Restons connectés !

Autres

Badjian, l’espoir belge pour la draft NB2K

Publié

le

Le Belge Badjian invité aux qualifications Europe pour la NB2K Draft 2K League

Le Belge, Badjian est invité au NBA2K pour se confronter à 19 autres joueurs venant de sept pays différents en Europe. C’est le seul Belge qui aura la chance de défendre sa place aux côtés des meilleurs dans son domaine et surtout, d’accéder à la scène internationale s’il est qualifié pour le 2K League Draft 2020.

 

Le joueur représentant du CSP Gaming (en partenariat avec Supremacy) fait partie des heureux élus, il sera présent les 13 et 14 décembre prochains à Londres au camp d’entraînement NBA2K. À l’issue des deux jours de compétition, un comité se réunira et donnera la chance à certains joueurs d’être éligibles pour le 2K League Draft 2020.

Voici une interview exclusive de Badjian, joueur belge de NB2K dont vous entendrez surement encore parler.

Pour les personnes qui ne te connaissent pas, comment tu résumerais ton parcours ?
Badjian : « J’ai commencé l’esport quand j’avais 15-16 ans. J’ai commencé d’abord avec des compétitions FIFA en jouant avec Ego notamment. J’ai fait quelques petites performances sur FIFA : j’ai fait des quarts de finale du championnat de Belgique. Après sur 2K17, je me suis redirigé vers NB2K. Je jouais déjà à NB2K depuis NB2K13 et j’ai vu qu’il y avait une compétition du Benelux qui allait commencer sur 2K17. Du coup, je me suis dit que j’allais y participer. J’y ai participé et j’ai fait une bonne performance. J’avais battu le champion de l’année dernière. Au final, j’ai perdu contre le finaliste de cette édition-là. Ça m’a donné l’envie de continuer les compétitions sur 2K. Du coup, j’ai continué en 2018, 2019 et 2020.

Sur 2K2018, j’ai participé au championnat du Benelux à nouveau et j’ai fini deuxième cette fois du coup, j’étais vice-champion du Benelux. Ensuite, j’ai regardé certains tournois qu’il y avait sur Twitter et j’ai gagné beaucoup de tournois notamment des tournois organisés par NB2K Contest. J’ai continué la compétition sur 2K29 et puis sur 2K20. »

Quel est ton poste dans NB2K et pourquoi avoir choisi celui la ?
Badjian : « Je suis un joueur 1V1 où je contrôle toute l’équipe. En comparaison avec FIFA, c’est comme un match normal où tu contrôles toute l’équipe contre un autre joueur.

Je joue aussi en pro-am, pour comparer avec FIFA c’est comme le club pro : chacun sur le terrain contrôle un joueur. Sur NB2K, je suis lockdown, donc je suis un défenseur sur le porteur. C’est moi qui défends les meneurs adverses qui sont généralement les joueurs les plus chauds de l’équipe.

De base j’étais shooter et on a compris très vite avec notre équipe que quand on a commencé, on était très nul. On a voulu devenir compétitif du coup, on regardait comment les autres équipes jouaient et on a compris qu’on devait jouer avec un lockdown. J’ai toujours bien aimé la défense du coup, j’ai commencé vers la fin de 2K17, j’y ai pris goût et maintenant je suis tout le temps lockdown. »

Tu as été invité au camp d’entraînement NB2K Europe, quels sont pour toi les critères pour être invité à ce genre d’événement ?
Badjian : « Je pense qu’ils ont fait une liste des gens compétitifs, des joueurs qui avaient un bon petit palmarès en Europe. Dans le monde compétitif, j’ai toujours été présent et je pense que je suis un joueur « connu ». Et du coup, ça a joué en ma faveur pour être dans les 20. »Est-ce que tu prévois une préparation spécifique pour le camp d’entraînement ?
Badjian : « Je vais faire comme d’habitude, je vais jouer avec mes coéquipiers. Pour la combine, on a eu quelques infos et ça sera sur 2K19. Chaque année, on joue au nouveau jeu. Cette année, à partir de septembre, on jouera à 2k20 jusque septembre prochain sauf que, là pour l’invitation à Londres, on va jouer sur un game play de 2K19 du coup, on va devoir se réhabituer. À la fin de notre phase de repérage de base, on va directement repartir sur 2k19 je pense pour se réhabituer pour pouvoir être prêt pour Londres. »

Quels seront les critères de sélection pour obtenir son billet pour la draft selon toi ?
Badjian : « Je pense que ce qui sera le plus important à Londres c’est de montrer aux scouts et aux managers que tu es un bon coéquipier parce qu’on va devoir vivre avec cinq autres personnes dans la même maison aux États-Unis. Il faut montrer qui tu es et ta compétitivité, que tu veux gagner, que tu veux que ton équipe gagne et que tu es prêt à tout mettre en place pour ça. Je vais rester moi-même, je vais sûrement parler avec beaucoup de monde et être concentré dans mon match à chaque fois. Je communique beaucoup sur le terrain aussi comme je suis un défenseur et je pense que ce sont des critères qu’ils recherchent. »

As-tu des conseils pour les joueurs qui viennent d’arriver sur NB2K et qui veulent s’améliorer ?
Badjian : « Il ne faut pas avoir peur de se lancer et s’ils jouent, savoir que c’est un processus. Par rapport au pro-am, il faut essayer de trouver une équipe avec des gens motivés, qui sont prêts à apprendre, qui savent qui vont perdre parce qu’au début, bien évidemment on perd. Il ne faut pas craquer, il faut continuer à garder la motivation et au plus tu joues avec des joueurs et des matchs compétitifs, au plus tu vas apprendre. Il ne faut pas se démotiver. »

Quelle est ton équipe favorite pour une éventuelle draft ?
Badjian : « Je n’ai pas vraiment d’équipe favorite. Ce serait bien que je sois drafté dans une belle ville aux États-Unis comme par exemple en Floride ou à Los Angeles parce que ça serait une belle expérience à vivre sur place. J’aimerais juste être drafté et pouvoir vivre de mon rêve. »

 

L’intégralité de la Belgique est derrière Badjian, la nouvelle étoile montante de l’esport belge !

Continuer à lire
Publicité

Autres

Amende de 7,8 millions d’euros pour Valve et d’autres éditeurs de jeux

Publié

le

par

La Commission européenne condamne des éditeurs de jeux a une amende de 7,8 millions d’euros

L’Europe a sanctionné Valve et cinq éditeurs de jeux à payer plusieurs millions d’euros pour avoir pratiquer le géo-bloquage.

L’Union européenne condamne Valve et cinq éditeurs de jeux  à payer une amende d’un montant de 7,8 millions d’euros. Et ce, pour avoir bloqué les ventes transfrontalières en Europe. L’enquête sur le sujet a débuté il y a quatre ans déjà.

Valve, qui détient la plateforme Steam, n’a pas reconnu ses torts et c’est pour cela qu’elle écope à elle seule d’une amende de 1,6 millions d’euros. Les cinq autres éditeurs de jeux concernés également par cette sanction ont, quant à eux, reconnus les faits. Un choix qui a été bénéfique car le montant a été réduit pour eux. Les éditeurs concernés sont : Bandai Namco, Capcom, Focus Home, Koch Media (qui fait partie d’Embracer Group AB) et ZeniMax. Une telle décision a été prise parce qu’il est strictement interdit de géo-bloquer des jeux vidéo qui proviennent d’une zone géographique déterminée. Pratique à laquelle Steam et les cinq éditeurs de jeux ont eu recours.

La Commission européenne condamne le géo-bloquage

Margrethe Vestager, la vice-présidente exécutive en charge de la politique de concurrence au sein de la Commission européenne s’est exprimée sur le sujet. Elle a déclaré que : « plus de 50 % des Européens jouent à des jeux vidéo. L’industrie des jeux vidéo en Europe est florissante et représente aujourd’hui plus de 17 milliards d’euros. Les sanctions prises aujourd’hui contre les pratiques de “géo-blocage” de Valve et de cinq éditeurs de jeux vidéo pour PC rappellent qu’en vertu du droit européen de la concurrence, il est interdit aux entreprises de restreindre contractuellement les ventes transfrontalières. Ces pratiques privent les consommateurs européens des avantages du marché unique numérique de l’UE et de la possibilité de rechercher l’offre la plus appropriée dans l’UE ».

Steam est une plateforme très connue dans le monde du jeu vidéo sur PC. Celle-ci permet de télécharger et de jouer aux jeux vidéo sur PC. Les utilisateurs ont même la possibilité d’ajouter sur Steam les jeux qu’ils ont acheté en dehors de la plateforme comme en magasin par exemple via des clés d’activation. Steam met à disposition des éditeurs de jeux une fonction de contrôle du territoire. Ces deux procédés mis ensemble permettent le géo-bloquage des jeux en fonction de la position géographique de l’utilisateur.

Par conséquent, les utilisateurs qui sont en dehors des états membres désignés sont dans l’impossibilité d’activer un jeu avec les clés d’activation de Steam. C’est ce qui s’est produit de septembre 2010 au mois d’octobre 2015 pour la République tchèque, la Pologne, la Hongrie, la Slovaquie, l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie.

Continuer à lire

Autres

Davidp mis sur le banc par G2 Esports

Publié

le

par

G2 Valorant bench DavidP
Crédit photo : G2 Esports

David « Davidp » Prins a officiellement été mis sur le banc par la team G2 Esports. L’excellent joueur Valorant s’est exprimé sur le sujet.

C’est une nouvelle qui a secoué la scène esportive : Davidp ne sera plus aux côtés des autres joueurs de la team G2 pour les compétitions à venir. Le manager de la team, Maik “MaikTurtle” Löffler a expliqué cette prise de décision. Il a affirmé que la team avait la volonté de rester au sommet. Cela demande de l’ambition, de l’énergie, mais pas seulement, il faut aussi selon lui, de l’adaptation et de la flexibilité même à des « moments qui peuvent sembler choquants ».

Un parcours sans embuche

Et pourtant, Davidp a brillé au sein de la team G2. Le joueur avait rejoint la structure en juillet dernier et depuis cette arrivée, ils ont connu cinq mois de succès sur Valorant. Ils ont gagné l’intégralité des Ignition Series en Europe : les six tournois ! Mais, leur dernier tournoi a été plus difficile. La team G2 s’est inclinée en demi-finale du First Strike face à la team Heretics, terminant dans le top 4. Malgré tout ça, la structure souhaite changer de direction et cela passe par des décisions parfois compliquées. Ils sont reconnaissants de ce qu’a pu apporter à la team Davidp et lui souhaite le meilleur pour la suite de sa carrière. La team G2 garde de l’ambition pour la suite et compte bien gagner les compétitions à venir.

Le joueur est toujours actuellement sous contrat avec la structure, mais il est invité à trouver d’autres options pour la suite.

Message émouvant

C’est avec beaucoup de tristesse que Davidp a annoncé la décision qui a été prise par G2 Esports. Malgré tout, il reste très humble : « (…) je comprends totalement leur décision et je leur souhaite le meilleur pour l’avenir, je suis sûr que nous allons nous affronter sur les serveurs bientôt ».

Les quelques mois qu’il a passé au sein de la team G2 l’a fait grandir en tant que joueur, mais aussi en tant qu’homme. Il a déclaré : « j’ai rencontré beaucoup de gens formidables depuis que j’ai rejoint G2 en juillet et j’ai apprécié jouer avec eux tous ».



Un retour en force

Cette année n’a pas été des plus simples pour David « Davidp » Prins qui a eu des moments douloureux à passer suite au décès de son papa. Mais malgré cela, il promet de revenir en force en 2021. Il reste confiant pour la suite : « je suis une personne qui travaille dur et je veux réussir dans tout ce que je fais ». Nous le retrouverons sûrement très prochainement sur les compétitions Valorant, prêt à montrer ce qu’il vaut.

Sa communauté est plus que jamais derrière lui et le soutient dans tout ce qu’il vit. David a tenu à les remercier :

Continuer à lire

Autres

Lancement du Game Square en ligne

Publié

le

par

Wex Game Square

Trois tournois se dérouleront prochainement afin de patienter avant l’événement Game Square qui se déroulera en 2021 en physique !

Le Game Square est un événement qui se déroulera en physique au WEX et qui est programmé pour dans moins d’un an : en novembre 2021 ! Le Game Square, ça sera un weekend entièrement dédié à l’esport. Lors de l’évènement, les nouveautés seront présentées en avant-première par les éditeurs des jeux vidéo. Il y aura bien évidemment des tournois, des stands de merchandising avec des produits gaming, de la réalité virtuelle, mais aussi de nombreuses animations.

Des tournois en ligne pour patienter

Avant de sortir de la crise sanitaire et que le monde retourne à la normale, la compétition débutera tout de même au mois de décembre, mais bien évidemment en ligne. C’est pour cela que trois tournois sont organisés sur des disciplines différentes. Les trois compétitions mises à l’honneur sont FIFA 21, Fortnite et enfin, Rainbow Six.

Le top départ de la compétition sera donné le 26 décembre prochain ! Pendant environ un mois, les joueurs s’affronteront pour tenter de se hisser en finale. Les finales de ces trois tournois auront lieu sur deux jours : le 30 ainsi que le 31 janvier 2021. Elles seront retransmises sur la chaîne Twitch de Gamesquarewex.




FIFA 21, Fortnite et Rainbow Six

Pour FIFA 21, c’est sur PlayStation 4 qu’auront lieu les affrontements en 1 VS 1 en mode « coup d’envoi ». Le vainqueur de ce tournoi repartira avec la nouvelle PlayStation 5, mais ce n’est pas tout ! Les finalistes seront privilégiés car ils auront la chance de se mesurer à un grand nom du monde esportif : Quentin « ShadooW » Vande Wattyne. Pour ce tournoi, il y a déjà pas mal d’inscrits, la première série d’inscriptions est complète, mais pas de panique, il est encore possible de s’inscrire pour la 2ème série. La finale sera le 30 janvier et débutera dès 10 heures !

Le tournoi sur Fortnite se déroulera sur PC, PlayStation et Xbox. C’est le mode créatif qui sera d’application sur la map Enigma. Même prix que pour le gagnant de FIFA : la PlayStation 5 ! La finale, quant à elle, est programmée le 30 janvier et débutera dès 15 heures.

Sur Rainbow Six, ce sont des teams de 5 joueurs qui s’affronteront sur PC en mode « désamorçage de bombe » maps pool competitive officielle. Pour pouvoir y participer, il faut impérativement avoir 18 ans. Pour ce tournoi, les prix sont moins attrayants que pour les deux autres : des goodies ainsi qu’un bon d’achat de 500 euros à se départager pour les joueurs de la team gagnante. La phase finale sera le 31 janvier à 10 heures.

Changement pour les tournois

La compétition était initialement payante, mais elle est devenue entièrement gratuite. C’est donc l’occasion pour qui le souhaite d’y participer. Ce nouveau format semble satisfaire davantage de monde car, il y a déjà 600 inscrits pour les tournois. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 24 décembre via ce lien : http://www.game-square.be/

Continuer à lire
Publicité

Tendance