Restons connectés !

Autres

Brendon Leigh champion en F1 Esports Series

Publié

le

Brendon Leigh champion de la 2eme saison de la F1 Esports Series

On vous l’avait annoncé en avril dernier, la F1 Esports Series a été confirmée pour une deuxième saison. Neuf équipes de Formule 1 s’étaient officiellement engagées (toutes sauf Ferrari) à participer à cette deuxième saison. L’événement a eu lieu sur plusieurs jours en octobre (10 & 31) et novembre (16 & 17) à la Gfinity Arena au Royaume-Uni.

Au départ, ils étaient 66 000 à tenter une qualification pour la Pro Draft, ils n’ont été qu’une flopée à y parvenir. La sélection étant effectuée via un système de Draft. Les 16 meilleurs joueurs ont eu la chance d’être sélectionnés pour représenter une écurie de F1 dans cette deuxième saison. Les équipes ont pioché leurs pilotes à tours de rôles. Les écuries ont ensuite pu compléter leur team avec d’autres pilotes, c’était le choix de Mercedes qui a recruté le champion du titre (Brandon Leigh) sans passer par la Pro Draft.

Le succès de cette édition a été au rendez-vous avec plus de 1 million de spectateurs dans le monde !

Brendon Leigh champion de la 2ème saison des F1 Esports Series

Avec sept victoires en dix courses, Brendon Leigh a survolé la compétition. Le jeune anglais a commencé la compétition plein gaz avec quatre victoires en autant de courses. Le pilote a donc débuté les deux derniers jours de compétition avec une avance longue comme son bras. Leigh a d’ailleurs été sacré dès la course virtuelle d’Austin (avant dernière course) après sa victoire devant son coéquipier Daniel Bereznay. Son coéquipier chez Mercedes, Bereznay est 2ème au championnat avec  deux victoires à son actif, il devient donc vice champion de cette deuxième saison. 

Salih Saltunc remporte quant à lui sa première course dans la compétition de F1 virtuelle ! C’est Alfa Romeo Sauber qui doit être contente, elle qui n’a jamais remporté de victoire dans la compétition « réelle ».

Du rififi lors de la dernière course ! Federik Rasmussen (Toro Rosso)  s’est montré furieux face au champion de cette 2ème saison l’accusant de brake-checking et de ralentissement plus que suspect (100 km/h moins vites que la normalee) dans certains virages afin de briser son aileron. En gros, Brendon Leigh poussait les gens dehors à chaque fois qu’une autre voiture se mettait côte à côté de sa Mercedes. Ces nombreuses collisions a permis au coéquipier de Brendon Leigh (Daniel Bereznay) de remporté la dernière course de la saison !

Cette seconde édition semble une réussite pour la FIA. Il est vrai que les écuries de Formule 1 ont joué le jeu (à part Ferrari) a fond. Mercedes a même installé ses pilotes à Brackley aux côtés de son équipe de F1 dans un centre esports spécialement conçu pour fournir des équipements à la pointe de la technologie. Le constructeur allemand a donc visé juste avec ses pilotes, mais également avec son investissement dans un centre entraînement !

Position
Mercedes382
Toro Rosso210
Sauber119
Mclaren101
EForce India99
Red Bull81
Williams69
Haas27
Renault23
Position
Brendon Leigh223
Daniel Bereznay163
Federik Rasmussen117
Salih Saltunc91
Marcel Kiefer75
Patrick Holzmann59
Joni Tormala55
Bono Huis52
Alvaro Carreton48
Cem Bolukbasi32
F. Donoso Delgado32
Enzo Bonito20
Tino Naukkarinen29
Graham Carroll27
Albert Vanderwal16
Sonuc Saltunc14
Martin Stefanko12
James Dehoerty10
Sven Zruner8
Michal Smidl4
Olli Pahkala2
Kimmy Larsson1
Mads Soerensene0
Tom Parker0

Mercedes remporte le championnat constructeur en F1 Esports Series

En recrutant Daniel Bereznay lors la Draft, l’équipe allemande a visé juste. Mercedes avait également fait le choix du recrutement de Brendon Leigh, champion de la première saison de la compétition esports. Ses deux pilotes terminent aux deux premières places de cette deuxième saison, l’équipe est donc logiquement championne des constructeurs ! Dommage qu’un duel entre Mercedes et Ferrari n’a pas eu lieu ! Peut-être lors de la troisième saison ?

Alfa Romeo Sauber F1 eSports Team
flag NL Albert van der Wal,  UK Sonuc Saltunc, UK Salih Saltunc
Haas F1 Esports Team
Flag Czech Republic Martin Stefanko, Flag Czech Republic Michal Smidl, UK Tom Parker
Hype Energy eForce India F1 Esports Team
Flag Chile Fabrizio Donoso Delgado, flag Denmark Mads Sorensen, flag germany Marcel Kiefer
McLaren Shadow
 Olli Pahkala, flag NL Bono Huis, Flag Italie Enzo Bonito
Mercedes-AMG Petronas Esports
Flag Hongrie Daniel Bereznay, UK Brendon Leigh, UK Harrisson Jacks
Red Bull Racing Esports Team
 Joni Tormala, UK Graham Carroll
Renault Sport Team Vitality
 Kimmy Larsson, UK James Doherty, flag germany Sven Zurner
Toro Rosso Esports Team
Flag Turquie Cem Bolukbasi, flag germany Patrick Holzmann, flag Denmark Frederik Rasmussen
Williams Esports
 Tino Naukkarinen, flag spain Alvaro Carreton, flag germany Alex Ha

Continuer à lire
Publicité

Autres

La Be Brussels Station Esports Arena débarque à la gare de Bruxelles-Central

Publié

le

par

Ouverture_be_Brussels_Esports_Arena_gare_bruxelles_central

Une zone entièrement dédiée à l’esport débarque à la Gare Centrale à Bruxelles. Vous pourrez y jouer à vos jeux préférés et ce, gratuitement !

Vous vous êtes peut-être rendus à la Be Brussels Station Esports Arena l’année dernière qui se situait à la Gare du Midi. Cette année, c’est à la Gare Centrale cette fois-ci que l’Esports Arena a ouvert ses portes. Toujours le même concept : du fun, des lots à gagner et tout 100% gratuit.

C’est le vendredi 1er octobre que la zone esport s’est ouverte dans le centre de Bruxelles, à la Gare Centrale. Elle fermera ses portes le 30 décembre 2021. D’ici-là, vous aurez l’occasion de vous amuser sur trois jeux différents : FIFA 22, Zwift et WRC 10 que ça soit en ligne ou hors ligne. Et aussi, vous comparer aux autres joueurs lors des tournois !

 

 

FIFA 22

Vous l’attendiez, le jeu FIFA 22 est enfin disponible et vous pourrez y jouer à l’Esports Arena ! Un tournoi aura lieu chaque semaine. C’est le samedi que seize joueurs s’affronteront en mode normal et dans un format d’arbre à élimination directe pour tenter de gagner de nombreux lots. Chaque dimanche, un tournoi en ligne également 100% gratuit a lieu, début des hostilités à partir de 14h00 (check-in à 13h30).

Vous pouvez vous inscrire directement sur playorium.io pour les tournois onlines et offline.

ZWIFT

Concernant Zwift, le programme d’entraînement physique de cyclisme, il y aura également un tournoi qui se tiendra le samedi. Durant la semaine, vous serez challengés par un contre-la-montre. Le but étant de terminer la course le plus rapidement possible.

WRC 10

Même objectif que pour Zwift : être le plus rapide possible. Chaque jour, du lundi au dimanche, vous pourrez vous entraîner pour tenter de réaliser le meilleur score. C’est via Playorium que vous aurez la possibilité de partager vos performances. À la fin de la semaine, celui ou celle qui aura réalisé le meilleur chrono de la semaine gagnera une récompense.

La Be Brussels Station Esports Arena est ouverte à absolument tout le monde. Néanmoins, il est impératif de s’inscrire préalablement étant donné le contexte sanitaire. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rendre sur le site officiel.

 

Quelques photos de la Be Brussels Station Esports Arena

Continuer à lire

Autres

Les nominés des Belgian Esport Awards

Publié

le

par

Les Belgian Game Awards 2021 se dévoilent

Les Belgian Game Awards auront lieu le vendredi 1er octobre prochain. Les nominés dans les trois catégories esport sont enfin connus.

En avril dernier, nous vous annoncions que les Belgian Game Awards débarqueront pour une nouvelle édition dès cet automne. C’est le 1er octobre qu’aura lieu l’évènement en ligne étant donné le contexte sanitaire actuel. Les inscriptions pour y participer se sont achevées à la mi-mai. Nous connaissons enfin les nominés dans chaque catégorie. C’est la Fédération belge d’esport qui organise les eSports Awards.

L’esport au rendez-vous

Cette saison, il y aura trois prix concernant l’esport : l’évènement de l’année, le joueur professionnel de l’année, ainsi que le rookie de l’année. C’est un jury composé d’experts provenant des fédérations belges d’esport qui ont sélectionné les nominés. Le public aura du poids dans la décision finale. En effet, vos votes compteront pour moitié dans le classement final. Il est possible de voter via un formulaire en ligne et ce, jusqu’au 20 septembre. Les nominés sont les suivants :

Evénement esport de l’année 

  • Belgian League (META)
  • Belgian College League (META)
  • Brussels Midi Esports Arena (EGO)
  • Shick’up (Shika)
  • Tarmac Online Sessions (TARMAC)

Rookie de l’année

  • Reinout “E—onel” Schols (FIFA 21)
  • Sammy “iDex” Van De Weghe (Valorant)
  • Richard “PiKaH” Donders (Tekken)
  • Vincent “Slyex” Tobaly (Rocket League)
  • Wyzip (Fortnite)

Joueur professionnel de l’année

  • Maëllo “AztraL” Ernst (Rocket League)
  • Bjarne “Denza” Sleebus (Call of Duty)
  • Kelly “KllyVe” Verhaegen (CS:GO)
  • Houmaid “Takamura” Rabie (Street Fighter V)
  • Raphaël “Targamas” Crabbé (League of Legends)

Les awards traditionnels

Évidemment, d’autres prix plus traditionnels seront également décernés dont notamment, le jeu mobile de l’année, le meilleur studio de l’année ou encore, le jeu le plus attendu de l’année.

Pour découvrir les grands gagnants des BGA21 dans la catégorie esport, rendez-vous le 1er octobre !

Continuer à lire

Autres

Limite de 3 heures de jeux par semaine pour les mineurs en Chine

Publié

le

par

Limite de 3 heures de jeux par semaine pour les mineurs en Chine

Le lundi 30 août, le gouvernement chinois a fait une annonce qui a une nouvelle fois secoué le secteur des jeux vidéo en Chine.

 C’est pour « lutter contre l’addiction des jeunes » que Pékin a pris une décision sévère envers le monde esportif. Désormais, les mineurs pourront jouer uniquement durant le week-end et jours feriés et maximum une heure chaque jour. C’est donc à 3 heures que les jeunes chinois auront droit. En plus de la durée de jeu, l’horaire est également imposé. C’est seulement entre 20 et 21 heures qu’ils pourront jouer.

La santé des jeunes

Ce n’est pas la première fois que le gouvernement chinois agit en ce sens. En 2019 déjà, les jeunes ont été restreints dans leurs usages des jeux vidéo. Ils avaient droit à une heure et demi par jour durant la semaine, c’était donc nettement moins restrictif. Mais, ils avaient l’interdiction de jouer entre 22 et 8 heures.

Cette décision peut sembler interpellante et pourtant, le pouvoir chinois affirme que c’est pour le bien des enfants que de telles décisions sont imposées. La nouvelle mesure des 3 heures de jeux le week-end est accompagnée d’une autre condition. Chaque joueur devra désormais s’identifier au moyen de sa carte d’identité pour accéder au jeu en ligne. Par ce moyen, les joueurs seront davantage contrôlés.

Conséquences pour les développeurs de jeux

Tencent, le géant chinois, ne semble pas opposé à ces nouvelles mesures et avait même pris l’initiative d’instaurer un système de reconnaissance faciale depuis environ un mois. NetEase, le célèbre développeur de jeux, ne voit certainement pas ça du même œil. En effet, il a vu des conséquences immédiates sur ses finances. Ses actions ont baissé de 4% depuis l’annonce du gouvernement chinois. Tout laisse présager que ces nouvelles décisions auront de lourdes conséquences financières sur l’industrie esportive chinoise.

Continuer à lire
Publicité

Tendance