Restons connectés !

League of Legends

Les joueurs de la Belgian League 2021 dévoilés

Publié

le

Belgian League

La Belgian League débutera ce lundi 11 janvier, nous connaissons enfin la composition des équipes pour le championnat !

Les joueurs qui participeront à la prochaine saison de la Belgian League sont enfin connus ! La Belgian League, le championnat de Belgique sur League of Legends est LA compétition de notre pays ! Les équipes qui y seront présentes ont été sélectionnées par les organisateurs du tournoi, la société META et Riot Games. C’est le 30 novembre dernier que le casting pour la Belgian League avait été révélé.

On y retrouvera sans grande surprise Sector One, grande gagnante de la saison dernière ainsi que la team 7AM et le KV Mechelen. Les trois nouvelles structures qui ont la chance d’intégrer la compétition sont : ION SQUAD, le KRC Genk et 4Elements Esports. Les teams avaient jusqu’au 30 décembre pour confirmer la liste de leurs joueurs. De la nouveauté donc pour cette saison qui s’annonce haute en couleur.

Sector One

Les Foxes reviennent une nouvelle fois pour remettre leur titre en jeu. De par leur parcours lors de la dernière édition, ils sont les grands favoris de la compétition. Ils avaient remporté les deux Splits, sans oublier la grande finale ! Pour cette nouvelle saison, la structure a souhaité effectuer quatre changements par rapport à l’équipe de l’année passée ayant tout de même trois Belges. Nous retrouverons notamment Jeroen « Night » Segers déjà présent la saison dernière.

  • flag NL Benjamin « Zhergoth » Sanchez (TOP)
  • sweden Frank « Aesthetic » Norqvist (JUNGLER)
  • Flag Belgium Jeroen « Night » Segers (MID)
  • Flag Belgium Pavlos « Mytheos » Voriatzidis (BOT)
  • flag NL Karim « Duimelot » Saed (SUPPORT)

TEAM 7AM

La saison dernière, elle a pu participer au championnat en cours de route en remplacement de Timeout Esports. Malgré cela, la Team 7AM avait prouvé sa légitimité en arrivant jusqu’aux playoffs du Summer Split. Deux nouveaux joueurs seront présents au sein de l’équipe pour cette saison : « Nomis » et « Honels ».

  • Flag Belgium Vinnie « Vinnie » Bruggeman (TOP)
  • flag NL Simon « Nomis » Verlaar (JUNGLER)
  • Flag Belgium Jody « Yoni » Bruggeman (MID)
  • Heikki « Honels » Kervinen (BOT)
  • flag NL Mark « Mark » de Korte (SUPPORT)





KVM Esports

Le KV Mechelen a décroché la mauvaise place la saison dernière : celle de vice-championne de Belgique. L’équipe a été remaniée suite à l’intégration d’Aethra Esports au sein de la structure. Il y a qu’un seul joueur de la saison précédente qui sera présent : « Robba ». Tous les autres joueurs mis à part « Urban » connaissent la compétition. Tout semble présager que le club de Malines a toutes les chances de son côté pour cette saison. D’autant plus qu’Aethra Esports avait terminé à la troisième place ! Le seul bémol de cette équipe c’est qu’il n’y a aucun Belge.

  • flag NL Rob « Robba » Zoon (TOP)
  • Marcus « Urban » Christensen (JUNGLER)
  • flag NL Michael « Mikkel » Nguyen (MID)
  • flag NL Job « Slyv3r » Goossens (BOT)
  • flag NL Mick « Bardo » op den Akker (SUPPORT)

KRC Genk Esports

Le KRC Genk fait partie des nouvelles structures de cette saison. Le club a dû trouver des joueurs pour créer une équipe de toutes pièces. Il a misé sur une équipe mi-belge mi-néerlandaise. L’ancien coach du KV Mechelen « arendmen » et « Pieter05 » qui a joué chez mCon esports feront partie de l’équipe. La composition de l’équipe est plus timide que les autres, mais de belles surprises pourraient survenir.

  • flag NL Tom « DrSaw » Willems of Brilman (TOP)
  • Flag Belgium Pieter « Pieter05 » Janssen (JUNGLER)
  • flag NL Tim « Kapstok » Groenewold (MID)
  • Flag Belgium Kenny « KieDie » Dehaen (BOT)
  • Flag Belgium Cisse « Cisse » Lemmens (SUPPORT)





ION SQUAD

La team ION SQUAD est aussi une petite nouvelle de la compétition. La structure mise gros car elle a été créée pour la Belgian League. Elle n’est pas là pour blaguer : elle est composée de joueurs expérimentés dont notamment « wewillfailer » et « Phoenix » qui était chez Sector One la saison dernière.

  • Flag Belgium Maarten « Phoenix » Van Dyck (TOP)
  • flag NL Ivo « Dommy » Smit (JUNGLER)
  • Luka « MarrowOoze » Cvetkovic (MID)
  • Flag Turquie Emin « Saye » Eser Mehmet (BOT)
  • Flag Belgium Bram « wewillfailer » De Winter (SUPPORT)

4Elements Esports

C’est la grande surprise de la compétition. La team 4Elements est composée exclusivement de joueurs qui ne sont pas belges. C’est dommage de n’avoir aucun joueur belge pour le championnat de Belgique sur LOL. Néanmoins, elle pourrait nous surprendre.

  • flag NL Pascal « Psclly » Giling (TOP)
  • Flag Hongrie Dániel « Frenzy » Csönge (JUNGLER)
  • flag NL Finn « Atlas » Tempelaar (MID)
  • flaga poland Michal « Mìś » Kopacz (BOT)
  • flaga poland Kamil « xCharm » Linchard (SUPPORT)

Elle débutera le lundi 11 janvier prochain ! Malheureusement, moins de 28% de joueurs sont belges. La nationalité la plus importante est Hollandaise avec plus de 39 % de joueurs. De quoi se demander si on est en Belgian League ou en Dutch League… ? La prochaine génération de joueur League of Legends belge devra encore attendre un peu et certainement beaucoup au vu des sélections des équipes de la Belgian League en 2021.

Belgian League

Fusion de la Belgian et de la Dutch League

Publié

le

par

Fusion entre la Belgian League et la Dutch League sur League of Legends
Crédit photo : Belgian League

La Belgian League sera désormais associée à la Dutch League pour former une seule compétition officielle sur League of Legends au sein du Benelux.

Riot Games a pris plusieurs décisions qui entreront en vigueur dès 2022. L’éditeur de jeux souhaite standardiser les différentes leagues, mais ce n’est pas tout. En plus de cela, la compétition la plus renommée de Belgique, la Belgian League fusionnera avec la Dutch League. Les deux leagues vont donc être rassemblées pour former une seule et même compétition pour la région du Benelux. Pour le moment, elle est appelée « Benelux ERL », mais le nom va très certainement évoluer.

Du changement

D’habitude, six équipes avaient la chance de participer à chaque league. Désormais, ce ne sont pas six mais bien huit teams qui seront sur la ligne de départ. Cela signifie donc que dorénavant, il y aura quatre places en moins. Il y aura trois critères à respecter pour pouvoir participer à l’ERL Benelux : les critères minimums, les invitations directes ainsi qu’une battle royale entre les six meilleures équipes.

Les critères minimums

Par « critères minimums », cela sous-entend une série de règles que les teams devront respecter. C’est pour garantir une certaine prestance que ces critères ont été mis en place. Le principal objectif recherché est de rapprocher certaines régions du Benelux des pays fortement développés en esport. Il y a trois critères minimums. Au niveau juridique, l’organisation doit être enregistrée et avoir du personnel et des joueurs sous contrat. La structure doit posséder 10 000 euros pour rémunérer ses joueurs et 5000 euros pour les divers coûts opérationnels. Enfin, la communication est aussi importante : l’organisation doit avoir un plan de communication concernant son activité sur LOL pour la saison qui arrive.

Invitations directes

Les équipes qui ont réalisé les meilleures performances lors de la saison dernière lors des deux leagues sont conviées à la compétition. Ces teams seront présentes lors des finales. Concernant la Belgique, ce sont Sector one, le KV Mechelen et le KRC Genk qui participeront à l’ERL Benelux. Du côté néerlandais, ce sont mCon LG UltraGear, PSV Esports ainsi qu’Echo Zulu qui sont invités.

Battle Royale

Les six dernières équipes de la compétition participeront à un tournoi de qualification. Seules les deux meilleures teams gagneront leur ticket pour l’ERL de l’année prochaine. D’autres invitations sont envisagées pour des équipes qui ont réalisé de belles performances sur LOL telles que Team 7AM, Starlan Gaming Club, ION SQUAD, LowLandLions, Dysasty et Team THRLL.

Continuer à lire

League of Legends

Les Belges doubles champions aux côtés de la Karmine Corp

Publié

le

par

EUMasters_doubleChampions_KCorp
Crédit photo : Karmine Corp

La structure française, la Karmine Corp a battu tous les records en remportant un double titre de champion. C’est lors des European Master sur League of Legends et puis pendant le WePlay Esports Invitational de la région EMEA que la structure française a excellé !

C’est bien la structure française qui a gagné les deux grands titres, mais cette victoire a un petit goût belge. En effet, deux de nos compatriotes y performent. Maëllo « Aztral » Ernst joue sur Rocket League et Raphaël « Targamas » Crabbé performe sur League of Legends. Ce dernier a d’ailleurs exprimé sa fierté et sa joie sur Twitter.

La finale des European Master

La grande finale s’est déroulée dimanche 19 septembre et le moins que l’on puisse dire c’est que le combat n’a pas été évident. Le dernier affrontement opposait la team KCorp à l’équipe Fnatic Rising. Pour l’emporter, il fallait gagner trois manches. C’était plutôt bien parti pour la Karmine Corp qui était confiante et menait deux manches à rien. Mais la team Fnatic n’a pas baissé les bras en égalisant le score. Finalement, la KCorp a gardé la tête froide et a remporté pour la deuxième fois le trophée. Elle ne s’est pas arrêtée-là en décrochant la coupe lors de la toute nouvelle compétition WePlay Esports Invitational.

WePlay Esports Invitational

C’est le jeu Rocket League qui est mis à l’honneur sur ce tournoi. Plusieurs teams étaient invitées à participer à l’événement aux côtés de la KCorp dont la team Vitality ou encore, Dignitas. La concurrence était bien présente : les Suisses (Team BDS) ont battu la team Sandrock et Guild Esports avec un score de 4 à 0. Elle ne s’est pas arrêtée en si bon chemin et a réservé le même sort pour la Karmine Corp qui s’est retrouvée en finale lower du bracket. C’est finalement grâce à sa performance face à la team Dignitas (4-3) que les joueurs de la KCorp ont eu une deuxième chance. Ils se sont retrouvés en grande finale contre l’équipe BDS et prendre une belle revanche en décrochant le grand titre.

Continuer à lire

Belgian League

Summer Split de la Belgian League, Sector One l’emporte !

Publié

le

par

Belgian League

Clap de fin pour le Summer Split de la Belgian League, c’est une team habituée au grand titre sur League of Legends en Belgique qui s’impose une nouvelle fois.

Le coup d’envoi du Summer Split a été donné le lundi 31 mai dernier. Depuis, de grands noms de la scène esportive se sont affrontés sans relâche. Finalement, c’est le lundi 9 août que la compétition s’est achevée couronnant une redoutable équipe. En plus du cash prize, le vainqueur remporte également une place pour participer aux European Masters Play-Ins.

8 semaines de compétition

Sur la ligne de départ, six équipes étaient présentes : la team 7AM, Sector One, KVM Esports, ION SQUAD, KRC Genk Esports ainsi que Starlan Gaming Club. C’est lors d’un double Round Robin que ces teams se sont mesurées les unes aux autres. Seules les quatre meilleures ont eu la chance de se qualifier pour la phase finale de la compétition. Celle-ci consiste en un bracket éliminatoire qui prend la forme d’un King of the Hill.

ION SQUAD & Starlan Gaming Club éliminées dès la phase classique

La première phase de ce Split a malheureusement été fatale pour les équipes ION SQUAD et Starlan Gaming Club qui n’ont pas été à la hauteur de leurs adversaires. Ainsi, la compétition s’est terminée sur le champ pour elles, laissant les quatre autres équipes accéder aux playoffs.

Le classement de la phase classique

EquipeMJGP
Sector One1082
KVM Esports1082
KRC Genk Esports1064
Team 7AM1046
Starlan Gaming Club1037
Ion Squad1019

Playoffs du Summer Split de la Belgian League, Sector One s’impose !

Les playoffs ont débuté le 26 juillet avec un match entre Sector One et KVM Esports qui a remporté le duel avec un score de 3 à 1. Deux jours plus tard, le KRC Genk s’est imposé face à la team 7AM 3 à 1. Le club de Gand n’a pas su continuer sur sa lancée car le 2 août, son adversaire a été plus coriace. En effet, Sector One s’est ressaisi suite à sa défaite et a retrouvé sa forme habituelle battant ainsi le club de Gand et le KV Mechelen en finale avec un joli score de 3 à 1.

Sans grande surprise, c’est donc la team Sector One qui a encore brillé lors de ce Split. Détentrice du grand titre qu’elle a obtenu lors de la finale nationale précédente, elle le remettra en jeu dès l’automne 2021 !

Les résultats des playoffs en détails

1er tour des playoffs

EquipevsEquipe
Sector One1-3KVM Esports
KRC Genk Esports3-1Team 7AM

3ème match des playoffs

EquipevsEquipe
Sector One3-2KRC Genk Esports

Grande finale des playoffs

EquipevsEquipe
KVM Esports1-3Sector One

Continuer à lire
Publicité

Tendance