Select Page

Les résultats de la Gameforce Masters sont connus !

Les résultats de la Gameforce Masters sont connus !

Le salon de la Gameforce a eu lieu de ce week-end, celui-ci était l’étape finale de la nouvelle compétition organisée par 4Entertainment (sponsorisé par Orange).

Les différentes finales ont été jouées sur une scène d’orange vêtue sur les quatre jeux initialement annoncés (CSGO, League of Legends, Hearthstone & Rocket league). Vous retrouvez ici-bas les différents résultats de la Gameforce Masters 2018.

Les résultats Counter-Strike Global Offensive (CSGO)

 

La finale

logo mCon esports mCon esports

1-2

Flag Belgium Salty Skins

logo mCon esports mCon esports 1-2 Flag Belgium Salty Skins

 Jamie « luosrevo » Lammers
 Jarne « kzealos » Van Ransbeeck
 Jeffrey « Teddy » Dekkers
 Stefan « ketchup » Hannema
 Thijs « rilax» Izaks

 Berkan « bERKY» Galeli
Flag Turquie Beyazıt « beyAz » Körpe
 Diego « Hrdz » Boels
 Malek « maleK » Bennouioua
 Nicolas « Keoz » Dgus

L’équipe mCon esports

 Jamie « luosrevo » Lammers
 Jarne « kzealos » Van Ransbeeck
 Jeffrey « Teddy » Dekkers
 Stefan « ketchup » Hannema
 Thijs « rilax» Izaks

L’équipe Salty Skins

 Berkan « bERKY» Galeli
Flag Turquie Beyazıt « beyAz » Körpe
 Diego « Hrdz » Boels
 Malek « maleK » Bennouioua
 Nicolas « Keoz » Dgus

L’analyse postmatch :

C’est la victoire pour le mix epsilon après un départ difficile sur de_train (10-19), l’équipe a su se reprendre sur cache pour imposer son jeu sur un score de 16-9. Dust2 fut la dernière map, a été portée par  Malek « maleK » Bennouioua & Flag Turquie Beyazıt « beyAz » Körpe impressionnant, totalité a eux deux 55 kills !

Le classement finale

PositionEquipeGain
1Salty Skins5 000 €
2mCon2 500 €
3Defusekids1 500 €
4LA MIF-

Le moment gênant du trophée complètement WTF

 

 

Les résultats League of legends (lol)

 

La finale

flag NL TEAM MOWGLITCH

2-0

Logo Echozulu Echo Zulu

flag NL TEAM MOWGLITCH 2-0 Logo Echozulu Echo Zulu

Max « Raqo » Temminck
Patrick « Conjo » Jacobs
Luc « Barrage » van Gestel
 Jan-Willem « Tuomarí »
 « hades »

flag NL Alois « Alois» Nelissen
flag NL Eduard « Tent» Dinkelberg
flag NL Haroen « Poeza» Hassan
flag NL Lucca « Goose» Schouten
flag NL Randy « Chapapi» van den Bemt

L’équipe Mowglitch :

Max « Raqo » Temminck
Patrick « Conjo » Jacobs
Luc « Barrage » van Gestel
 Jan-Willem « Tuomarí »
 « hades »

L’équipe Echo Zulu :
flag NL Alois « Alois» Nelissen
flag NL Eduard « Tent» Dinkelberg
flag NL Haroen « Poeza» Hassan
flag NL Lucca « Goose» Schouten
flag NL Randy « Chapapi» van den Bemt

L’analyse postmatch :

Victoire sans conteste du mix flag NL TEAM MOWGLITCH, ils sont survolés la compétition temps au niveau des qualifications que de la phase finale. L’équipe composée majoritairement de joueurs de chez New Dynasty n’a perdu aucune carte depuis le début de la compétition.

Le classement

PositionEquipeGain
1TEAM MOWGLITCH5 000 €
2ECHO ZULU2 500 €
3Defusekids1 500 €
4ToxicFalcons-

Notre avis sur le salon de la GameForce

 

L’avis de la rédaction est mitigé concernant le GameForce. Le salon se dit le plus gros salon belge du jeux vidéo temps au niveau jeux triple A ou indé. L’offre nous a paru bien maigre au niveau des jeux proposés.

Il y avait bien le dernier jeu de UBISOFT (Assasin’s Creed Odyssey), mais dans une version E3 (donc dans la version non définitive) avec des xbox en dev kit. Après avoir fait plusieurs fois le tour du salon (4 à 5 fois), nous n’avons pu trouver la zone de test de BlackOps 4 (je pense qu’il y en avait une, mais elle était très petite). Fornite était clairement mis à l’honneur durant le salon, la hype est toujours bien là. Le marque gaming de HP était bien présente (et en force) avec l’un des plus stands du salon ou l’on pouvait essayer Destiny 2 sur leurs PC portables gaming ! C’est chouette, mais pas non plus dingue. Le deuxième opérateur belge (Orange) était bien présent avec un stand (un cube) pour pouvoir tester Fortnite en 4G. Un stand dans une tente militaire ou l’ou pouvait éventuellement jouer à CSGO. Nous avons apprécié le stand 666 Gamers avec trois simulateurs (seat, volant à retour de force, etc.) sur le jeu F1 2019 et également rocket league.

On remarque bien le manque d’intérêt des gros éditeurs de jeux vidéo ou des fabricants de console et PC pour le marché belge et c’est logique. Le marché belge est petit et très compliqué au niveau marketing étant donné qu’il y a plusieurs langues et donc plus de frais de mise en place.

La scène esports était sympathique et à la couleur du sponsor principale (Orange) ! La scène n’était ni trop grande, ni trop de petite par rapport au salon en lui-même.

Par contre, quelques sérieux bémols :

Le prix ! 18 euros pour un salon dont on a fait le tour en une heure, c’est trop. Nous comprenons qu’il faut rentrer dans les frais du salon, mais plus de 40 % étaient des stands pour vendre des choses et donc sans animation.

Le cathering assurée par le KV Mechelen : c’est la « buvette » du club de football de Malines qui assurait le cathering à l’entrée du salon (il y avait également une zone redbull). On trouve dommage qu’il faille recharger une carte pour réaliser le paiement (ça fonctionne par euro, c.-à-d., si vous voulez une bière (2,30 euros) et une coca (2 euros), un rechargement de 5 euros est nécessaire… Quid des 70 cents restantes ? C’est perdu.

A noter qu’il y avait également des foodtrucks à l’extérieur du salon, nous n’avons pas testé ceux-ci, le système était probablement différent.

À noter que nous n’avons pas payé l’entrée, nous pensons du côté visiteur.

Les photos du salon GameForce

A propos de l'auteur

Poster un Commentaire

  Notification(s)  
Me notifier des