Sélectionner une page

La guerre du livestreaming continue

La guerre du livestreaming continue

Le live streaming est de plus en plus populaire, l’année dernière ce n’est pas moins de 13 milliards de live stream qui ont été visionnés !

Ce milieu connaît une croissance de 12% en seulement un an. Les quatre plateformes principales sont : TwitchFacebook Gaming, Youtube Gaming ainsi que Mixer qui est pour rappel, la plateforme de livestream de Microsoft. La plateforme d’Amazon (Twitch) réalise les meilleures performances, mais Facebook Gaming commence peu à peu à lui faire de l’ombre.

Twitch perd des parts de marché !

La conséquence de cela pour Twitch c’est une perte de 6,1% des parts du marché. Mais, la plateforme d’Amazon n’est pas du genre à se laisser abattre et use de stratégies pour garder sa position dominante. Tout d’abord, une nouvelle catégorie a vu le jour au sein de la plateforme : Just Chat. C’est d’ailleurs la catégorie qui a été la plus fréquentée le mois dernier. Ensuite, la stratégie de signature de contrat d’exclusivité est enclenchée. Twitch a signé l’exclusivité avec trois streameurs. Il s’agit de DrLupo, LIRIK & TimTheTatman, ils totalisent à eux seuls plus de 10,2 millions de followers. 

Youtube Gaming et Mixer (Microsoft), deux autres plateformes, ont également pris un peu des parts du marché, mais pas de quoi affoler Twitch qui garde largement la tête.

Le comparatif des parts marchés de décembre 2018 & décembre 2019 du livestreaming

Statistiques livestreaming plateformes dec 2018 vs dec 2019

Les parts de marché des différentes plateformes en décembre 2018 et décembre 2019 / Crédits : StreamElements & Arsenal

La montée de Facebook Gaming

En seulement un an, les heures de visionnage ont augmenté de près de 210% !

Cela s’explique par le fait que la plateforme a acquis de nouveaux streamers ce qui a augmenté de 78% le nombre de téléspectateurs par heure de visionnage.

Transferts des streameurs de Twitch vers d’autres plateformes

DisguisedToast, le joueur canadien, a rejoint Facebook Gaming. Il a été le premier streameur qui a signé un contrat exclusif. Cette acquisition a été la suite de beaucoup d’autres et est surtout révélatrice des ambitions de Facebook au sein du live streaming.

Corinna Kopf a également rejoint Facebook Gaming à la fin de l’année dernière. Elle a pris cette décision suite au bannissement de Twitch par rapport à un clip un peu trop osé au goût de Twitch. Cette dernière s’exprime d’ailleurs sur son transfert :  “Ce changement va me permettre de grandir dans ma carrière de joueuse et d’aller beaucoup plus loin qu’avec Twitch. Je considère Facebook Gaming comme une plateforme qui peut m’offrir beaucoup en tant que joueuse, mais aussi comme un service communautaire fort qui me permettra de tisser des liens avec mes abonnés. Facebook va me fournir le soutien et les outils nécessaires pour une croissance soutenue. Je me sens mieux accompagnée”.

Facebook est sur l’offensive et est à la recherche de talents un peu partout dans le monde.

Trois autres streameurs très connus ont également signé à la concurrence (YouTube Gaming). Lannan Eacott (LazarBeam), Elliott Watkins (Muselk) et Rachell Hofstetter (Valkyrae) qui comptabilisent à eux trois, 21 millions d’abonnés sur YouTube. Ce transfert n’a pas étonné parce que ces streamers étaient déjà présents sur la plateforme auparavant.

Mixer est également sur le devant de la scène, la plateforme a également recruté Ninja & Shroud il y a quelques mois déjà.

Rambler attaque Twitch pour piratage

Rambler, le diffuseur russe du championnat de football anglais, a réclamé en décembre dernier, 2.5 milliards d’euros de réparation à Twitch pour cause de piratage.

Rambler a acheté les droits exclusifs de diffusion numérique pour les trois saisons pour un montant qui s’élève à 7 millions d’euros et, des utilisateurs de Twitch ont diffusé illégalement les matchs, ce qui risque de coûter cher à la plateforme…

Mikhail Gershkovich, le responsable du projet sportif du groupe Rambler s’est exprimé à ce sujet :  “notre action contre Twitch vise à défendre nos droits exclusifs de diffusion des matches de la Premier League anglaise et nous continuerons à lutter activement contre les émissions pirates“.

A propos de l'auteur

Poster un Commentaire

  Notification(s)  
Me notifier des