Restons connectés !

Autres

Le CSS met en garde contre le trouble du jeu vidéo

Publié

le

Le Conseil Superieur de la Sante avertit concernant les troubles lies aux jeux video

Le jeu vidéo est un moyen extrêmement populaire de prendre du bon temps, mais des effets négatifs y sont directement liés.

Les jeux vidéo ont joué une place importante durant la période de confinement. En effet, le jeu vidéo était un moyen pour le joueur de s’évader et d’oublier le temps d’un instant les soucis sanitaires auxquels la population a été confrontée. Bien que le jeu vidéo ait aidé beaucoup de monde et qu’il permet au joueur de développer des compétences cognitives et socio émotionnelles, le Conseil Supérieur de la santé met en garde à l’égard des nombreux risques potentiels d’une utilisation trop massive.

Selon la onzième révision de la Classification Internationale des Maladies (CIM), le trouble du jeu vidéo est défini comme étant : « une perte de contrôle qui entraîne une altération non négligeable des activités personnelles, familiales, sociales, éducatives, professionnelles ou d’autres domaines importants du fonctionnement, sur une période d’au moins douze mois. »

Le jeu vidéo peut également comporter plusieurs risques :

  • Risques somatiques : lorsque le joueur adopte un mode de vie totalement sédentaire ce qui peut provoquer de l’obésité qui est une cause directe des accidents cardio-vasculaires. Dans cette catégorie, nous retrouvons également les soucis liés au sommeil.
  • Risques psychologiques : le jeu vidéo pourrait provoquer de la frustration, de l’irritation ou du stress pour le joueur.
  • Risques sociaux : la pratique trop intensive des jeux vidéo peut provoquer des conséquences négatives dans d’autres domaines telle que la scolarité.
  •  Perte de contrôle sur le comportement de l’individu.

 

Cependant, ces risques ne concernent qu’une infime partie des joueurs !

Il y a plusieurs facteurs de risques qui favorisent le développement des troubles liés aux jeux vidéo. Tout d’abord, il y a le facteur personnel qui rassemble les caractéristiques démographiques de l’individu. Par exemple, un homme est plus susceptible de développer ce trouble plutôt qu’une femme. Ensuite, la personnalité de l’individu est également un facteur à prendre en compte et enfin, les troubles psychiques présents chez l’individu. Les motivations pour lesquelles le joueur se réfugie dans les jeux vidéo sont aussi un facteur de risque si le but est de camoufler une souffrance déjà existante. L’addiction que le joueur développera sera d’autant plus importante si c’est un jeu à plusieurs joueurs et s’il y a des récompenses à la clef.

La prévention l’atout numéro contre les troubles liés aux jeux vidéo

La prévention est très importante tout comme le rôle des parents pour que leur enfant ne tombe pas dans l’addiction et ne développe pas des troubles liés aux jeux vidéo. Pour déceler un potentiel problème, des tests sont déjà mis en place. Il y a tout d’abord le « Clinical Video game Addiction Test » qui est un test composé de douze questions afin de déceler si le joueur souffre d’une utilisation problématique de jeux. Malheureusement, ce questionnaire n’est pas disponible en français à ce joueur, mais uniquement en néerlandais. Il existe également le « VAT » qui est un questionnaire qui permet de définir la nature de la problématique du jeu qui est disponible en néerlandais ainsi qu’en anglais.

Malheureusement, en cas de trouble lié aux jeux vidéo, il est encore difficile à ce jour de savoir quel traitement privilégié en raison du manque de recul que les spécialistes disposent vis-à-vis de ce type de pathologie.

Néanmoins, des dispositifs sont mis en place dans notre pays. En Flandre, un site internet (www.druglijn.be) est mis en place pour tout ce qui relève de la détection précoce d’une dépendance. Pour ce qui est de la communauté française, les associations dédiées à l’éducation aux médias effectuent souvent des ateliers qui permettent d’amener une vision critiques de jeux vidéo. Voici une liste de sites internet : http://www.epndewallonie.beou, https://www.bruxelles.be/espaces-publics-numeriques-epn, www.cresam.be/projets/internet-jeux-video, https://millefacettes.be.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter le communiqué officiel à ce sujet du Conseil Supérieur de la Santé.

Continuer à lire
Publicité

Autres

Plus de 10 millions d’euros récoltés lors du Z Event 2021

Publié

le

par

Plus de 10 millions recoltes pour le Zevent
Crédit photo : Zevent

Clap de fin du Z Event 2021. Le montant de l’année dernière a été dépassé presque du double ! Le Z Event ne cesse de prendre de l’importance au fil des années et montre l’impact de l’esport sur notre société.

Le montant récolté lors de la dernière édition a une nouvelle fois été dépassé ! Ce sont près de 5,7 millions d’euros qui avaient été récoltés l’année dernière contre plus de 10 millions d’euros lors de cette sixième édition.

 

Action contre la faim

C’est un montant incroyable qui a été récolté lors de l’évènement. Toujours le même principe que les éditions précédentes : des célèbres noms de la scène esportive se relayent et jouent en live pendant un marathon de 50 heures. Les streamers réalisent des défis lorsque certains paliers sont atteints. L’argent récolté va à destination d’une association. L’année dernière, les dons ont été versés à « Amnesty International ». Pour cette édition 2021, c’est l’association « Action contre la faim » qui a été choisie. C’est une ONG française qui a été créée il y a 40 ans et qui agit au niveau international pour lutter contre la faim dans le monde, notamment par le biais de la prévention.

De la solidarité

Le Z Event bat des records chaque édition en terme de gain, mais aussi d’audience. Lors du sprint final, il y avait environ 700 000 personnes qui suivaient l’événement en live : du jamais vu !

Des stars comme Soprano ont également montré leur soutien à l’événement sur les réseaux sociaux. Même le Président de la République française a soutenu publiquement l’événement. Emmanuel Macron a tweeté : « En se mobilisant tous ensemble, on peut soulever des montages : vous l’avez fait #ZEVENT2021, vous l’avez fait cette année encore ! Un grand bravo. »

Le week-end du 29,30 et 31 octobre 2021 aura été riche en émotion pour les quelques 50 streamers qui ont participé à l’événement. Ils ont pu compter sur le soutien public qui était une nouvelle fois au rendez-vous et qui le sera très certainement l’année prochaine.

 

Continuer à lire

Autres

La Be Brussels Station Esports Arena débarque à la gare de Bruxelles-Central

Publié

le

par

Ouverture_be_Brussels_Esports_Arena_gare_bruxelles_central

Une zone entièrement dédiée à l’esport débarque à la Gare Centrale à Bruxelles. Vous pourrez y jouer à vos jeux préférés et ce, gratuitement !

Vous vous êtes peut-être rendus à la Be Brussels Station Esports Arena l’année dernière qui se situait à la Gare du Midi. Cette année, c’est à la Gare Centrale cette fois-ci que l’Esports Arena a ouvert ses portes. Toujours le même concept : du fun, des lots à gagner et tout 100% gratuit.

C’est le vendredi 1er octobre que la zone esport s’est ouverte dans le centre de Bruxelles, à la Gare Centrale. Elle fermera ses portes le 30 décembre 2021. D’ici-là, vous aurez l’occasion de vous amuser sur trois jeux différents : FIFA 22, Zwift et WRC 10 que ça soit en ligne ou hors ligne. Et aussi, vous comparer aux autres joueurs lors des tournois !

 

 

FIFA 22

Vous l’attendiez, le jeu FIFA 22 est enfin disponible et vous pourrez y jouer à l’Esports Arena ! Un tournoi aura lieu chaque semaine. C’est le samedi que seize joueurs s’affronteront en mode normal et dans un format d’arbre à élimination directe pour tenter de gagner de nombreux lots. Chaque dimanche, un tournoi en ligne également 100% gratuit a lieu, début des hostilités à partir de 14h00 (check-in à 13h30).

Vous pouvez vous inscrire directement sur playorium.io pour les tournois onlines et offline.

ZWIFT

Concernant Zwift, le programme d’entraînement physique de cyclisme, il y aura également un tournoi qui se tiendra le samedi. Durant la semaine, vous serez challengés par un contre-la-montre. Le but étant de terminer la course le plus rapidement possible.

WRC 10

Même objectif que pour Zwift : être le plus rapide possible. Chaque jour, du lundi au dimanche, vous pourrez vous entraîner pour tenter de réaliser le meilleur score. C’est via Playorium que vous aurez la possibilité de partager vos performances. À la fin de la semaine, celui ou celle qui aura réalisé le meilleur chrono de la semaine gagnera une récompense.

La Be Brussels Station Esports Arena est ouverte à absolument tout le monde. Néanmoins, il est impératif de s’inscrire préalablement étant donné le contexte sanitaire. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rendre sur le site officiel.

 

Quelques photos de la Be Brussels Station Esports Arena

Continuer à lire

Autres

Les nominés des Belgian Esport Awards

Publié

le

par

Les Belgian Game Awards 2021 se dévoilent

Les Belgian Game Awards auront lieu le vendredi 1er octobre prochain. Les nominés dans les trois catégories esport sont enfin connus.

En avril dernier, nous vous annoncions que les Belgian Game Awards débarqueront pour une nouvelle édition dès cet automne. C’est le 1er octobre qu’aura lieu l’évènement en ligne étant donné le contexte sanitaire actuel. Les inscriptions pour y participer se sont achevées à la mi-mai. Nous connaissons enfin les nominés dans chaque catégorie. C’est la Fédération belge d’esport qui organise les eSports Awards.

L’esport au rendez-vous

Cette saison, il y aura trois prix concernant l’esport : l’évènement de l’année, le joueur professionnel de l’année, ainsi que le rookie de l’année. C’est un jury composé d’experts provenant des fédérations belges d’esport qui ont sélectionné les nominés. Le public aura du poids dans la décision finale. En effet, vos votes compteront pour moitié dans le classement final. Il est possible de voter via un formulaire en ligne et ce, jusqu’au 20 septembre. Les nominés sont les suivants :

Evénement esport de l’année 

  • Belgian League (META)
  • Belgian College League (META)
  • Brussels Midi Esports Arena (EGO)
  • Shick’up (Shika)
  • Tarmac Online Sessions (TARMAC)

Rookie de l’année

  • Reinout “E—onel” Schols (FIFA 21)
  • Sammy “iDex” Van De Weghe (Valorant)
  • Richard “PiKaH” Donders (Tekken)
  • Vincent “Slyex” Tobaly (Rocket League)
  • Wyzip (Fortnite)

Joueur professionnel de l’année

  • Maëllo “AztraL” Ernst (Rocket League)
  • Bjarne “Denza” Sleebus (Call of Duty)
  • Kelly “KllyVe” Verhaegen (CS:GO)
  • Houmaid “Takamura” Rabie (Street Fighter V)
  • Raphaël “Targamas” Crabbé (League of Legends)

Les awards traditionnels

Évidemment, d’autres prix plus traditionnels seront également décernés dont notamment, le jeu mobile de l’année, le meilleur studio de l’année ou encore, le jeu le plus attendu de l’année.

Pour découvrir les grands gagnants des BGA21 dans la catégorie esport, rendez-vous le 1er octobre !

Continuer à lire
Publicité

Tendance