Restons connectés !

Autres

ESL bannit des coachs qui ont utilisé un bug

Publié

le

L'ESL prend ses responsabilités dans l'affaire des bugs CSGO utilisés par certains coachs
Crédit photo : ESL

Une faille a été trouvée sur le jeu CS:GO, personne ne connaissait son existence et pourtant, elle était pratiquée par certains coachs.

L’ESL a communiqué sur le fait qu’ils ont découvert un bug sur le jeu CS:GO et que plusieurs coachs ont utilisé cette faille afin d’avoir un avantage de taille sur les autres concurrents.

Un bug avantageux

Grâce à plusieurs manipulations, le coach d’une équipe peut devenir spectateur à n’importe quel endroit sur la carte. Et ce, sans que personne ne le sache! Cette pratique est extrêmement bénéfique parce, l’entraîneur peut donner des informations aux joueurs qu’ils n’auraient pas en temps normal. Grâce à ces précieuses informations, les joueurs peuvent mettre en place une stratégie.

Des coachs pointés du doigt

Les dernières compétitions ESL et Dreamhack ont été passées au peigne dans le but d’identifier qui a eu recours à ce genre de pratique. Trois entraîneurs sont visiblement concernés : celui de Hard Legion, Heroic et MIBR.

Ils n’ont pas utilisé cette pratique de la même manière et c’est pour cela qu’ils seront tous les trois sanctionnés, mais à des degrés différents :

  • Aleksandr « MechanoGun » Bogatiryev (Hard Legion) à l’ESL “One Road to Rio”. Il a profité du bug sur 6 maps différentes en 3 matchs. Le coach a l’interdiction de jouer ou d’entraîner en compétition pendant 24 mois. C’est lui qui a la sanction la plus lourde.
  • Nicolai « HUNDEN » Petersen (Heroic) à la DreamHack Masters Spring a utilisé ce bug en 10 rounds sur 1 map. Pour lui, la suspension sera d’application pour une durée de 12 mois.
  • Ricardo « dead » Sinigaglia (MIBR) à l’ESL « One Road to Rio » en 1 tour sur 1 carte. Il a l’interdiction de jouer ou d’entraîner pendant 6 mois.

En plus de ces sanctions, il va de soi que les équipes sont disqualifiées des compétitions respectives. De plus, elles perdent les points obtenus lors de l’ESL Pro Tour et les prix sont annulés.

Ces trois entraîneurs sont sanctionnés pour leur comportement. D’autres coachs ont également été confrontés à ce bug lors des compétitions, mais ils en n’ont pas abusé.


L’équipe française Vitality applaudit la réaction de l’ESL


Le CEO de Vitality prend acte et salue la façon dont l’ESL a géré la tricherie de certains coachs de la scène CSGO.

Le coach de Vitality est plus salty concernant ses homologues !

Autres

Le récap esport : épisode 19 !

Publié

le

par

Le-recap-esport-de-la-semaine-episode-19




Continuer à lire

Autres

Plus de 5,5 millions récoltés lors du Z Event 2020 !

Publié

le

par

Z Event 2020 - Amnesty International

Le Z Event s’est déroulé ce week-end, au total, c’est plus de 5,7 millions d’Euros qui ont été récoltés en faveur d’Amnesty International ! Le record de l’année dernière a été battu !

Le Z Event a débuté le vendredi 16 octobre et vient tout juste de se clôturer ce dimanche 18 octobre. Son but est toujours le même : récolter des fonds en faveur d’un organisme. Cette année, c’est Amnesty International qui est mise à l’honneur. De nombreux streamers ont performé pendant plus de 50 heures et se sont donnés à fond pour récolter un maximum d’argent. Pour faire grimper les dons, les streamers se sont lancés de nombreux défis. C’est ça qui explique qu’Emmanuel « MoMaN » Marquez, s’est rasé la barbe. Ludovic « Jiraya » Save avait promis de raser sa tête si le cap des 200 000 euros était franchi. Chose promise, chose due…

Histoire du Z Event

Le Z Event existe depuis quatre ans maintenant. Ce sont Adrien « ZeratoR » Nougaret et Alexandre « Dach » Dachary qui sont à l’initiative de cet événement. Un événement qui cartonne d’année en année. En effet, en 2016, pour la première édition, le montant récolté était de 170 000 euros. L’année dernière, les chiffres s’étaient envolés : c’est près de 3,5 millions qui ont été récoltés au profit de l’Institut Pasteur. L’engouement pour l’événement grandit au fil des années battant à chaque fois le butin de l’année précédente !



Coup de chaud pour le Z Event

Le célèbre événement a bien failli être annulé. En effet, le coronavirus n’a pas épargné le monde de l’événementiel. Jusqu’au dernier moment, l’interrogation était présente quant au déroulement ou non du Z Event. Finalement, la covid 19 n’a pas gagné et l’événement a pu se dérouler ! Bien évidemment, pas dans les conditions habituelles. Certains streamers y ont participé, mais à distance. Pour ceux qui se sont rendus sur place, ils ont été confinés durant toute la durée de l’événement dans un hôtel à Montpellier. Pour éviter tout risque supplémentaire, c’est dans cet hôtel qu’a eu lieu le Z Event.

Le Z Event prouve que même en temps de crise, la solidarité est toujours présente. Le monde de l’événementiel a aussi un rôle à jouer et rassemble les citoyens autour des problématiques sociétales.

Continuer à lire

Autres

Les F1 Esports Pro Series : récap de la 1ère journée

Publié

le

par

F1 Espors Series - Alfa Romeo official media kits

Hier a eu lieu le coup d’envoi du championnat de Formule 1 virtuel : les F1 Esports Pro Series ! Le premier événement se déroulera les 14 et 15 octobre. Jarno Opmeer et David Tonizza ont fait parler d’eux.

Le Grand Prix n’aura pas lieu ce weekend. C’est donc pour la quatrième saison consécutive que la compétition se déroulera en ligne. Elle a débuté hier, le 14 octobre et s’achèvera le 10 décembre prochain. Toutes les voitures seront équipées de la même manière pour plus d’égalité et un maximum de spectacle ! Celui qui remportera la compétition sera déclaré champion et son équipe recevra la très belle somme de 750 000 dollars !

L’intégralité de la compétition peut être suivie en direct sur la chaîne Auvio. C’est Maxime Potar, « Maxou Le Pilote » qui vous accompagnera lors du championnat.

Déroulement de la compétition

Le championnat comportera douze manches. Les joueurs s’affronteront sur les circuits les plus emblématiques ! Le premier circuit qui lancera la compétition c’est Bahreïn. Il est idéal pour commencer la saison comme il se doit : beaucoup de lignes droites pour un maximum d’adrénaline ! Mais pour cette nouvelle saison, il y aura deux petits nouveaux : Hanoï et Zandvoort. Ces deux circuits étaient au programme pour la compétition physique. Ça sera donc une découverte pour les joueurs et les spectateurs. Nous retrouverons également Montréal, Spielberg, Silverstone, Spa, Monza, Suzuka, Mexico ou encore, Sao Paulo. Richard Arnaud, le manager de l’équipe Renault Vitality, est très content de ces choix. Selon lui, ce sont les circuits historiques qui provoquent le plus spectacle.

Le premier événement est programmé sur deux jours. Il a commencé hier avec deux courses. Aujourd’hui, ça sera la dernière ligne droite ! C’est avec le circuit Shanghaï que ce premier événement sera clôturé.

Sur la ligne de départ, il y a dix teams dont la team Renault Vitality. Malheureusement, aucun Belge n’est présent sur le circuit.




Retour sur la première journée de compétition

Jarno Opmeer a fait forte impression pour le début du championnat. Le joueur de la team Alfa Romeo a remporté la première course. Il a tout donné lors de la seconde course afin de réaliser la même performance. Mais, pas de chance pour lui, d’autres ont montré qu’ils méritent leur place au sein de la compétition. Nicolas Longuet (Renault Vitality) et David Tonizza (Ferrari), le teneur du titre se sont voués un combat acharné. L’expérience a été bénéfique du côté de Tonizza qui a réalisé une performance assez incroyable. Il a remporté la deuxième course !

Le Français, Nicolas Longuet n’a pas démérité. Il s’est classé dans le top 5 grâce à ces deux belles performances. Son avenir sera sûrement très prometteur pour la suite de la compétition.

Rendez-vous ce soir dès 20h30 sur Auvio pour regarder en live la dernière étape du premier événement !

Continuer à lire
Publicité

Tendance