Sélectionner une page

fnatic remporte la PLG Grand Slam 2018

fnatic remporte la PLG Grand Slam 2018

C’est dans un pays atypique pour l’esports que se déroulait la phase finale de la PLG Grand Slam 2018 (Abu Dhabi). Huit équipes ont reçu une invitation et ont été rejointes par huit autres équipes issues des qualifications  à travers le monde.

Parmi les favoris sur le papier. Deux équipes émergeaient avant le début du tournoi (fnatic & G2), celles-ci n’ont pas déçu ! Du côté des têtes connues, on a pu également apercevoir  Adil « ScreaM » Benrlitom après son passage éclair chez fnatic et plus récemment avec Epsilon lors de l’ESL Proximus. Il était accompagné du Tunisien Bayram « bramz » Ben Redjeb qui revient à peine de la Louvardgame 3.4.

Du côté du tournoi, les choses ne se sont pas passées comme prévu ou différents problèmes de connexion internet n’ont pas permis de retransmettre l’événement comme initialement annoncé. Un certain retard (beaucoup) a été également observé, ce qui a eu le don d’agacer les joueurs.

La phase de groupe

Début plus que difficile de G2 pour leur match d’ouverture (défaite 11-16 face aux forZe) mais une victoire face aux ShotCallers, leur permet à l’équipe de jouer sa qualification face aux AVANGAR. Match à élimination sous haute tension après la première carte, où les coéquipiers de  Richard “shox” Papillon se sont simplement fait outplay 4-16 (cache) ! Ils sont finalement repris la main en remportant le match 2-1.

De leur côté fnatic a été solide, sans aucun problème en phase de groupe. L’équipe de  Adil « ScreaM » Benrlitom (& bramz) se sont qualifiée de leur côté après leur défaite face aux TYLOO, défaite (14-16) qui semble logique sur le papier.

Les playoffs

Quart de finale : Pas de chance pour le seul belge en compétition (ScreaM), son équipe tombant dès les 1/4 de finale face aux fnatic, ECL est donc éliminé par le futur vainqueur de la compétition sur un 2-0. Les Russes de forZe de leur côté ont éliminé les brésiliens de INTZ ! Les Chinoise de TYLOO passent à la trappe après leur défaite 2 maps à 0 face à la deuxième équipe brésilienne présente sur place (Sharks). Les Français de G2 remportent leur match face aux HellRaisers (2-0) avec un excellent  Kenny “kennyS” Schrub.

Demi-finale : fnatic était opposé à forZe, l’équipe russe est montée en puissance depuis le début du tournoi. Les Suédois sont passés à un cheveu de l’élimination ! Leur salut vient sur inferno après plusieurs overtime (25-23) et fnatic remporte sa demi-finale 2-1. De l’autre côté du tableau, G2 était opposé à Sharks qui après avoir perdu la 1re map (6-16 sur train) ont retrouvé les ressources nécessaires pour complètement explosé les Brésiliens sur les deux cartes restantes (16-4 sur dust2 & 16-0 sur nuke).

Finale : Les deux favoris ont répondu présents et se rencontrent logiquement en finale. G2 choisissant Dust2, fnatic pick Mirage. Les Suédois remportent la carte des Français sur un score de 16-11. Mirage sera la dernière carte la PLG Grand Slam 2018, fnatic remportant celle-ci sur le score le plus serré 16-14.

fnatic remporte donc leur première victoire dans un tournoi depuis mars 2018 et les IEM Katowice (Pologne). G2 s’offre la deuxième place, de bon augure pour la suite de cette nouvelle formation ?

 

Le bracket des playoffs

A propos de l'auteur

Poster un Commentaire

  Notification(s)  
Me notifier des