Sélectionner une page

Notre avis sur les équipes du challengers stage du MAJOR !

Notre avis sur les équipes du challengers stage du MAJOR !

Le challengers stage est la première étape de l’événement de la rentrée 2018 sur CSGO. La première phase se déroule du 5 au 9 septembre au Stade Twickenham qui est généralement habitué à recevoir des matchs de Rugby. Seize équipes sont en lice dans le challengers stage (8 équipes challengers et 8 équipes issues des qualifications minor), ces équipes vont tenter de se qualifier via un format suisse durant les 5 jours de compétition.

Les favoris

 

  Astralis

L’équipe danoise a démarré la rentrée sur un difficile retour sur terre après leur deuxième place lors de la DreamHack Masters Stockhom. L’équipe est habituée à tout écraser sur son chemin ces derniers mois. L’étonnante fébrilité des hommes de  Andreas « Xyp9x » Højsleth est peut-être dû au manque de compétition durant la période estivale ! Après analyse du jeu des danois, on est d’avis qu’il s’agit d’un jeu de cache-cache vis-à-vis des autres équipes participantes au MAJOR FaceIT Londres. Astralis devrait se qualifier sans aucun problème pour le Legends stage et monter en puissance au fur et à mesure du tournoi.

  North

Leur victoire lors de la DreamHack Masters Stockholm leur amène le plein de confiance. Il semble que l’arrivée de  Nikolaj “niko” Kristensen en provenance d’Heroic en prêt ait amené le petit quelque chose qui leur manquait pour finaliser leur potentiel au combien impressionnant.  Valdemar “valde” Bjørn Vangså⁠ et ses hommes devraient sans problème se qualifier pour la prochaine étape du MAJOR FaceIT 2018. Attention tout de même à ne pas prendre les concurrents de haut…

 logo Ninja in Pyjamas Ninja in Pyjamas

Hauteur d’une DreamHack convaincante malgré leur élimination lors des demi-finales. Les Suédois semblent tenir leur second souffle après l’intégration de  Jonas « Lekr0 » Olofssonn ! NiP a travaillé durant l’été et cela se voit tant au niveau individuel qu’en termes de teamplay. Les NiP peuvent compter sur  Patrik « f0rest » Lindberg qui est toujours au top de sa forme et qui en plus à l’expérience des grands évènements, ça tombe bien, le MAJOR FaceIT Londres 2018 en est un.

  Liquid

L’équipe numéro une actuelle aux États-Unis n’aura pas de difficulté malgré une fin de saison 2017-2018 plus que moyenne pour une organisation comme Liquid. Lors de la défunte saison les Américains ont bourlingué aux quatres coins de planète s’accordant que peux de répit, le problème viendrait-il de là ?  Epitácio « TACO » de Melo va devoir porter sa pierre à l’édifice malgré des problèmes d’intégration dans l’équipe pour une qualification.

 Logo BIG BIG

Ils ont été extrêmement bons à Cologne lors de l’ESL One début juillet alors qu’on ne les attendait pas à pareil niveau. C’est aujourd’hui, le jour de la confirmation pour l’équipe de flag germany Johannes « tabseN » Wodarz. L’équipe allemande devrait se qualifier pour l’étape suivante de la compétition, par contre ce sera difficile et devra attendre le 4e ou 5e match pour se qualifier.

flag China Logo TyLoo TyLoo

Les Chinois sont maîtres sur leur terre, mais face aux murailles européenne ou américaine, c’est un autre débat. L’équipe chinoise n’est pas mauvaise, mais n’arrive jamais à passer le cap de la phase de groupe lors de tournoi ou le niveau est plus relevé. L’envie chinoise est grande, mais il manque quelque chose à TyLoo. S’ils veulent se qualifier, ça passe impérativement par une victoire dès leur premier face aux Gambit.

Les challengers

 

 Logo Optic OpTic

Sur le papier l’équipe est prometteuse, mais a un moment, il faut passer un cap ! Ils n’ont pas convaincu lors de ZOTAC Cup Masters à Hong Kong avec une élimination dès le premier tour. Ils sont également été éliminé lors des groupes à la DH Stochkolm. Un électrochoc est nécessaire pour l’équipe de  Kristian “k0nfig” Wienecke pour pouvoir se hisser dans les huit premiers !

  Space Soldiers

Après leur non-qualification pour les IEM Chicago (perdu face aux Gambit), les Turques ne semblent pas au meilleur de leur forme ! C’est peut-être également dû à la mauvaise qualité des connexions internet en Turquie. Ça fait déjà 2 mois qu’on n’a pas vu  Ismailcan « XANTARES » Dörtkardeş et ses coéquipiers en LAN… Peuvent-ils refaire le coup du MAJOR du début d’année avec une belle performance ? (l’équipe avait terminé sur un top 12).

 Logo Renegades Renegades

On aime voir les Renegades, ils jouent bien, mais ça reste un niveau en dessous des équipes du top Europe. Ils vont avoir du mal à dépasser le Challengers Stage. Une victoire contre l’une des équipes comme TyLoo, OpTIc ou Space Soldiers pourrait éventuellement leur faire passer le cap de la première phase du tournoi. Ils vont devoir être à 110% au bon moment de la compétition !

flag Europe Logo HellRaisers HellRaisers

L’équipe cosmopolite qu’est HellRaisers a souvent des problèmes de visa concernant  Özgür « woxic » Eker ce qui les empêche de venir défendre les couleurs de l’équipe lors des compétitions… L’équipe devrait être au grand complet pour le MAJOR mais suffisant ? Nous ne pensons pas…

 Logo Rogue Rogue

7ème, c’est la place de Rogue lors de l’ESL Pro League nord-américaine. Peu de connaissance de l’équipe américaine de la rédaction, mais quelque chose me dit que les ingrédients et l’expérience de  Spencer “Hiko” Martin sera indispensable si ils veulent voler une place en legends stage. Une surprise n’est pas à exclure.

Les autres

 

 Logo CompLexity compLexity

C’est l’un des noms les plus connus de l’autre côté de l’atlantique pour les joueurs CS 1.6. compLexity est l’une des équipes américains qui s’est qualifiée pour le MAJOR FaceIT Londres 2018 en battant NRG sur le score de 2-1 sur un BO3 très serré dans l’upper bracket. L’équipe n’a pas énormément d’expérience hors des frontières de l’oncle Sam mais dispose d’un solide collectif pouvant faire trembler n’importe quelle équipe ayant comme objectif une qualification.

flaga poland  Virtus.pro

Un conseille, si vous pariez éviter Virtus.pro ! Ils peuvent très bien l’emporter sur un score-fleuve comme pleurer après un 16-0. L’équipe est très instable et a perdu pas mal de joueurs considérez comme des légendes du côté de Varsovie. Quoi qu’il en soit, ça fait longtemps qu’on n’a pas vu Virtus.pro faire des étincelles et ce n’est pas maintenant qu’ils vont en faire. Une élimination dès la première phase du tournoi est à l’horizon.

Flag Kazakhstan  Gambit Esports

Gambit, Gambit, Gambit, ca se résume au gif de  Mihail « Dosia » Stolyarov sur Facebook ou a une longue plongée dans les abîmes pour l’équipe kazakhe. L’équipe a pourtant engagé flag russia Nikolay « mir » Bityukov pour essayer de relever la tête, mais jusqu’ici, ça ne donne rien. Le Major va se résumé a un aller/retour.

 Logo Vega Squadron Vega Squadron

Ça restera à jamais l’équipe qui l’a emporté face aux FaZe avec des rush banane sur inferno au mac10 sur FaZe mais hormis ca… Ca risque d’être compliqué pour une qualification et rencontrer les équipes légendes. La clef pourrait venir de flag russia Leonid « chopper » Vishnyakov mais c’est peu probable.

  Spirit

Classée 36ème équipe mondiale selon le classement HLTV, le présence est très étrange. L’équipe russe a réussi à se qualifier après une victoire contre AVANGAR et une autre contre les Ukrainiens de pro100, leur qualification est déjà un exploit. Une chose est sûre, les Russes vont devoir être  leur esprit russe à la FaceIT pour pouvoir prétendre à une victoire… Ce qui serait en soit, déjà un exploit.

A propos de l'auteur

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments