Restons connectés !

CSGO

Les résultats de la Gameforce Masters sont connus !

Publié

le

Les résultats de la Gameforce Masters

Sommaire

Les résultats Counter-Strike Global Offensive
Les résultats League of Legends
Notre avis sur le salon
Les photos du salon

Le salon de la Gameforce a eu lieu de ce week-end, celui-ci était l’étape finale de la nouvelle compétition organisée par 4Entertainment (sponsorisé par Orange).

Les différentes finales ont été jouées sur une scène d’orange vêtue sur les quatre jeux initialement annoncés (CSGO, League of Legends, Hearthstone & Rocket league). Vous retrouvez ici-bas les différents résultats de la Gameforce Masters 2018.

Les résultats Counter-Strike Global Offensive (CSGO)

 

La finale

logo mCon esports mCon esports

1-2

Flag Belgium Salty Skins

logo mCon esports mCon esports 1-2 Flag Belgium Salty Skins

 Jamie « luosrevo » Lammers
 Jarne « kzealos » Van Ransbeeck
 Jeffrey « Teddy » Dekkers
 Stefan « ketchup » Hannema
 Thijs « rilax» Izaks

 Berkan « bERKY» Galeli
Flag Turquie Beyazıt « beyAz » Körpe
 Diego « Hrdz » Boels
 Malek « maleK » Bennouioua
 Nicolas « Keoz » Dgus

L’équipe mCon esports

 Jamie « luosrevo » Lammers
 Jarne « kzealos » Van Ransbeeck
 Jeffrey « Teddy » Dekkers
 Stefan « ketchup » Hannema
 Thijs « rilax» Izaks

L’équipe Salty Skins

 Berkan « bERKY» Galeli
Flag Turquie Beyazıt « beyAz » Körpe
 Diego « Hrdz » Boels
 Malek « maleK » Bennouioua
 Nicolas « Keoz » Dgus

L’analyse postmatch :

C’est la victoire pour le mix epsilon après un départ difficile sur de_train (10-19), l’équipe a su se reprendre sur cache pour imposer son jeu sur un score de 16-9. Dust2 fut la dernière map, a été portée par  Malek « maleK » Bennouioua & Flag Turquie Beyazıt « beyAz » Körpe impressionnant, totalité a eux deux 55 kills !

Le classement finale

PositionEquipeGain
1Salty Skins5 000 €
2mCon2 500 €
3Defusekids1 500 €
4LA MIF-

Le moment gênant du trophée complètement WTF

 

 

 

Les résultats League of legends (lol)

 

La finale

flag NL TEAM MOWGLITCH

2-0

Logo Echozulu Echo Zulu

flag NL TEAM MOWGLITCH 2-0 Logo Echozulu Echo Zulu

Max « Raqo » Temminck
Patrick « Conjo » Jacobs
Luc « Barrage » van Gestel
 Jan-Willem « Tuomarí »
 « hades »

flag NL Alois « Alois» Nelissen
flag NL Eduard « Tent» Dinkelberg
flag NL Haroen « Poeza» Hassan
flag NL Lucca « Goose» Schouten
flag NL Randy « Chapapi» van den Bemt

L’équipe Mowglitch :

Max « Raqo » Temminck
Patrick « Conjo » Jacobs
Luc « Barrage » van Gestel
 Jan-Willem « Tuomarí »
 « hades »

L’équipe Echo Zulu :
flag NL Alois « Alois» Nelissen
flag NL Eduard « Tent» Dinkelberg
flag NL Haroen « Poeza» Hassan
flag NL Lucca « Goose» Schouten
flag NL Randy « Chapapi» van den Bemt

L’analyse postmatch :

Victoire sans conteste du mix flag NL TEAM MOWGLITCH, ils sont survolés la compétition temps au niveau des qualifications que de la phase finale. L’équipe composée majoritairement de joueurs de chez New Dynasty n’a perdu aucune carte depuis le début de la compétition.

Le classement

PositionEquipeGain
1TEAM MOWGLITCH5 000 €
2ECHO ZULU2 500 €
3Defusekids1 500 €
4ToxicFalcons-

 

Notre avis sur le salon de la GameForce

 

L’avis de la rédaction est mitigé concernant le GameForce. Le salon se dit le plus gros salon belge du jeux vidéo temps au niveau jeux triple A ou indé. L’offre nous a paru bien maigre au niveau des jeux proposés.

Il y avait bien le dernier jeu de UBISOFT (Assasin’s Creed Odyssey), mais dans une version E3 (donc dans la version non définitive) avec des xbox en dev kit. Après avoir fait plusieurs fois le tour du salon (4 à 5 fois), nous n’avons pu trouver la zone de test de BlackOps 4 (je pense qu’il y en avait une, mais elle était très petite). Fornite était clairement mis à l’honneur durant le salon, la hype est toujours bien là. Le marque gaming de HP était bien présente (et en force) avec l’un des plus stands du salon ou l’on pouvait essayer Destiny 2 sur leurs PC portables gaming ! C’est chouette, mais pas non plus dingue. Le deuxième opérateur belge (Orange) était bien présent avec un stand (un cube) pour pouvoir tester Fortnite en 4G. Un stand dans une tente militaire ou l’ou pouvait éventuellement jouer à CSGO. Nous avons apprécié le stand 666 Gamers avec trois simulateurs (seat, volant à retour de force, etc.) sur le jeu F1 2019 et également rocket league.

On remarque bien le manque d’intérêt des gros éditeurs de jeux vidéo ou des fabricants de console et PC pour le marché belge et c’est logique. Le marché belge est petit et très compliqué au niveau marketing étant donné qu’il y a plusieurs langues et donc plus de frais de mise en place.

La scène esports était sympathique et à la couleur du sponsor principale (Orange) ! La scène n’était ni trop grande, ni trop de petite par rapport au salon en lui-même.

Par contre, quelques sérieux bémols :

Le prix ! 18 euros pour un salon dont on a fait le tour en une heure, c’est trop. Nous comprenons qu’il faut rentrer dans les frais du salon, mais plus de 40 % étaient des stands pour vendre des choses et donc sans animation.

Le cathering assurée par le KV Mechelen : c’est la « buvette » du club de football de Malines qui assurait le cathering à l’entrée du salon (il y avait également une zone redbull). On trouve dommage qu’il faille recharger une carte pour réaliser le paiement (ça fonctionne par euro, c.-à-d., si vous voulez une bière (2,30 euros) et une coca (2 euros), un rechargement de 5 euros est nécessaire… Quid des 70 cents restantes ? C’est perdu.

A noter qu’il y avait également des foodtrucks à l’extérieur du salon, nous n’avons pas testé ceux-ci, le système était probablement différent.

À noter que nous n’avons pas payé l’entrée, nous pensons du côté visiteur.

 

Les photos du salon GameForce

 

Continuer à lire
Publicité

CSGO

Le Club de Bruges annonce son équipe CS:GO

Publié

le

par

Equipe Counter-strike Club de Bruges
Crédit photo : eClub

Bruges se lance sur CS :GO et ce, avec le noyau dur de la team Maestro accompagné de deux autres joueurs. Le club a dévoilé sa line-up pour les Elites Series qui débuteront très prochainement.

Les Counter Strike : Global Offensive Elite Series commenceront le 11 février prochain ! Six équipes ont eu le privilège d’y être conviées dont le club de Bruges ! À ses côtés, il y aura les LowLandLions, la team 4Elements Esports, mCon Rotterdam, Join the Force ainsi que Sector One ! Au programme : six teams, deux splits et 15 000 euros de cash prize mis en jeu ! La compétition débutera avec le Spring Split du mois de février au mois d’avril et sera suivie avec le Summer Split de juillet à septembre. Durant les deux splits, les équipes s’affronteront sous un format de round robin. La compétition se clôturera par la grande finale basée sur les points récoltés durant les deux splits. Elle se déroulera entre le mois d’octobre et novembre et sacrera la grande gagnante de la compétition.

L’équipe CSGO du Club de Bruges, essentiellement belge


Le club de Bruges a surpris la scène esportive il y a peu en annonçant son arrivée sur CS :GO. Et pour cette nouvelle aventure, le club a recruté la majorité des joueurs de la team Maestro : “Stev0se” , “ritchiEE” et “simix”. Nos compatriotes seront accompagnés par deux Polonais “matty” et « n0tice ». Ce dernier semble ravi de cette nouvelle. Mateusz « n0tice » Wolniak a annoncé le 2 février avoir rejoint le club de Bruges. Il a déclaré sur Twitter : « c’est quelque chose de nouveau pour moi. Un nouveau langage, un nouveau rôle et de nouvelles personnes. Je suis pleinement motivé pour travailler dur et réaliser tout ce qui est possible. » Le polonais a rajouté qu’il était confiant pour la suite avec cette line-up.


C’est donc une équipe belgo-polonaise qui représentera les couleurs du club de Bruges dès le jeudi 11 février à 18 heures. Une team basée sur un trio belge qui a déjà démontré de belles choses en titillant le subtop européen de Counter-Strike. Cependant, on peut douter des capacités des joueurs a évoluer à un haut niveau sur la scène européenne. Les commentaires sur HLTV.org ont été dans ce sens et qualifie l’équipe de « tier 5 ou 6 », sans doute trop peu pour le club du Venise du nord.

Composition de l’équipe

Flag Belgium Steven “Stev0se” Rombaut (capitaine)
Flag Belgium Richard “ritchiEE” Mestdagh
flaga poland Mateusz “matty” Kolodziejczyk
Flag Belgium Robin “simix” Bynens
flaga poland Mateusz “n0tice” Wolniak

Le club de Bruges donne un coup de fouet à la scène CS : GO belge, qui était il faut le dire, en perte de vitesse ces derniers mois, pas sûr que cela suffise à court ou moyen terme !

Continuer à lire

CSGO

Les LowLandLions remportent le NumberOne

Publié

le

par

Placeholder_CSGO_Vertigo

Un duel final sous haute tension, mais c’est finalement les LLL qui sont les grands champions du NumberOne !

Les LowLandLions franchissent une nouvelle étape dans leur parcours en s’imposant face à la team Apologis remportant ainsi la première édition du NumberOne ! La grande finale du NumberOne s’est déroulée ce weekend : du vendredi 8 au dimanche 10 janvier inclus. Huit teams s’étaient qualifiées pour l’étape ultime de la compétition. Au total, c’est un cash prize de 20 000 euros qui était mis en jeu dont la moitié pour les vainqueurs !

Retour sur la compétition

Les équipes avaient été divisées en deux groupes. Le premier composé d’Apologise Esport, Maestro, LowLandLions ainsi qu’Ubiteam. Et le second, de GameFist, The Dice, Clutch Rayn Esport et d’Exalty.

LLL a remporté son duel face à Maestro et a continué dans la même lancée en s’imposant face à Apologis Esports. La team française, quant à elle, a montré un très beau niveau de jeu face à l’Ubiteam et Maestro les battant toutes les deux s’offrant ainsi une place pour l’étape finale.

Dans le groupe B, c’est The Dice sans grande surprise qui s’est imposée. L’équipe française était annoncée comme la grande favorite de la compétition suite à sa qualité de jeu lors du Legend Stage en remportant trois manches sur quatre ! À ses côtés en tête du groupe B, nous retrouvons également Clutch Rayn Esport.

Le classement de la phase de groupe de la finale du NumberOne

Groupe A

EquipeMJGEPRDPts
LowLandLions2200136
Apologis3201166
MAESTRO3202-103
UBITEAM2202-190

Groupe B

EquipeMJGEPRDPts
TheDice2200246
Clutch Rayn3201146
Game Fist3102-233
Exalty2202-150

Les demi-finales opposaient donc d’une part, les LowLandLions à Clutch Rayn et d’autre part, The Dice à Apologis Esport. Les LLL se sont imposés sans grande difficulté face à leur adversaire avec un joli score de 2 à 0. Concernant Apologis Esport, la surprise était plus grande lorsqu’elle a gagné son duel face à The Dice, la grande favorite de la compétition !

La grande finale

L’étape ultime de la compétition a été très serrée, les joueurs ont tout donner pour remporter la victoire. Pour cette finale, nous retrouvons donc les Belgo-Néerlandais face aux Français. Le début du match a été favorable à Apologise Esport qui s’est imposée lors de la première manche avec un beau score de 16 à 5 sur Vertigo. Pour la deuxième manche (Inferno), les LLL se sont repris s’imposant avec un 16-11. Le titre s’est donc joué sur une troisième manche décisive (Mirage). Les deux teams ne voulaient pas laisser filer le grand titre, mais c’est finalement après des prolongations que les LLL se sont imposées avec un score serré de 25 à 23 ! Ils remportent la première édition du circuit de la LouvardGame ainsi que le cash prize d’une valeur de 10 000 euros !

Le bracket des playoffs

NumberOne_S1_Bracket

C’est donc une victoire pour les LowLandLions qui se sont battus jusqu’au bout pour atteindre leur objectif. Dans un peu plus d’un mois, à la mi-février, la deuxième saison du NumberOne débutera.

Continuer à lire

CSGO

Les 10 meilleures équipes sur CSGO de 2020

Publié

le

par

Top10 des équipes CSGO 2020 selon HLTV

L’année 2020 vient tout juste de s’achever, il est donc l’heure de faire le bilan sur les équipes qui nous ont fait le plus vibrer au cours des douze derniers mois sur Counter Strike : Global Offensive. Half-Life TV (HLTV), le site d’informations spécialisé sur CSGO nous livre son classement final des dix meilleures équipes de l’année 2020 !

Malgré la crise sanitaire qui a fortement impacté les compétitions, les équipes ont montré une belle qualité de jeux et étaient plus compétitives que jamais : les places sont très serrées au sein du classement. Malheureusement, aucun belge ne termine dans le top 10.

TOP 10 : FaZe

La dernière place du classement revient à la team FaZe qui a effectué de belles performances en début d’année sans jamais avoir la possibilité d’aller jusqu’en finale des compétitions. On retiendra leur parcours au sein des BLAST Premier Spring Series, à l’ESL Pro League et au Road to Rio. Ce qui a marqué l’équipe cette année c’est sans aucun doute le départ du joueur Olof « olofmeister » Kajbjer qui a d’abord été remplacé par le joueur Aurimas « Bymas » Pipiras et finalement, par Markus « ⁠Kjaerbye⁠ » Kjærbye de façon permanente. La team a remporté qu’un seul titre en 2020 et c’est lors du IEM de New York ! Enfin, olofmeister a réintégré la team pour ces quatre dernières compétitions de l’année sans un grand succès.

TOP 9 : fnatic

L’équipe fnatic a réalisé une moins belle performance cette année. En effet, en 2019, elle terminait 5ème au classement général. Le début d’année a été une réussite pour la team : ils ont décroché une deuxième place lors de la finale de la saison 10 de l’ESL Pro League, et ils sont arrivés jusqu’en demi-finale de l’IEM Katowice. Une victoire lors de l’ESL Pro League saison 11 leur a fait atteindre le sommet. Après de belles performances, le vent a tourné pour la team fnatic qui n’a pas su atteindre ses objectifs. On retiendra notamment leurs deux sorties en phase de groupe lors de l’ESL One Cologne ainsi que lors de l’ESL Pro League saison 12.

TOP 8 : FURIA

C’est une plutôt belle année pour la team brésilienne FURIA qui a effectué de nombreux progrès. L’année dernière l’équipe se classait en 14ème position du top 20 pour une place dans le top 10 cette année ! Paradoxalement, l’équipe s’est faite assez discrète au début d’année, mais a fait parler d’elle en faisant de belles performances dont leur victoire lors de la DreamHack Masters Spring et la DreamHack Open Summer.

TOP 7 : Liquid

La team Liquid a débuté l’année sur les chapeaux de roues. Elle a montré qu’elle était compétitive en étant presque toujours en lice pour les trophées. L’équipe a d’ailleurs remporté à deux reprises la deuxième place et a terminé deux fois dans le top 4 ainsi qu’une médaille d’argent lors de l’ESL One Cologne. Concernant les tournois en Amérique du nord, la mission a été plus périlleuse que prévue pour la team Liquid. En Europe, ça n’a pas été très glorieux non plus, mais on notera tout de même la deuxième place du joueur Russel « ⁠Twistzz⁠ » Van Dulken lors de l’IEM Global Challenge.




TOP 6 : Heroic

Au début de l’année, l’équipe Heroic était classée en 15ème position du classement général, n’ayant pas réussi à obtenir une place pour l’IEM Katowice, ils ont enchainé les petits tournois. On retiendra leur victoire lors de l’ESL One Cologne ou encore, leur deuxième place lors de la DreamHack Open Summer. Après cela, les belles performances ont continué lors de l’Open Fall de la DreamHack leur offrant ainsi une sixième place au classement final.

TOP 5 : G2

La team G2 ne fait que progresser dans le classement d’année en année. Un 14ème place en 2018, 12ème en 2019 et enfin, une place dans le top 5 pour l’année 2020 ! Ce qui a marqué l’équipe c’est sans aucun doute leur belle performance lors de l’IEM Katowice arrivant en finale avant de s’incliner face à la team Natus Vincere. La team a été aussi très compétitive avec deux finales lors de l’ESL One : Road to Rio et lors de la DreamHack Masters Spring.

TOP 4 : BIG

Ça a été une année brillante et pleine de surprises pour la team BIG. Une belle performance lors de la DreamHack Open Leipzig, ils ont remporté deux titres consécutifs : la DreamHack Masters Spring, le cs_summit 6, mais aussi, la DreamHack Open Summer ! Grâce à ces excellentes performances, l’équipe est devenue la meilleure équipe du monde pendant plus d’un mois et demi, un exploit ! Une baisse de régime s’est fait ressentir lors de l’ESL One Cologne. La fin d’année s’est terminée avec une 3ème place lors du BLAST Premier Fall Finals et un top 4 lors de l’IEM Global Challenge.

TOP 3 : Vitality

Cette troisième place, Vitality en a l’habitude, ça a été le même scénario l’année dernière ! La team Vitality se retrouve à cette place à cause de ses résultats décevants en début de saison. On retiendra leur arrivée en finale lors du BLAST Premier Spring et du cs_summit 6 Europe. Deux titres leur est passés sous le nez lors de l’ESL One Cologne et lors de la DreamHack Open Fall. Mais, ils ont tout de même remporté deux trophées : à l’IEM Beijing-Haidan et lors du BLAST Premier Fall ! La communauté francophone crie au scandale au vue de la saison de Vitality !

TOP 2 : Natus Vincere

La saison a été remarquable pour la team Natus Vincere. On retiendra leur prestation lors de l’IEAM Katowice, leur trophée lors du WePlay ! Clutch Island et la médaille d’argent lors de l’IEM Beijing-Haidan. Être performant tout le temps, ce n’est pas possible : ça été un flop pour eux lors de l’ESL One Cologne. La team s’est vite reprise en terminant à la 2ème place lors de l’ESL Pro League. La première place du classement leur passe sous le nez à cause de leur défaite face à Astralis lors de l’IEM Global Challenge.

TOP 1 : ASTRALIS

C’est une nouvelle fois l’équipe Astralis qui remporte la première place du classement pour la troisième année consécutive ! Et ce, grâce à leurs belles performances avec quatre trophées à leur compteur : l’IEM Katowice 2020, l’ESL Pro League saison 12, la DreamHack Masters Winter et à l’IEM Global Challenge !

Continuer à lire
Publicité

Tendance