Restons connectés !

League of Legends

Targamas est-il de retour ?

Publié

le

Targamas bientot de retour chez Vitality Bee ?

Raphaël “Targamas” Crabbé, le support belge, est-il de retour à la compétition ? A seulement 19 ans, il a un sacré parcours. Il a effectivement commencé dans l’esport il y a six ans avec Project Conquerors. Targamas a ensuite fait pas mal de changements de team pour finalement atterir en septembre 2018 entre les mains de la Vitality Academy. L’année dernière, le joueur est recruté par Fnatic Rising (l’équipe académie de fnatic). En mai 2019, alors que tout lui sourit, il décida de se retirer afin de se consacrer pleinement à ses études.

C’est l’étonnement général lorsque Vitality.Bee annonce que Targamas sera bel et bien présent pour la ligue française League of Legends en tant que Sub.

 

Pour la semaine 6 de la compétition, Targamas a remplacé le joueur Steelback pour la LFL. Alors est-ce-un retour ephémère ou permanent au sein Vitality.Bee ? L’équipe à gagner hier soir avec notre compatriote face à l’équipe Izidream, ce qui place Vitality.Bee en 3ème position (7-4).

La ligue française League of Legends

Nous sommes actuellement au jour 12 de la compétition. Aujourd’hui, la Team Vitality affrontera la team Misfits Gaming à 22 heures.
Le 19 février dernier, la Team Vitality.Bee a eu un souci au sein de la compétition. Effectivement, elle a soumis un roster qui n’était pas éligible pour le match contre GamersOrigins. Bien que le roster avait été validé par la Team, ça n’a pas été la même décision du côté du LEC.
Une équipe peut utiliser maximum deux joueurs à la fois dans son roster LEC ainsi que dans le roster LFL par semaine. La Team Vitality a placé trois joueurs ce qui dépasse le nombre de joueurs autorisé par semaine. Les joueurs n’ont donc pas eu la possibilité de s’affronter, le match a été annulé et la victoire est revenu à GamersOrigin. Un incident qui aura peut être de l’impact sur la finalité de la compétition.

Continuer à lire
Publicité

League of Legends

Les Belges doubles champions aux côtés de la Karmine Corp

Publié

le

par

EUMasters_doubleChampions_KCorp
Crédit photo : Karmine Corp

La structure française, la Karmine Corp a battu tous les records en remportant un double titre de champion. C’est lors des European Master sur League of Legends et puis pendant le WePlay Esports Invitational de la région EMEA que la structure française a excellé !

C’est bien la structure française qui a gagné les deux grands titres, mais cette victoire a un petit goût belge. En effet, deux de nos compatriotes y performent. Maëllo « Aztral » Ernst joue sur Rocket League et Raphaël « Targamas » Crabbé performe sur League of Legends. Ce dernier a d’ailleurs exprimé sa fierté et sa joie sur Twitter.

La finale des European Master

La grande finale s’est déroulée dimanche 19 septembre et le moins que l’on puisse dire c’est que le combat n’a pas été évident. Le dernier affrontement opposait la team KCorp à l’équipe Fnatic Rising. Pour l’emporter, il fallait gagner trois manches. C’était plutôt bien parti pour la Karmine Corp qui était confiante et menait deux manches à rien. Mais la team Fnatic n’a pas baissé les bras en égalisant le score. Finalement, la KCorp a gardé la tête froide et a remporté pour la deuxième fois le trophée. Elle ne s’est pas arrêtée-là en décrochant la coupe lors de la toute nouvelle compétition WePlay Esports Invitational.

WePlay Esports Invitational

C’est le jeu Rocket League qui est mis à l’honneur sur ce tournoi. Plusieurs teams étaient invitées à participer à l’événement aux côtés de la KCorp dont la team Vitality ou encore, Dignitas. La concurrence était bien présente : les Suisses (Team BDS) ont battu la team Sandrock et Guild Esports avec un score de 4 à 0. Elle ne s’est pas arrêtée en si bon chemin et a réservé le même sort pour la Karmine Corp qui s’est retrouvée en finale lower du bracket. C’est finalement grâce à sa performance face à la team Dignitas (4-3) que les joueurs de la KCorp ont eu une deuxième chance. Ils se sont retrouvés en grande finale contre l’équipe BDS et prendre une belle revanche en décrochant le grand titre.

Continuer à lire

Belgian League

Summer Split de la Belgian League, Sector One l’emporte !

Publié

le

par

Belgian League

Clap de fin pour le Summer Split de la Belgian League, c’est une team habituée au grand titre sur League of Legends en Belgique qui s’impose une nouvelle fois.

Le coup d’envoi du Summer Split a été donné le lundi 31 mai dernier. Depuis, de grands noms de la scène esportive se sont affrontés sans relâche. Finalement, c’est le lundi 9 août que la compétition s’est achevée couronnant une redoutable équipe. En plus du cash prize, le vainqueur remporte également une place pour participer aux European Masters Play-Ins.

8 semaines de compétition

Sur la ligne de départ, six équipes étaient présentes : la team 7AM, Sector One, KVM Esports, ION SQUAD, KRC Genk Esports ainsi que Starlan Gaming Club. C’est lors d’un double Round Robin que ces teams se sont mesurées les unes aux autres. Seules les quatre meilleures ont eu la chance de se qualifier pour la phase finale de la compétition. Celle-ci consiste en un bracket éliminatoire qui prend la forme d’un King of the Hill.

ION SQUAD & Starlan Gaming Club éliminées dès la phase classique

La première phase de ce Split a malheureusement été fatale pour les équipes ION SQUAD et Starlan Gaming Club qui n’ont pas été à la hauteur de leurs adversaires. Ainsi, la compétition s’est terminée sur le champ pour elles, laissant les quatre autres équipes accéder aux playoffs.

Le classement de la phase classique

EquipeMJGP
Sector One1082
KVM Esports1082
KRC Genk Esports1064
Team 7AM1046
Starlan Gaming Club1037
Ion Squad1019

Playoffs du Summer Split de la Belgian League, Sector One s’impose !

Les playoffs ont débuté le 26 juillet avec un match entre Sector One et KVM Esports qui a remporté le duel avec un score de 3 à 1. Deux jours plus tard, le KRC Genk s’est imposé face à la team 7AM 3 à 1. Le club de Gand n’a pas su continuer sur sa lancée car le 2 août, son adversaire a été plus coriace. En effet, Sector One s’est ressaisi suite à sa défaite et a retrouvé sa forme habituelle battant ainsi le club de Gand et le KV Mechelen en finale avec un joli score de 3 à 1.

Sans grande surprise, c’est donc la team Sector One qui a encore brillé lors de ce Split. Détentrice du grand titre qu’elle a obtenu lors de la finale nationale précédente, elle le remettra en jeu dès l’automne 2021 !

Les résultats des playoffs en détails

1er tour des playoffs

EquipevsEquipe
Sector One1-3KVM Esports
KRC Genk Esports3-1Team 7AM

3ème match des playoffs

EquipevsEquipe
Sector One3-2KRC Genk Esports

Grande finale des playoffs

EquipevsEquipe
KVM Esports1-3Sector One

Continuer à lire

League of Legends

Les University Esports Masters 2021

Publié

le

par

University esports masters 2021

Huit équipes se sont déjà qualifiées pour les UEM dont la team belge de l’EPHEC qui sera bien évidemment présente ! L’ULB participera quant à elle au tournoi de la dernière chance.

Pour la sixième fois consécutive, les University Esports Masters débarquent durant l’été. Mais pour cette nouvelle édition, il y a une nouveauté : une étape supplémentaire qui permet à plus d’équipes et donc, de pays, d’accéder au tournoi au niveau international !

8 équipes qualifiées

L’UEM European League est désormais terminée, c’est donc l’heure de faire le point sur cette première étape de la compétition. 14 teams venant de 10 pays ont été divisées en 4 groupes et seules les 2 premières équipes de chaque groupe se sont qualifiées pour les plays-offs de la ligue qui auront lieu en juillet. La team belge de l’EPHEC s’est bien évidemment qualifiée pour l’étape suivante.

Retour sur les performances

Dans le groupe A c’est l’Allemagne avec les champions en titre de KIT SC White et la République tchèque avec ZeroTwo qui se sont imposées face à l’Angleterre et à l’Espagne. La team allemande qui a remporté la compétition l’édition dernière semble d’attaque pour gagner à nouveau le tournoi. C’est l’équipe AZS AGH de Pologne et la Slovaquie avec la team Estuba qui ressortent victorieuses du groupe B. La Belgique avec l’équipe EPHEC eSport et la France représentée par la team « L’abeille cool » seront également au rendez-vous. Enfin, les deux dernières équipes à accéder à l’étape suivante sont les Red Dragons de Turquie ainsi que les Néerlandais avec la team Esports Team Twente.

Le tournoi de la dernière chance

Le week-end du 26 et 27 juin est la dernière chance pour les équipes qui ne sont pas encore qualifiées pour les UEM ! En effet, 4 équipes auront la chance de rejoindre les 8 autres pour la suite de la compétition. Les équipes s’affronteront lors de play-offs à double élimination pour gagner les dernières places. Parmi celles-ci, il y aura la team de l’ULB qui jouera à 11 heures ce samedi 26 juin. Elle affrontera une équipe d’une université en République tchèque.

Loin de ce stress et grâce à leurs performances, L’Abeille Cool (France), AZS AGH (Pologne), KIT SC White (Allemagne) et BAU Red Dragons (Turquie) iront directement en quart de finale de la compétition. Enfin, le weekend-du 17 et 18 juillet clôtureront la compétition avec la demi-finale ainsi que la grande finale !

Continuer à lire
Publicité

Tendance