Restons connectés !

Autres

Accord entre Twitch et le Sacem concernant les droits d’auteur

Publié

le

Accord entre Twitch et le Sacem concernant les droits d’auteur

Les droits d’auteur sur Twitch font parler et ce, depuis un bon petit moment maintenant ! Twitch réagit et signe un accord avec le Sacem qui souhaite se diriger davantage vers le virtuel.

Twitch et les droits d’auteur, ça faisait deux et pourtant, il semblerait que le géant d’Amazon ait trouvé un terrain d’entente avec le Sacem (Société des auteurs, compositeurs, éditeurs de musique). Un accord a été passé entre eux dans le but de rémunérer les auteurs quand une musique est partagée ou diffusée en livestream sur Twitch.

Twitch ne peut plus fermer les yeux

Au mois de juin, Twitch a été dans l’obligation d’agir face à la pression des maisons de disques et du DMCA (Digital Millenium Copyright Act). Les streamers ont également été pointés du doigt par rapport aux droits d’auteur. C’est pour cela que les clips dans lesquels il y avait de la musique ont été supprimés de la plateforme.

Pourtant, la diffusion de contenus musicaux était formellement interdite sur Twitch. Elle était autorisée dans trois cas de figure : si la personne a créé la musique, si la personne possède une licence pour avoir les droits, ou sur Twitch Sings.

La pression était sans doute trop rude pour Twitch qui a pris la décision de supprimer Twitch Sings dès 2021. Une annonce qui a bouleversé les utilisateurs de la fonctionnalité.

Le SACEM se dirige vers l’avenir

Le monde virtuel prend davantage de place dans notre société. C’est pour cela que le Sacem (équivalent français de la Sabam) s’est naturellement tourné vers Twitch. Le PDG du Sacem, Jean-Noël Tronc, a d’ailleurs déclaré que : « au sein de la communauté de la Sacem, nous avons pu constater que des artistes se tournent de plus en plus vers Twitch pour accroître leur présence et rencontrer leurs fans ».

Lors du confinement, chacun a rusé pour maintenir le lien avec sa communauté. Beaucoup de live ont été réalisés sur différentes plateformes que ça soit sur Facebook, Instagram, YouTube et bien évidemment sur Twitch ! Pour rendre l’expérience plus agréable, Twitch a développé différentes options. Par exemple, il est possible pour les fans d’interagir avec l’artiste via des FAQ ou directement via les jeux.

Le Sacem a annoncé que les artistes qui ont effectué une prestation musicale en livestream pendant la période de confinement seront rémunérés ! Cette annonce soulage et réchauffe les cœurs. Et pour cause, depuis l’annonce officielle du confinement, le monde artistique est à l’arrêt total et peine à se remettre en marche.

Facebook Gaming sur le droit chemin

Facebook Gaming était également concerné par ces problèmes liés aux droits d’auteur. Il semblerait que sur cette plateforme, il n’y aurait plus de soucis à l’avenir, ils sont résolus ! L’accord semble néanmoins encore flou. En effet, les streamers partenaires ne savent toujours pas quels sont les titres qui pourront être joués ou pas.

Le porte-parole de la plateforme a également précisé lors d’une déclaration que la musique devait rester un élément de fond. L’élément principal doit être la voix du streamer.

Face à la pression grandissante, les plateformes de streaming ne peuvent plus fermer les yeux. Elles doivent agir au risque d’avoir de gros ennuis.

Autres

PES devient eFootball et free to play !

Publié

le

par

PES devient eFootball et devient Free to play
Crédit photo : Konami

Après avoir opté pour une version « lite » Pro Evolution Soccer (PES) 2021, Konami annonce une PES 2022 100% free to play !

C’était dans l’air depuis quelques semaines déjà, l’éditeur de PES (Konami) semble vouloir pousser PES en 2021 et annonce que le jeu de simulation de football devient 100% gratuit ! L’éditeur japonais annonce également un changement de nom, fini PES, bienvenu à eFootball !

Sortie pour le début de l’automne pour eFootball

Pas de date de sortie officielle pour l’instant pour le jeu de Konami mais indique qu’il devrait être disponible au début de l’automne. Les joueurs auront la possibilité de jouer entre cross-gen (PS4 vs PS5 ou encore Xbox One vs Series S|X) mais uniquement avec neuf équipes (dont le FC Barcelone, Bayern de Munich ou encore la Juventus).

eFootball va s’étoffer au fil de l’année

Plusieurs ajouts seront mis en place d’ici la fin de l’année. Les leagues en ligne seront ouvertes ainsi que la possibilité de créer son club d’ici fin de l’automne mais également le cross-platforme ! Une fonctionnalité « Match Pass System » est également à l’ordre du jour et va vous permettre de récupérer des récompenses, etc.

Dès l’hiver, l’esport va prendre son envol

Les tournois esport vont débuter en hiver mais également le cross plateforme console, pc & mobile ! L’éditeur annonce également que les manettes pour mobile seront prises en charge… Vous aurez donc la possibilité d’être compétitif et jouer des tournois à partir de votre mobile contre des joueurs consoles & PC !

eFootball (ancienne PES), la révolution est en marche !

eFootball passe à Unreal Engine (moteur graphique) et annonce une nouvelle technologie intitulée Motion Matching, ce qui devrait permettre de nouvelles animations ou améliorer la vitesse des joueurs. La technologie sera utilisée sur l’intégralité des supports ou le jeu sera disponible, c’est à dire consoles, PC & mobile ! Le jeu de base sera free to play mais des DLC payants seront disponibles.

Continuer à lire

Autres

La Loterie nationale soutient la fédération belge d’esports

Publié

le

par

La Loterie nationale soutient la Fédération belge d'esport
Crédit photo : BESF

Sponsors ou soutient emblématique de nombreuses fédération sportive, la Loterie nationale va soutenir la BESF (Belgian Esports Federation) dans les prochains mois/année.

La BESF, la Vlaamse Esport Federatie et l’Association Wallonie-Bruxelles d’esport (WalBru Esport) main dans la main

C’était un secret de Polichinelle mais depuis quelques mois maintenant, les différentes associations (ou fédérations selon l’appellation de celle-ci) des deux côtés du pays se sont rapprochées et ont signé un accord de fédération Belge d’Esport. La Vlaamse Esport Federation, l’Association Wallonie-Bruxelles d’esport et la BESF ont signé un accord de collaboration et de coopération dans le but de faire évoluer l’esport, de le structurer et réguler le développement du secteur en Belgique.

La Loterie Nationale est un apport important pour la BESF et l’esport belge

En mal de reconnaissance au niveau politique (ou aucun status n’a encore été légalement mis eLa Loterie nationale soutient la Fédération belge d’esportsn place), l’esport avait besoin d’un coup de pouce d’une grande institution comme la Loterie Nationale. En étant déjà partenaire de plus de 26 fédérations sportives, la Loterie Nationale légitimise un peu plus la BESF (et ses partenaires wallons & flamands) ainsi que l’esport  en Belgique.

Les intérêts économiques sont nombreux dans les prochaines années pour le secteur dans notre plat pays. Hors intérêts commerciaux, l’encadrement des mineurs est et sera un point clé dans les années à venir, sans parler du politique ou les choses doivent avancer (en espérant rapidement ?) dans les prochains mois.

La Loterie Nationale se veut également enthousiaste vis-à-vis à ce partenariat

Le CEO de la Loterie Nationale souligne le rôle de pionnier de sa société dans le monde sportif :

“En tant qu’entreprise à la pointe de l’innovation et ancrée dans le monde sportif belge, la Loterie Nationale remplit son rôle de pionnier en soutenant dorénavant la fédération belge d’Esport”

Jannie Haek, le CEO de la Loterie Nationale
La Loterie Nationale doit également faire face aux nombreuses plateformes de gambling en ligne et donne là un signal fort, nous sommes là et nous nous intéressons à vous.

Continuer à lire

Autres

La France championne de l’Intel World Open sur Rocket League

Publié

le

par

Intel World Open Rocket League - Jeux olympiques Tokyo 2021
Crédit photo : olympics.com

L’Intel Word Open s’est achevé : retour sur les résultats de la compétition Rocket League et sur les grands gagnants !

Les Olympic Virtual Series sont nés suite à la crise sanitaire pour susciter de l’engouement pour les Jeux qui débarquent très prochainement à Tokyo. Le tournoi a un aspect innovant car c’était la première fois qu’un tournoi esport était organisé sous une licence olympique ! C’est sur Rocket League et Street Fighter V que les équipes s’affrontent lors de cette compétition.

Malheureusement, le succès espéré par les organisateurs n’a pas rencontré les attentes escomptées. Notons tout de même que le concept était bien pensé aux vues de l’intérêt grandissant pour l’esport partout dans le monde.

Retour sur la compétition

En demi-finale du bracket gagnant, le Royaume Uni s’est incliné face aux Pays-Bas avec un score de 3 à 1 permettant ainsi aux Pays-Bas de se qualifier pour la finale aux côtés de la France. La Norvège, quant à elle, a été évincée avec le même score face à la France. La grande finale opposait donc la France, championne d’Europe aux Pays-Bas. Malheureusement, l’équipe hollandaise n’a pas eu les armes nécessaires face à la redoutable équipe française qui s’est une nouvelle fois démarquée.

Vitality et la France l’emporte aux « JO de l’esport »

Le 14 juillet dernier, jour de la fête nationale française, la France a remporté le tournoi sur Rocket League. C’est la team Vitality composée de Victor « Fairy Peak » Locquet (qu’on a notamment pu voir lors de l’EGO Be Brussels show), Alexandre « Kaydop » Courant ainsi que Yanis « Alpha54 » Champenois qui a brandit le trophée. C’est une victoire supplémentaire pour nos voisins qui sont champions d’Europe. En plus de ça, « Kaydop » de par son jeu redoutable, a également remporté un trophée supplémentaire. En effet, le Français a été désigné meilleur joueur de tournoi. Une fierté pour les Bleus qui ramènent la victoire à leur pays.

Street Fighter V

La compétition sur Rocket League s’est achevée, mais celle sur Street Fighter V n’est pas terminée ! La phase finale du tournoi débute aujourd’hui et durera jusqu’au 21 juillet.

 

 

Continuer à lire
Publicité

Tendance