Restons connectés !

Autres

Le CSS met en garde contre le trouble du jeu vidéo

Publié

le

Le Conseil Superieur de la Sante avertit concernant les troubles lies aux jeux video

Le jeu vidéo est un moyen extrêmement populaire de prendre du bon temps, mais des effets négatifs y sont directement liés.

Les jeux vidéo ont joué une place importante durant la période de confinement. En effet, le jeu vidéo était un moyen pour le joueur de s’évader et d’oublier le temps d’un instant les soucis sanitaires auxquels la population a été confrontée. Bien que le jeu vidéo ait aidé beaucoup de monde et qu’il permet au joueur de développer des compétences cognitives et socio émotionnelles, le Conseil Supérieur de la santé met en garde à l’égard des nombreux risques potentiels d’une utilisation trop massive.

Selon la onzième révision de la Classification Internationale des Maladies (CIM), le trouble du jeu vidéo est défini comme étant : « une perte de contrôle qui entraîne une altération non négligeable des activités personnelles, familiales, sociales, éducatives, professionnelles ou d’autres domaines importants du fonctionnement, sur une période d’au moins douze mois. »

Le jeu vidéo peut également comporter plusieurs risques :

  • Risques somatiques : lorsque le joueur adopte un mode de vie totalement sédentaire ce qui peut provoquer de l’obésité qui est une cause directe des accidents cardio-vasculaires. Dans cette catégorie, nous retrouvons également les soucis liés au sommeil.
  • Risques psychologiques : le jeu vidéo pourrait provoquer de la frustration, de l’irritation ou du stress pour le joueur.
  • Risques sociaux : la pratique trop intensive des jeux vidéo peut provoquer des conséquences négatives dans d’autres domaines telle que la scolarité.
  •  Perte de contrôle sur le comportement de l’individu.

 

Cependant, ces risques ne concernent qu’une infime partie des joueurs !

Il y a plusieurs facteurs de risques qui favorisent le développement des troubles liés aux jeux vidéo. Tout d’abord, il y a le facteur personnel qui rassemble les caractéristiques démographiques de l’individu. Par exemple, un homme est plus susceptible de développer ce trouble plutôt qu’une femme. Ensuite, la personnalité de l’individu est également un facteur à prendre en compte et enfin, les troubles psychiques présents chez l’individu. Les motivations pour lesquelles le joueur se réfugie dans les jeux vidéo sont aussi un facteur de risque si le but est de camoufler une souffrance déjà existante. L’addiction que le joueur développera sera d’autant plus importante si c’est un jeu à plusieurs joueurs et s’il y a des récompenses à la clef.

La prévention l’atout numéro contre les troubles liés aux jeux vidéo

La prévention est très importante tout comme le rôle des parents pour que leur enfant ne tombe pas dans l’addiction et ne développe pas des troubles liés aux jeux vidéo. Pour déceler un potentiel problème, des tests sont déjà mis en place. Il y a tout d’abord le « Clinical Video game Addiction Test » qui est un test composé de douze questions afin de déceler si le joueur souffre d’une utilisation problématique de jeux. Malheureusement, ce questionnaire n’est pas disponible en français à ce joueur, mais uniquement en néerlandais. Il existe également le « VAT » qui est un questionnaire qui permet de définir la nature de la problématique du jeu qui est disponible en néerlandais ainsi qu’en anglais.

Malheureusement, en cas de trouble lié aux jeux vidéo, il est encore difficile à ce jour de savoir quel traitement privilégié en raison du manque de recul que les spécialistes disposent vis-à-vis de ce type de pathologie.

Néanmoins, des dispositifs sont mis en place dans notre pays. En Flandre, un site internet (www.druglijn.be) est mis en place pour tout ce qui relève de la détection précoce d’une dépendance. Pour ce qui est de la communauté française, les associations dédiées à l’éducation aux médias effectuent souvent des ateliers qui permettent d’amener une vision critiques de jeux vidéo. Voici une liste de sites internet : http://www.epndewallonie.beou, https://www.bruxelles.be/espaces-publics-numeriques-epn, www.cresam.be/projets/internet-jeux-video, https://millefacettes.be.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter le communiqué officiel à ce sujet du Conseil Supérieur de la Santé.

Continuer à lire
Publicité

Autres

Deviens un eDevil sur FIFA

Publié

le

par

Deviens un eDevil sur FIFA
Crédit photo : RBFA

La RBFA Esports Academy accompagnée de Proximus organisent un tournoi destiné aux amateurs et leur donnent la possibilité de joueur au sein de l’équipe nationale belge.

L’association royale du football belge en partenariat avec Proximus est à la recherche d’eDevils pour former sa prochaine équipe. Elle laisse la possibilité aux amateurs les plus performants du pays d’intégrer l’équipe nationale ! La sélection sera effectuée sur le jeu FIFA 21 sur PlayStation en cinq manches en élimination simple. Quatre dates de match sont prévues : les 17, 18, 22 et 23 avril à 17 heures.

Le déroulement du tournoi

La marche à suivre pour participer au tournoi est plutôt simple. Vous devrez vous rendre sur la page de l’événement via l’onglet « Mes événements », rejoindre la partie en cliquant sur le bouton « Join Now », et performez du mieux que possible. Les résultats seront soumis automatiquement à la fin de l’affrontement. Si un joueur ne se présente pas au match dans les dix minutes, l’autre joueur ressortira automatiquement vainqueur.

Après ces matchs de qualification, les huit meilleurs joueurs participeront à la grande finale le jeudi 6 mai prochain. Ces amateurs auront le privilège de joueur aux côtes des Diables Rouges.

Pour y accéder vous devez tout de même remplir quelques conditions : avoir minimum 16 ans, un compte PlayStation Network belge et être dans le possibilité de vous connecter à ce même compte.

Vous retrouvez également les liens afin de rejoindre le tournoi via votre browser préféré :
Belgian Qualifier 1 – 17 avril 2021 17h00
Belgian Qualifier 2 – 18 avril 2021 17h00
Belgian Qualifier 3 – 22 avril 2021 17h00
Belgian Qualifier 4 – 23 avril 2021 17h00

Une expérience professionnelle

En plus d’accéder à la finale avec les Diables, les joueurs du carré final de chaque date de qualification seront invités à la RBFA Esports Academy au Proximus Basecamp situé à Tubize. Là-bas, ils rencontreront des joueurs professionnels qui leur feront part de leur précieuse expérience pour les accompagner au mieux. La finalité de ce projet est de créer une équipe constituée à la fois de talents professionnels et amateurs. Les joueurs embarqueront dans cette aventure pour quatre années de compétition.

Si toi aussi tu as envie de tenter ta chance pour devenir un eDevils et te mesurer aux plus grands, ce tournoi est fait pour toi.

 

 

Continuer à lire

Autres

FIBA Esports Open III : la Belgique sera présente !

Publié

le

par

FIBA Esports Open - la Belgique sera présente !
Crédit photo : FIBA

Top départ de la Fiba Esports Open III le 16 avril 2021. Au programme : 3 week-ends d’affrontement, 60 nations et une nouveauté pour cette édition !

C’est officiel, le Fiba Esports Open aura lieu pour la troisième fois ! La FIBA est la fédération internationale de basketball. La dernière édition a connu un franc succès avec 38 pays qui y ont participé. C’est durant trois semaines de compétition que 60 pays se voueront un combat acharné sur NBA 2K21 pour tenter de remporter le grand titre et ce, dès ce vendredi 16 avril 2021 ! La Belgique sera bien évidemment de la partie.

Déroulement de la compétition

Pour cette troisième édition, ce sont six régions du monde qui seront représentées : l’Europe, l’Afrique, le Moyen-Orient, l’Asie du Sud-Est, l’Amérique du Sud, et l’Amérique du Nord et centrale.

C’est le vieux continent qui a le nombre le plus élevé de teams avec 28 équipes qui s’affronteront. L’Asie du Sud-Est, l’Afrique et le Moyen-Orient seront représentés par six nations chacun. Dans la conférence de l’Amérique du Sud, il y en aura une de plus. Enfin, pour l’Amérique du Nord et centrale il y aura 8 teams.

Le top départ de la compétition sera donné le 16 avril avec la phase de groupe suivie par des plays-offs le week-end. Par la suite, les équipes de chaque conférence s’affronteront le temps d’un week-end. C’est l’Asie du Sud-Est, l’Afrique et le Moyen-Orient qui débuteront du 16 au 18 avril. Pour l’Amérique du Nord et centrale (current generation) et l’Europe (current generation), ça sera du 23 au 25 avril. C’est au mois de mai que la compétition s’achèvera avec les groupes « next generation » de l’Amérique du Nord et centrale et de l’Europe ainsi que l’Amérique du Sud du 7 au 9 mai.

Nouveauté de l’édition

La compétition ré-débarque, mais avec une nouveauté. Les pays qui participent à la compétition Europe et à celle d’Amérique du Nord et centrale seront divisés en deux groupes distincts : la current generation (PS4) et la next generation (PS5).

Vous pourrez suivre la compétition et soutenir la Belgique sur les chaînes de la FIBA. Pour la phase de groupe, ça sera sur Facebook et YouTube et pour les plays-offs seront produits depuis le studio virtuel de la FIBA qui se situe en Lettonie. L’Australie, l’Argentine et l’Arabie Saoudite seront sûrement redoutées : elles ont déjà remporté la compétition à deux reprises.

Continuer à lire

Autres

Le parcours des eDevils lors de la phase de qualification pour l’eEuro2021 sur PES !

Publié

le

par

eDevils Belgique - PES 2021 - eEuro 2021

Ce lundi se tenait la phase de qualification pour l’eEuro 2021 sur PES 2021!

Après un tournoi de préparation raté en terme de résultats, la Belgique peut croire en une éventuelle qualification en vue de son groupe. Les Belges figurent dans le groupe F en compagnie de la Lituanie, les îles Féroé, la République d’Irlande, Israël et la Suisse. Nos eDevils faisaient office de favoris dans ce groupe avec Israël, du moins sur le papier.

Deux possibilités de qualification pour nos belges à l’eEuro 2021

La première place

En finissant premier du groupe, les belges ont la possibilité de s’assurer une place pour la phase finale qui aura lieu le 9 et 10 juillet prochains. Sur le papier, la première place semble acquise pour Israël.

La seconde place

La deuxième possibilité de qualification passe par la seconde place. L’équipe terminant seconde s’offrira une ultime possibilité de rejoindre les qualifiés. L’équipe qui s’attribuera la seconde place du groupe F ira en barrage face aux autres équipes ayant terminées deuxième. Durant les barrages, seuls 6 équipes rejoindront l’eEuro 2021.

La première journée des qualifications pour l’eEuro 2021 pour les eDevils

Cinq rencontres étaient planifiées pour nos eDevils. Voici l’ordre des matchs :
Belgique – îles Féroé
Belgique – Israël
Belgique – Suisse
Belgique – République d’Irlande
Belgique – Lituanie

Chaque rencontre se joue en best of 2 avec un changement de joueur entre chaque matchs. A l’issue de la double confrontation, l’accumulation des scores est prise en compte.
Précisons également que ces qualifications se jouent en deux jours de compétition et qu’ici nous assistons aux matchs aller et que les matchs retour auront lieu le 26 avril prochain.

Les résultats des eDevils dans le groupe F

EquipevsEquipe
Belgique7-1îles Féroé
Belgique2-8Israël
Belgique3-1Suisse
Belgique6-1République d’Irlande
Belgique1-1Lituanie

La Belgique prend la 2ème place au classement dans ce groupe à l’issue de leur dernier match et un but à la 94ème sur coup-franc face aux Lituaniens. Les Israeliens ont quant à eux déjà pris une option pour la qualification.

Au vu des prestations de cette phase aller si les eDevils PES 2021 gardent leur sérieux et leur application, seule la République d’Irlande est apparemment en mesure de contester la 2ème place qualificative face aux eDevils.

Le classement du groupe

EquipeMJGEPPts
Israël540113
Belgique531110
République d’Irlande531110
Lituanie51134
Suisse51043
îles Féroé50050

Continuer à lire
Publicité

Tendance