Sélectionner une page

Brendon Leigh champion en F1 Esports Series

Brendon Leigh champion en F1 Esports Series

On vous l’avait annoncé en avril dernier, la F1 Esports Series a été confirmée pour une deuxième saison. Neuf équipes de Formule 1 s’étaient officiellement engagées (toutes sauf Ferrari) à participer à cette deuxième saison. L’événement a eu lieu sur plusieurs jours en octobre (10 & 31) et novembre (16 & 17) à la Gfinity Arena au Royaume-Uni.

Au départ, ils étaient 66 000 à tenter une qualification pour la Pro Draft, ils n’ont été qu’une flopée à y parvenir. La sélection étant effectuée via un système de Draft. Les 16 meilleurs joueurs ont eu la chance d’être sélectionnés pour représenter une écurie de F1 dans cette deuxième saison. Les équipes ont pioché leurs pilotes à tours de rôles. Les écuries ont ensuite pu compléter leur team avec d’autres pilotes, c’était le choix de Mercedes qui a recruté le champion du titre (Brandon Leigh) sans passer par la Pro Draft.

Le succès de cette édition a été au rendez-vous avec plus de 1 million de spectateurs dans le monde !

Brendon Leigh champion de la 2ème saison des F1 Esports Series

Avec sept victoires en dix courses, Brendon Leigh a survolé la compétition. Le jeune anglais a commencé la compétition plein gaz avec quatre victoires en autant de courses. Le pilote a donc débuté les deux derniers jours de compétition avec une avance longue comme son bras. Leigh a d’ailleurs été sacré dès la course virtuelle d’Austin (avant dernière course) après sa victoire devant son coéquipier Daniel Bereznay. Son coéquipier chez Mercedes, Bereznay est 2ème au championnat avec  deux victoires à son actif, il devient donc vice champion de cette deuxième saison. 

Salih Saltunc remporte quant à lui sa première course dans la compétition de F1 virtuelle ! C’est Alfa Romeo Sauber qui doit être contente, elle qui n’a jamais remporté de victoire dans la compétition “réelle”.

Du rififi lors de la dernière course ! Federik Rasmussen (Toro Rosso)  s’est montré furieux face au champion de cette 2ème saison l’accusant de brake-checking et de ralentissement plus que suspect (100 km/h moins vites que la normalee) dans certains virages afin de briser son aileron. En gros, Brendon Leigh poussait les gens dehors à chaque fois qu’une autre voiture se mettait côte à côté de sa Mercedes. Ces nombreuses collisions a permis au coéquipier de Brendon Leigh (Daniel Bereznay) de remporté la dernière course de la saison !

Cette seconde édition semble une réussite pour la FIA. Il est vrai que les écuries de Formule 1 ont joué le jeu (à part Ferrari) a fond. Mercedes a même installé ses pilotes à Brackley aux côtés de son équipe de F1 dans un centre esports spécialement conçu pour fournir des équipements à la pointe de la technologie. Le constructeur allemand a donc visé juste avec ses pilotes, mais également avec son investissement dans un centre entraînement !

Position
Mercedes382
Toro Rosso210
Sauber119
Mclaren101
EForce India99
Red Bull81
Williams69
Haas27
Renault23
Position
Brendon Leigh223
Daniel Bereznay163
Federik Rasmussen117
Salih Saltunc91
Marcel Kiefer75
Patrick Holzmann59
Joni Tormala55
Bono Huis52
Alvaro Carreton48
Cem Bolukbasi32
F. Donoso Delgado32
Enzo Bonito20
Tino Naukkarinen29
Graham Carroll27
Albert Vanderwal16
Sonuc Saltunc14
Martin Stefanko12
James Dehoerty10
Sven Zruner8
Michal Smidl4
Olli Pahkala2
Kimmy Larsson1
Mads Soerensene0
Tom Parker0

Mercedes remporte le championnat constructeur en F1 Esports Series

En recrutant Daniel Bereznay lors la Draft, l’équipe allemande a visé juste. Mercedes avait également fait le choix du recrutement de Brendon Leigh, champion de la première saison de la compétition esports. Ses deux pilotes terminent aux deux premières places de cette deuxième saison, l’équipe est donc logiquement championne des constructeurs ! Dommage qu’un duel entre Mercedes et Ferrari n’a pas eu lieu ! Peut-être lors de la troisième saison ?

La totalité des pilotes et équipes de la F1 Esports Series en détail

Alfa Romeo Sauber F1 eSports Team
flag NL Albert van der Wal,  UK Sonuc Saltunc, UK Salih Saltunc
Haas F1 Esports Team
Flag Czech Republic Martin Stefanko, Flag Czech Republic Michal Smidl, UK Tom Parker
Hype Energy eForce India F1 Esports Team
Flag Chile Fabrizio Donoso Delgado, flag Denmark Mads Sorensen, flag germany Marcel Kiefer
McLaren Shadow
 Olli Pahkala, flag NL Bono Huis, Flag Italie Enzo Bonito
Mercedes-AMG Petronas Esports
Flag Hongrie Daniel Bereznay, UK Brendon Leigh, UK Harrisson Jacks
Red Bull Racing Esports Team
 Joni Tormala, UK Graham Carroll
Renault Sport Team Vitality
 Kimmy Larsson, UK James Doherty, flag germany Sven Zurner
Toro Rosso Esports Team
Flag Turquie Cem Bolukbasi, flag germany Patrick Holzmann, flag Denmark Frederik Rasmussen
Williams Esports
 Tino Naukkarinen, flag spain Alvaro Carreton, flag germany Alex Ha

A propos de l'auteur

Poster un Commentaire

  Notification(s)  
Me notifier des