Restons connectés !

CSGO

mousesports remporte la DreamHack Open de Tours !

Publié

le

mousesports remporte la DreamHack Open de Tours

Après le Brésil (Rio), la DreamHack Open poursuit son circuit et a déposé ses valises en France, plus précisément à Tours cette année encore !

On attendait du spectacle vu les équipes proposées malgré le circuit Open. Les têtes d’affiche de cette édition 2019 étaient mousesports, G2, Windigo ou encore Valiance ! Les ex-3DMax étaient également au rendez-vous sous leur nom toujours temporaire de FrenchFrogs ! Est-ce que le belge David “Davidp” Prins a pu tirer son épingle du jeu ? Réponse un peu plus bas !

 

La phase de groupe de la DreamHack Open Tours 2019 CSGO

Le groupe A

Le premier match du groupe B était mousesports face à Instinct gaming, les souris de l’esport l’emporte en surclassent les chebran (nom de l’équipe lors de leur victoire à la Louvardgame 4.2). Dans le 2e match Valiance l’emporte face à des Windigo peu inspirés (16-5), on espérait voir plus de spectacles du côté des bulgares.

Le 1er match de la qualification (finale winner bracket) opposait mousesports à Valiance, ces derniers l’emportent (16-6) et confirme leur monter en puissance de ces derniers mois.

La première équipe a être éliminé dans le groupe B était instinct, le mix franco-belge n’a pas fait le poids face à Windigo, perdant la rencontre sur le score de 2 maps à 0.

La dernière place qualificative se jouait donc entre mousesports et Windigo ! Le match s’est déroulé sur 2 maps (Overpass & Nuke) et c’est mousesports qui l’emporte et passe en playoffs !

 

Le bracket

Le groupe B

Le groupe B semblait être le moins fort sur le papier et beaucoup donnait G2 déjà qualifié pour les playoffs, ça ne s’est pas passé comme prévu pour l’équipe à Richard “shox” Papillon. D’entrée de jeu, G2 et FrenchFrogs se rencontrent et ces derniers l’emportent sur Nuke en prolongation s’il vous plaît ! L’occasion pour les FrenchFrogs de se montrer sous leur meilleur jour, eux qui sont régulièrement observés par des structures et vus d’une signature. De l’autre côté de l’arbre, AVANGAR prend logiquement l’avantage sur Ghost.

Dans l’upper bracket de ce groupe B, FrenchFrogs n’a pas réussi à prendre l’avantage sur AVANGAR, ceux-ci perdent leur première chance de qualification sur le score de 13-16.

Olibigation de victoire pour G2 pour espérer continuer dans cette DreamHack Open Tours 2019. Après la perte de la 1re carte, G2 réussi à s’impose après avoir remporté la 3e map face à Ghost (score final 2-1). Les Américains rentrent à la maison après seulement trois maps… Sur le papier, ça semble logique.

Dans le match de la dernière place qualification, G2 rencontre à nouveau les FrenchFrogs. G2 se devait obligatoirement de remporter le match pour ne pas décevoir (encore une fois), ce qu’ils sont fait avec brio, match remporté sur le score de 2 maps à 0.

 

Le bracket

Les playoffs DreamHack Open Tours 2019 CSGO

AVANGAR face à mousesports, c’était l’affiche de la première demi-finale de cette DH Open Tours. Les Kazakhs n’ont pas fait le poids face à Chris « ChrisJ » de Jong et ses coéquipiers (2-0), la première équipe en finale est donc mousesports. La deuxième demi-finale était l’occasion pour le public français d’acclamer G2 une dernière fois puisqu’ils sont éliminés après leur défaite face à Valiance après overtime sur la 3e map (17-19).

En finale, mousesports pick Train, Valiance de son côté optait pour Mirage. Début de cette finale sur Train qui est remporté par mousesports (16-12). Valiance se devait de se ressaisir pour offrir une 3e map au public français, ce ne sera malheureusement pas le cas. Mirage est remportée par mousesports sur le score de 16-11.

 

Le bracket

Mousesports remporte donc cette DreamHack Open Tours 2019 et les 50 000 $ et revient petit à petit à son meilleur niveau !

Continuer à lire
Publicité

CSGO

Le KRC Genk se lance sur CSGO

Publié

le

par

KRC Genk se lance dans CSGO

Le KRC Genk annonce sa arrivée sur un nouveau jeu, ce qui laisse présager la fin de la structure 4Elements.

Le club de Gand a annoncé via un tweet qu’elle se dote d’un nouveau roster déjà connu du grand public ! En effet, c’est majoritairement l’équipe Counter Strike : Global Offensive de 4Elements qui performera dorénavant au KRC Genk.

Lors du Summer Split des Elites Series, le club de Gand avait pris la place de la team 4Elements. La situation difficile de la structure se confirme davantage depuis l’annonce du roster du KRC Genk. Cela faisait presque un mois que 4Elements ne donnait plus signe de vie.

Une journée de révélation

C’est le vendredi 9 juillet que le club de football a dévoilé tout au long de la journée l’identité des cinq joueurs qui feront partie de la team CS:GO. C’est d’abord l’identité du capitaine qui a été révélée. C’est Kik « Fishie » Voortman qui endossera la casquette importante de capitaine. Il ne devrait pas avoir de mal à assumer ce rôle important puisqu’il sera entouré de coéquipiers déjà connus. En effet, c’est aux côtés de joueurs avec lesquels il a déjà joué qu’il se retrouvera. C’est Bram « Frosty » Beukeveld qui a été recruté comme lurker. Le troisième joueur à être révélé est Rune « Tewyy » Steusel » qui aura le rôle de rifler. Rick « r1qzor » Weijer s’occupera quant à lui, de l’AWP au sein de l’équipe. Enfin, le dernier joueur qui complète l’équipe est Indio « Redux_ps » Schalkx en tant que rifler.

L’équipe CSGO du KRC Genk

flag NL Bram « Frosty » Beukeveld
flag NL Indio « Redux_ps » Schalkx
flag NL Kik « Fishie » Voortman
flag NL Rick « r1qzor » Weijer
flag NL Rune « Tewyy » Steusel

Comme dit plus tôt, vous aurez l’occasion de voir performer la team lors des Elite Series qui a de grandes ambitions. Tout laisse présager qu’on la retrouvera également lors de l’ESL Benelux.

CS:GO, un jeu avec un nom qui ronronne mais une scène en déclin en Belgique

Une nouvelle fois, le jeu emblématique Counter Strike : Global Offensive ne cesse de susciter de l’intérêt, alors que la scène Benelux (et surtout belge) est en perdition et en manque d’équipes vraiment compétitives au niveau européen.

Continuer à lire

CSGO

Le Club de Bruges annonce son équipe CS:GO

Publié

le

par

Equipe Counter-strike Club de Bruges
Crédit photo : eClub

Bruges se lance sur CS :GO et ce, avec le noyau dur de la team Maestro accompagné de deux autres joueurs. Le club a dévoilé sa line-up pour les Elites Series qui débuteront très prochainement.

Les Counter Strike : Global Offensive Elite Series commenceront le 11 février prochain ! Six équipes ont eu le privilège d’y être conviées dont le club de Bruges ! À ses côtés, il y aura les LowLandLions, la team 4Elements Esports, mCon Rotterdam, Join the Force ainsi que Sector One ! Au programme : six teams, deux splits et 15 000 euros de cash prize mis en jeu ! La compétition débutera avec le Spring Split du mois de février au mois d’avril et sera suivie avec le Summer Split de juillet à septembre. Durant les deux splits, les équipes s’affronteront sous un format de round robin. La compétition se clôturera par la grande finale basée sur les points récoltés durant les deux splits. Elle se déroulera entre le mois d’octobre et novembre et sacrera la grande gagnante de la compétition.

L’équipe CSGO du Club de Bruges, essentiellement belge


Le club de Bruges a surpris la scène esportive il y a peu en annonçant son arrivée sur CS :GO. Et pour cette nouvelle aventure, le club a recruté la majorité des joueurs de la team Maestro : “Stev0se” , “ritchiEE” et “simix”. Nos compatriotes seront accompagnés par deux Polonais “matty” et « n0tice ». Ce dernier semble ravi de cette nouvelle. Mateusz « n0tice » Wolniak a annoncé le 2 février avoir rejoint le club de Bruges. Il a déclaré sur Twitter : « c’est quelque chose de nouveau pour moi. Un nouveau langage, un nouveau rôle et de nouvelles personnes. Je suis pleinement motivé pour travailler dur et réaliser tout ce qui est possible. » Le polonais a rajouté qu’il était confiant pour la suite avec cette line-up.


C’est donc une équipe belgo-polonaise qui représentera les couleurs du club de Bruges dès le jeudi 11 février à 18 heures. Une team basée sur un trio belge qui a déjà démontré de belles choses en titillant le subtop européen de Counter-Strike. Cependant, on peut douter des capacités des joueurs a évoluer à un haut niveau sur la scène européenne. Les commentaires sur HLTV.org ont été dans ce sens et qualifie l’équipe de « tier 5 ou 6 », sans doute trop peu pour le club du Venise du nord.

Composition de l’équipe

Flag Belgium Steven “Stev0se” Rombaut (capitaine)
Flag Belgium Richard “ritchiEE” Mestdagh
flaga poland Mateusz “matty” Kolodziejczyk
Flag Belgium Robin “simix” Bynens
flaga poland Mateusz “n0tice” Wolniak

Le club de Bruges donne un coup de fouet à la scène CS : GO belge, qui était il faut le dire, en perte de vitesse ces derniers mois, pas sûr que cela suffise à court ou moyen terme !

Continuer à lire

CSGO

Les LowLandLions remportent le NumberOne

Publié

le

par

Placeholder_CSGO_Vertigo

Un duel final sous haute tension, mais c’est finalement les LLL qui sont les grands champions du NumberOne !

Les LowLandLions franchissent une nouvelle étape dans leur parcours en s’imposant face à la team Apologis remportant ainsi la première édition du NumberOne ! La grande finale du NumberOne s’est déroulée ce weekend : du vendredi 8 au dimanche 10 janvier inclus. Huit teams s’étaient qualifiées pour l’étape ultime de la compétition. Au total, c’est un cash prize de 20 000 euros qui était mis en jeu dont la moitié pour les vainqueurs !

Retour sur la compétition

Les équipes avaient été divisées en deux groupes. Le premier composé d’Apologise Esport, Maestro, LowLandLions ainsi qu’Ubiteam. Et le second, de GameFist, The Dice, Clutch Rayn Esport et d’Exalty.

LLL a remporté son duel face à Maestro et a continué dans la même lancée en s’imposant face à Apologis Esports. La team française, quant à elle, a montré un très beau niveau de jeu face à l’Ubiteam et Maestro les battant toutes les deux s’offrant ainsi une place pour l’étape finale.

Dans le groupe B, c’est The Dice sans grande surprise qui s’est imposée. L’équipe française était annoncée comme la grande favorite de la compétition suite à sa qualité de jeu lors du Legend Stage en remportant trois manches sur quatre ! À ses côtés en tête du groupe B, nous retrouvons également Clutch Rayn Esport.

Le classement de la phase de groupe de la finale du NumberOne

Groupe A

EquipeMJGEPRDPts
LowLandLions2200136
Apologis3201166
MAESTRO3202-103
UBITEAM2202-190

Groupe B

EquipeMJGEPRDPts
TheDice2200246
Clutch Rayn3201146
Game Fist3102-233
Exalty2202-150

Les demi-finales opposaient donc d’une part, les LowLandLions à Clutch Rayn et d’autre part, The Dice à Apologis Esport. Les LLL se sont imposés sans grande difficulté face à leur adversaire avec un joli score de 2 à 0. Concernant Apologis Esport, la surprise était plus grande lorsqu’elle a gagné son duel face à The Dice, la grande favorite de la compétition !

La grande finale

L’étape ultime de la compétition a été très serrée, les joueurs ont tout donner pour remporter la victoire. Pour cette finale, nous retrouvons donc les Belgo-Néerlandais face aux Français. Le début du match a été favorable à Apologise Esport qui s’est imposée lors de la première manche avec un beau score de 16 à 5 sur Vertigo. Pour la deuxième manche (Inferno), les LLL se sont repris s’imposant avec un 16-11. Le titre s’est donc joué sur une troisième manche décisive (Mirage). Les deux teams ne voulaient pas laisser filer le grand titre, mais c’est finalement après des prolongations que les LLL se sont imposées avec un score serré de 25 à 23 ! Ils remportent la première édition du circuit de la LouvardGame ainsi que le cash prize d’une valeur de 10 000 euros !

Le bracket des playoffs

NumberOne_S1_Bracket

C’est donc une victoire pour les LowLandLions qui se sont battus jusqu’au bout pour atteindre leur objectif. Dans un peu plus d’un mois, à la mi-février, la deuxième saison du NumberOne débutera.

Continuer à lire
Publicité

Tendance