Restons connectés !

Valorant

G2 Esports avec DavidP remporte la Mandatory Cup 2

Publié

le

G2 Esports remporte la Mandatory Cup 2 devant Bonk sur Valorant
Crédit photo : Mandatory

Après avoir officialisé la venue de David « DavidP » Prins quelques heures avant la Mandatory Cup 2, G2 Esports remporte à nouveau une étape des Ignition Series !

128 équipes étaient inscrites pour la Mandatory Cup 2ème édition, parmi les participants de nombreux français (20 % des joueurs) et belge (3 %). Les plus grandes équipes Valorant européennes étaient présentes (G2 Esports, fish123, NiP, Bonk) afin de se partager les 15 000 euros en jeu !

G2 Esports, trop fort pour la concurrence

Dans un tournoi dit « open » (n’importe qui pouvant s’inscrire), G2 Esports n’a pas failli, loin de là. Durant les 3 jours de compétition, la nouvelle équipe (officiellement) de David « DavidP » Prins a simplement été à nouveau au-dessus de la concurrence.

Après avoir début le tournoi vendredi sur deux forfaits Win (10IQ & No1), G2 Esports a réellement débuté son tournoi en 16ème de finale face à G Gang. 16ème de finale qu’ils ont remporté de 13-5 sur Haven.

Le premier gros test fut contre les Vodafone Giants (équipe 100 % espagnole). L’équipe de Jacob « pyth »Mourujärvi s’est imposée 13 à 8 sur Ascent.

En quart de finale, l’équipe de Carlos « ocelote » Rodríguez a remporté son match face aux Suédois de DREAMCHASERS (2-0), équipe bien connue de la scène de Valorant.

Lors de sa demi-finale, David « DavidP » Prins et ses coéquipiers ont écarté les Turques de chez BBL Esports sur le score de 2-0 (13-9 & 13-7).


La finale, une formalité pour G2

Bonk était l’équipe à battre de l’autre côté du tableau afin de remporter la Mandatory Cup 2. On attendait plutôt Ninja in Pyjamas (NiP) en finale face à G2 mais ceux-ci sont tombés en demi-finale face à Bonk. L’équipe suédoise est très loin d’être une équipe Lambda, d’anciens NiP font partie de Bonk (Yacine « Yacine » Laghmari & Malkolm « bonkar » Rench), le titre étant loin d’être acquit sur le papier avant le début du BO5.

Trois maps plus tard, la victoire de G2 a semblé facile puisque les joueurs remportent Haven (13-9), Ascent (13-8) et Bind (13-5).

L’équipe cosmopolite confirme son statut de n°1 en Europe sur Valorant en remportant une nouvelle étape des Ignition Series. G2 voit sa série de victoire augmenter à 18 matchs sans aucune défaite. On voit mal qui peut les battre dans les prochaines compétitions à l’heure actuelle.

fish123 s’arrête en 1/16 malgré un bon ScreaM

Alors que la confirmation de signature chez Team Liquid tarde pour fish123, l’équipe n’a pas réussi à passer les seizièmes de finales.

Après avoir remporté leurs trois premiers matchs du vendredi face à DualMedia Esports, Project D & esoteric). Fish123 a failli face à l’équipe russophone TBD malgré un Adil « ScreaM » Benrlitom en forme. Mr OneTap a été le meilleur de son équipe sur les quatre matchs de son équipe avec 17 premiers sangs (first kill) et 30 % de moyenne d’headshot.

Forcé de constater que fish123 n’y arrive plus (pour l’instant ?) contre les grandes équipes. Il y a du pain sur la planche pour l’équipe britannique afin de revenir à son meilleur niveau.

Valorant

Sector One à la VRL France 2022

Publié

le

par

Crédit photo : vidéo Sector One

Nous connaissons enfin les noms des équipes qui s’affronteront lors de la VRL France, une équipe belge est sélectionnée et représentera notre pays lors de la compétition.

La Belgique sera représentée lors de la Valorant Regional League France : Revolution.  En effet, Sector One participera à la compétition. Sur la ligne de départ, ce sont huit structures qui vont s’affronter. Leur but : remporter le titre, mais aussi décrocher une place pour le Valorant Champions Tour.

 

Deux équipes se sont sélectionnées lors du tournoi qualificatif, l’Open Qualifier qui s’est achevé le 30 janvier dernier. Les autres teams ont directement été conviées à la compétition par le célèbre éditeur de jeux, Riot Games.

Valorant Regional League France

Comme lors de la dernière édition, il y aura différentes compétitions dans plusieurs régions du monde dont une en France qui est ouverte aux pays du Benelux. Les ligues seront divisées en deux étapes. La meilleure équipe de chaque VRL aura la possibilité de participer à un tournoi pour tenter de remporter une place pour le Valorant Champions Tour.

Le top départ de la VRL France sera donné dans une semaine, le lundi 14 février 2022 ! Ce sont cinq semaines de compétition qui attendent les équipes qui performeront jusqu’au 15 mars prochain.  Elles seront suivies par trois journées de playoffs : du 18 au 20 mars.


Ensuite, il y aura un tournoi de promotion prévu du 28 mars au 10 avril durant lequel les teams tenteront de décrocher une place pour le VCT. Pour finir, la deuxième phase de la compétition se déroulera du 9 mai au 21 juin. Du 24 au 26 juin, il y aura une nouvelle fois, une phase de playoffs.

En attendant, rendez-vous le lundi 14 février pour soutenir Sector One durant la Valorant Regional League France : Revolution !

Les équipes

  • logo Sector One Sector One : iDex, Shin, Goaster, Koneqt, Marctylinho
  • Logo Vitality Vitality : bramz, ceNder, vakk, kAdavra, ShadoW
  • Mandatory : HyP, hoppY, APO, CREA^, Jbzz
  • Team BDS : rodeN, logaN, TakaS, AKUMAAAAA, Happy
  • OG : uNKOE, OniBy, fxy0, LaAW, Davidp
  • Bref : Dawn, mikee, Newzera, Fatiiiih, Yuta
  • Valor Morghulis : GillianH, Killu, NRK, Vbbooy, LowaN
  • beGenius ESC : les noms des joueurs ne sont pas encore connus

 

La VRL France fait renaître de l’intérêt pour une scène qui stagne depuis la hype de la sortie de Valorant, notamment avec l’arrivée de l’équipe Mandatory, l’équipe esport de ZeratoR.

Continuer à lire

Valorant

Davidp nommé capitaine de la team Valorant EXCEL

Publié

le

par

Valorant DavidP Excel
Crédit photo : Excel

David « davidp » Prins a officiellement rejoint Excel Esports. Il sera le capitaine de la prochaine équipe Valorant !

Le Belge David « davidp » Prins a quitté il y a quelques jours seulement son ancienne structure G2 Esports. Cela fait quelques temps qu’il n’est plus très présent sur la scène esportive, il fait enfin son grand retour. C’est auprès de la structure britannique Excel que le Belge revient avec de grandes ambitions.

L’arrivée d’Excel sur Valorant

Ce n’est pas un hasard si Excel a souhaité se lancer sur Valorant avec « davidp » comme capitaine de cette nouvelle team. À 26 ans, notre compatriote a un beau palmarès à son actif. On se souviendra notamment de ses sept victoires lors des Ignition Series et d’une jolie quatrième place obtenue lors du First Strike Europe de la saison dernière.

Le Belge semble ravi de cette nouvelle opportunité et il nous promet de belles surprises au sein de cette nouvelle team. Pour rappel, la structure EXCEL a vu le jour en 2014 et s’est rapidement fait connaître sur la scène esportive britannique via League of Legends et Fortnite. C’est une nouvelle aventure qui commence donc pour la structure sur Valorant qui fait entièrement confiance au joueur qui devra créer une équipe compétitive pour la prochaine saison.

Une future team

Ce qui est certain pour le moment, c’est que le Belge sera bel et bien présent dans la prochaine lineup. Concernant ses futurs coéquipiers, rien n’est encore sûr. Néanmoins, il y a déjà des bruits de couloirs. Il ne serait pas étonnant de retrouver à ses côtés Morgan « B1GGY » Madour, Harry « DPS » MacGill ou encore Danila « Sunset » Soloviov ainsi qu’Oscar « ozzy » Scott. Nous verrons dans les prochaines semaines si ce scénario se confirmera.

Tout laisse présager qu’on retrouvera très prochainement cette équipe lors de la seconde étape des Valorant Champions Tour Masters. Ils se dérouleront au mois de mai en Islande.

Continuer à lire

Valorant

Vitality débarque sur Valorant

Publié

le

par

Vitality_annonce_son_equipe_Valorant
Crédit photo : Vitality

La team Vitality se lance sur Valorant avec une team exclusivement européenne déjà connue de la scène esportive.

Le 4 février dernier, la structure française a annoncé son arrivée sur le jeu Valorant avec une équipe déjà connue de la scène esportive. En effet, elle a recruté la team FrenzyGoKill. Team qui a commencé son parcours sur les chapeaux de roue lors du Red Bull Home Grounds en janvier dernier en arrivant jusqu’aux quarts de finale de la compétition (perdant face à G2 Esports).
2

L’équipe Vitality sera composée de deux Français : Bayram  » bramz  » Ben Redjeb ainsi que de Ouali  » M4CHINA  » Manset. On peut dire que l’équipe sera franco-lituannienne car trois joueurs lituaniens sont également de la partie : Lukas  » feqew  » Petrauskas et Jokūbas  » ceNder  » Labutis. Ils sont bien évidemment déjà connus de la scène esportive et jouaient anciennement pour « eXiLe eSports ». Les deux joueurs ont déjà quelques belles performances en poche dont notamment leur victoire lors tournoi régional « Kingdom Calling ». Un de leur compatriote portera aussi les couleurs de la team Vitality : Vakaris  » vakk  » Bebravičius. On retiendra de son parcours sa qualification pour les playoffs lors du First Strike en évinçant la team Guild Esports. Enfin, c’est l’Israëlien, Andrey « Fragon » Katz, qui chapotera cette équipe. Ayant déjà de l’expérience dans le domaine, il ne sera pas dépaysé. Fragon a déjà entraîné la team Overwatch ainsi que l’équipe Triumph Gaming, sans oublier la team FrenzyGoKill qu’il retrouvera pour cette nouvelle aventure.

Le Valorant Champions Tour

La première étape de qualification du championnat a déjà commencé en Afrique du Nord, mais a débuté que très récemment en Europe. Ça sera une première pour la majorité de l’équipe de participer à une compétition professionnelle. Seuls deux membres ont déjà performé dans ce domaine, il s’agit de « bramz » et de « Fragon ». Quoi qu’il en soit, cette équipe pourrait fortement nous surprendre pour ce tournoi qui approche à grands pas.

Composition de la team Vitality sur Valorant

flag france Bayram « bramz » Ben Redjeb
Lukas « fequew » Petrauskas
Vakaris « vakk » Bebravičius
flag france Ouali « M4CHINA » Manset
Jokūbas « ceNder » Labutis
israel Andrey « Fragon » Katz (Coach)

Continuer à lire
Publicité

Tendance