Restons connectés !

Autres

Badjian, l’espoir belge pour la draft NB2K

Publié

le

Le Belge Badjian invité aux qualifications Europe pour la NB2K Draft 2K League

Le Belge, Badjian est invité au NBA2K pour se confronter à 19 autres joueurs venant de sept pays différents en Europe. C’est le seul Belge qui aura la chance de défendre sa place aux côtés des meilleurs dans son domaine et surtout, d’accéder à la scène internationale s’il est qualifié pour le 2K League Draft 2020.

 

Le joueur représentant du CSP Gaming (en partenariat avec Supremacy) fait partie des heureux élus, il sera présent les 13 et 14 décembre prochains à Londres au camp d’entraînement NBA2K. À l’issue des deux jours de compétition, un comité se réunira et donnera la chance à certains joueurs d’être éligibles pour le 2K League Draft 2020.

Voici une interview exclusive de Badjian, joueur belge de NB2K dont vous entendrez surement encore parler.

Pour les personnes qui ne te connaissent pas, comment tu résumerais ton parcours ?
Badjian : « J’ai commencé l’esport quand j’avais 15-16 ans. J’ai commencé d’abord avec des compétitions FIFA en jouant avec Ego notamment. J’ai fait quelques petites performances sur FIFA : j’ai fait des quarts de finale du championnat de Belgique. Après sur 2K17, je me suis redirigé vers NB2K. Je jouais déjà à NB2K depuis NB2K13 et j’ai vu qu’il y avait une compétition du Benelux qui allait commencer sur 2K17. Du coup, je me suis dit que j’allais y participer. J’y ai participé et j’ai fait une bonne performance. J’avais battu le champion de l’année dernière. Au final, j’ai perdu contre le finaliste de cette édition-là. Ça m’a donné l’envie de continuer les compétitions sur 2K. Du coup, j’ai continué en 2018, 2019 et 2020.

Sur 2K2018, j’ai participé au championnat du Benelux à nouveau et j’ai fini deuxième cette fois du coup, j’étais vice-champion du Benelux. Ensuite, j’ai regardé certains tournois qu’il y avait sur Twitter et j’ai gagné beaucoup de tournois notamment des tournois organisés par NB2K Contest. J’ai continué la compétition sur 2K29 et puis sur 2K20. »

Quel est ton poste dans NB2K et pourquoi avoir choisi celui la ?
Badjian : « Je suis un joueur 1V1 où je contrôle toute l’équipe. En comparaison avec FIFA, c’est comme un match normal où tu contrôles toute l’équipe contre un autre joueur.

Je joue aussi en pro-am, pour comparer avec FIFA c’est comme le club pro : chacun sur le terrain contrôle un joueur. Sur NB2K, je suis lockdown, donc je suis un défenseur sur le porteur. C’est moi qui défends les meneurs adverses qui sont généralement les joueurs les plus chauds de l’équipe.

De base j’étais shooter et on a compris très vite avec notre équipe que quand on a commencé, on était très nul. On a voulu devenir compétitif du coup, on regardait comment les autres équipes jouaient et on a compris qu’on devait jouer avec un lockdown. J’ai toujours bien aimé la défense du coup, j’ai commencé vers la fin de 2K17, j’y ai pris goût et maintenant je suis tout le temps lockdown. »

Tu as été invité au camp d’entraînement NB2K Europe, quels sont pour toi les critères pour être invité à ce genre d’événement ?
Badjian : « Je pense qu’ils ont fait une liste des gens compétitifs, des joueurs qui avaient un bon petit palmarès en Europe. Dans le monde compétitif, j’ai toujours été présent et je pense que je suis un joueur « connu ». Et du coup, ça a joué en ma faveur pour être dans les 20. »Est-ce que tu prévois une préparation spécifique pour le camp d’entraînement ?
Badjian : « Je vais faire comme d’habitude, je vais jouer avec mes coéquipiers. Pour la combine, on a eu quelques infos et ça sera sur 2K19. Chaque année, on joue au nouveau jeu. Cette année, à partir de septembre, on jouera à 2k20 jusque septembre prochain sauf que, là pour l’invitation à Londres, on va jouer sur un game play de 2K19 du coup, on va devoir se réhabituer. À la fin de notre phase de repérage de base, on va directement repartir sur 2k19 je pense pour se réhabituer pour pouvoir être prêt pour Londres. »

Quels seront les critères de sélection pour obtenir son billet pour la draft selon toi ?
Badjian : « Je pense que ce qui sera le plus important à Londres c’est de montrer aux scouts et aux managers que tu es un bon coéquipier parce qu’on va devoir vivre avec cinq autres personnes dans la même maison aux États-Unis. Il faut montrer qui tu es et ta compétitivité, que tu veux gagner, que tu veux que ton équipe gagne et que tu es prêt à tout mettre en place pour ça. Je vais rester moi-même, je vais sûrement parler avec beaucoup de monde et être concentré dans mon match à chaque fois. Je communique beaucoup sur le terrain aussi comme je suis un défenseur et je pense que ce sont des critères qu’ils recherchent. »

As-tu des conseils pour les joueurs qui viennent d’arriver sur NB2K et qui veulent s’améliorer ?
Badjian : « Il ne faut pas avoir peur de se lancer et s’ils jouent, savoir que c’est un processus. Par rapport au pro-am, il faut essayer de trouver une équipe avec des gens motivés, qui sont prêts à apprendre, qui savent qui vont perdre parce qu’au début, bien évidemment on perd. Il ne faut pas craquer, il faut continuer à garder la motivation et au plus tu joues avec des joueurs et des matchs compétitifs, au plus tu vas apprendre. Il ne faut pas se démotiver. »

Quelle est ton équipe favorite pour une éventuelle draft ?
Badjian : « Je n’ai pas vraiment d’équipe favorite. Ce serait bien que je sois drafté dans une belle ville aux États-Unis comme par exemple en Floride ou à Los Angeles parce que ça serait une belle expérience à vivre sur place. J’aimerais juste être drafté et pouvoir vivre de mon rêve. »

 

L’intégralité de la Belgique est derrière Badjian, la nouvelle étoile montante de l’esport belge !

Continuer à lire
Publicité

Autres

PES devient eFootball et free to play !

Publié

le

par

PES devient eFootball et devient Free to play
Crédit photo : Konami

Après avoir opté pour une version « lite » Pro Evolution Soccer (PES) 2021, Konami annonce une PES 2022 100% free to play !

C’était dans l’air depuis quelques semaines déjà, l’éditeur de PES (Konami) semble vouloir pousser PES en 2021 et annonce que le jeu de simulation de football devient 100% gratuit ! L’éditeur japonais annonce également un changement de nom, fini PES, bienvenu à eFootball !

Sortie pour le début de l’automne pour eFootball

Pas de date de sortie officielle pour l’instant pour le jeu de Konami mais indique qu’il devrait être disponible au début de l’automne. Les joueurs auront la possibilité de jouer entre cross-gen (PS4 vs PS5 ou encore Xbox One vs Series S|X) mais uniquement avec neuf équipes (dont le FC Barcelone, Bayern de Munich ou encore la Juventus).

eFootball va s’étoffer au fil de l’année

Plusieurs ajouts seront mis en place d’ici la fin de l’année. Les leagues en ligne seront ouvertes ainsi que la possibilité de créer son club d’ici fin de l’automne mais également le cross-platforme ! Une fonctionnalité « Match Pass System » est également à l’ordre du jour et va vous permettre de récupérer des récompenses, etc.

Dès l’hiver, l’esport va prendre son envol

Les tournois esport vont débuter en hiver mais également le cross plateforme console, pc & mobile ! L’éditeur annonce également que les manettes pour mobile seront prises en charge… Vous aurez donc la possibilité d’être compétitif et jouer des tournois à partir de votre mobile contre des joueurs consoles & PC !

eFootball (ancienne PES), la révolution est en marche !

eFootball passe à Unreal Engine (moteur graphique) et annonce une nouvelle technologie intitulée Motion Matching, ce qui devrait permettre de nouvelles animations ou améliorer la vitesse des joueurs. La technologie sera utilisée sur l’intégralité des supports ou le jeu sera disponible, c’est à dire consoles, PC & mobile ! Le jeu de base sera free to play mais des DLC payants seront disponibles.

Continuer à lire

Autres

La Loterie nationale soutient la fédération belge d’esports

Publié

le

par

La Loterie nationale soutient la Fédération belge d'esport
Crédit photo : BESF

Sponsors ou soutient emblématique de nombreuses fédération sportive, la Loterie nationale va soutenir la BESF (Belgian Esports Federation) dans les prochains mois/année.

La BESF, la Vlaamse Esport Federatie et l’Association Wallonie-Bruxelles d’esport (WalBru Esport) main dans la main

C’était un secret de Polichinelle mais depuis quelques mois maintenant, les différentes associations (ou fédérations selon l’appellation de celle-ci) des deux côtés du pays se sont rapprochées et ont signé un accord de fédération Belge d’Esport. La Vlaamse Esport Federation, l’Association Wallonie-Bruxelles d’esport et la BESF ont signé un accord de collaboration et de coopération dans le but de faire évoluer l’esport, de le structurer et réguler le développement du secteur en Belgique.

La Loterie Nationale est un apport important pour la BESF et l’esport belge

En mal de reconnaissance au niveau politique (ou aucun status n’a encore été légalement mis eLa Loterie nationale soutient la Fédération belge d’esportsn place), l’esport avait besoin d’un coup de pouce d’une grande institution comme la Loterie Nationale. En étant déjà partenaire de plus de 26 fédérations sportives, la Loterie Nationale légitimise un peu plus la BESF (et ses partenaires wallons & flamands) ainsi que l’esport  en Belgique.

Les intérêts économiques sont nombreux dans les prochaines années pour le secteur dans notre plat pays. Hors intérêts commerciaux, l’encadrement des mineurs est et sera un point clé dans les années à venir, sans parler du politique ou les choses doivent avancer (en espérant rapidement ?) dans les prochains mois.

La Loterie Nationale se veut également enthousiaste vis-à-vis à ce partenariat

Le CEO de la Loterie Nationale souligne le rôle de pionnier de sa société dans le monde sportif :

“En tant qu’entreprise à la pointe de l’innovation et ancrée dans le monde sportif belge, la Loterie Nationale remplit son rôle de pionnier en soutenant dorénavant la fédération belge d’Esport”

Jannie Haek, le CEO de la Loterie Nationale
La Loterie Nationale doit également faire face aux nombreuses plateformes de gambling en ligne et donne là un signal fort, nous sommes là et nous nous intéressons à vous.

Continuer à lire

Autres

La France championne de l’Intel World Open sur Rocket League

Publié

le

par

Intel World Open Rocket League - Jeux olympiques Tokyo 2021
Crédit photo : olympics.com

L’Intel Word Open s’est achevé : retour sur les résultats de la compétition Rocket League et sur les grands gagnants !

Les Olympic Virtual Series sont nés suite à la crise sanitaire pour susciter de l’engouement pour les Jeux qui débarquent très prochainement à Tokyo. Le tournoi a un aspect innovant car c’était la première fois qu’un tournoi esport était organisé sous une licence olympique ! C’est sur Rocket League et Street Fighter V que les équipes s’affrontent lors de cette compétition.

Malheureusement, le succès espéré par les organisateurs n’a pas rencontré les attentes escomptées. Notons tout de même que le concept était bien pensé aux vues de l’intérêt grandissant pour l’esport partout dans le monde.

Retour sur la compétition

En demi-finale du bracket gagnant, le Royaume Uni s’est incliné face aux Pays-Bas avec un score de 3 à 1 permettant ainsi aux Pays-Bas de se qualifier pour la finale aux côtés de la France. La Norvège, quant à elle, a été évincée avec le même score face à la France. La grande finale opposait donc la France, championne d’Europe aux Pays-Bas. Malheureusement, l’équipe hollandaise n’a pas eu les armes nécessaires face à la redoutable équipe française qui s’est une nouvelle fois démarquée.

Vitality et la France l’emporte aux « JO de l’esport »

Le 14 juillet dernier, jour de la fête nationale française, la France a remporté le tournoi sur Rocket League. C’est la team Vitality composée de Victor « Fairy Peak » Locquet (qu’on a notamment pu voir lors de l’EGO Be Brussels show), Alexandre « Kaydop » Courant ainsi que Yanis « Alpha54 » Champenois qui a brandit le trophée. C’est une victoire supplémentaire pour nos voisins qui sont champions d’Europe. En plus de ça, « Kaydop » de par son jeu redoutable, a également remporté un trophée supplémentaire. En effet, le Français a été désigné meilleur joueur de tournoi. Une fierté pour les Bleus qui ramènent la victoire à leur pays.

Street Fighter V

La compétition sur Rocket League s’est achevée, mais celle sur Street Fighter V n’est pas terminée ! La phase finale du tournoi débute aujourd’hui et durera jusqu’au 21 juillet.

 

 

Continuer à lire
Publicité

Tendance