux qui débarquent très prochainement à Tokyo. Le tournoi a un aspect innovant car c’était la première fois qu’un tournoi esport était organisé sous une licence olympique ! C’est sur Rocket League et Street Fighter V que les équipes s’affrontent lors de cette compétition.

Malheureusement, le succès espéré par les organisateurs n’a pas rencontré les attentes escomptées. Notons tout de même que le concept était bien pensé aux vues de l’intérêt grandissant pour l’esport partout dans le monde.

Retour sur la compétition

En demi-finale du bracket gagnant, le Royaume Uni s’est incliné face aux Pays-Bas avec un score de 3 à 1 permettant ainsi aux Pays-Bas de se qualifier pour la finale aux côtés de la France. La Norvège, quant à elle, a été évincée avec le même score face à la France. La grande finale opposait donc la France, championne d’Europe aux Pays-Bas. Malheureusement, l’équipe hollandaise n’a pas eu les armes nécessaires face à la redoutable équipe française qui s’est une nouvelle fois démarquée.

Vitality et la France l’emporte aux « JO de l’esport »

Le 14 juillet dernier, jour de la fête nationale française, la France a remporté le tournoi sur Rocket League. C’est la team Vitality composée de Victor « Fairy Peak » Locquet (qu’on a notamment pu voir lors de l’EGO Be Brussels show), Alexandre « Kaydop » Courant ainsi que Yanis « Alpha54 » Champenois qui a brandit le trophée. C’est une victoire supplémentaire pour nos voisins qui sont champions d’Europe. En plus de ça, « Kaydop » de par son jeu redoutable, a également remporté un trophée supplémentaire. En effet, le Français a été désigné meilleur joueur de tournoi. Une fierté pour les Bleus qui ramènent la victoire à leur pays.

Street Fighter V

La compétition sur Rocket League s’est achevée, mais celle sur Street Fighter V n’est pas terminée ! La phase finale du tournoi débute aujourd’hui et durera jusqu’au 21 juillet.

 

 

Continuer à lire
Publicité

Tendance