Select Page

Charleroi esports, la preview de la rédac !

Charleroi esports, la preview de la rédac !

Ding dong, c’est bientôt l’heure pour la Charleroi esports ! On vous a contocter une analyse des différentes équipes et une évaluation des chances de celle-ci dans la plus grande compétition jamais organisé en Belgique sur CSGO. Vous allez pouvoir suivre le tournoi sur notre site internet. Si vous souhaitez participer à cet événement, sachez qu’il y a encore des places disponible via ce lien ! On vous donne rendez-vous du 12 au 14 avril !

Les équipes favorites de la Charleroi esports

Logo Vitality Vitality

C’est les grands favoris de la compétition ! Ils sortent d’une StarSeries saison 7 réussie en sortant de la phase de groupe devant FaZe et MIBR, mais ont chuté dès le 1er tour de la phase finale, rien d’alarmant. Les joueurs de chez Vitality font preuve d’une progression à chaque sortie et peuvent compter sur leur starplayer Mathieu “ZywOo” Herbaut ! L’arrivée de Alex “ALEX” McMeekin fin 2018 leur a fait le plus grand bien et semble maintenant bien intégré. Un jeu d’équipe solide qui s’appuie sur un in game leader reconnu comme Nathan “NBK” Schmitt, lui qui met en condition son équipe de manière optimale à chaque événement. L’équipe CSGO de Vitality compte également une équipe d’encadrement de choix. Nul doute, les favoris c’est eux.

La composition de Vitality :
 Alex “ALEX” McMeekin
 Cédric « RpK » Guipouy
 Dan “apEX” Madesclaire
 Mathieu “ZywOo” Herbaut
 Nathan “NBK” Schmitt

 G2 

Le changement de cap effectué par G2 en juin 2018 n’a pas porté ses fruits (du moins en termes de résultat), l’équipe a donc effectué quelques ajustements au cours des derniers mois. Deux jeunes loups sont venus rejoindre l’équipe ainsi que François “AmaNEk” Delauney (il y a un mois). C’est un style de jeu complémentaire différent que devrait proposer G2 à la Charleroi esports. L’équipe dispose de grosse individualité, mais leur manque de stabilité est toujours le problème. Les G2 ne sont pas venus là pour finir 2e et l’équipe veut être sur la 1re marche du podium. Les playoffs semblent déjà assurés à moins qu’un gros fail mais qui ne devrait pas arriver vu l’expérience des joueurs !

La composition de G2 :
 Audric “JACKZ” Jug
 François “AmaNEk” Delauney
 Kenny “kennyS” Schrub
 Lucas “Lucky” Chastang
 Richard “shox” Papillon

Les outsiders

 GamerLegion

Ah, c’est l’équipe qui sera certainement dans le cœur des spectateurs belge ce week-end. GamerLegion dispose d’un grand capital sympathie malgré leur jeunesse. Les deux joueurs belges sont les plus grands noms dans l’équipe (Adil “ScreaM” Benrlitom & Kévin “Ex6TenZ” Droolans). L’équipe est encore en rodage, mais a déjà fait une sortie remarquée lors de la United Masters League ou ils sont terminés sur le podium devant Sprout ! La jeune pépite suédoise de l’équipe Tim “nawwk” Jonasson a été complément démentiel sur internet face à Windigo ! GamerLegion pourrait être la grande surprise de cette Charleroi esports si ils arrivent a mettre Virtus.pro dans le lower bracket dans le groupe B dès le début la compétition !

La composition de GamerLegion :
Flag Belgium Adil “ScreaM” Benrlitom
 Hampus “hampus” Poser
 Kevin “HS” Tarn
Flag Belgium Kévin “Ex6TenZ” Droolans
 Tim “nawwk” Jonasson

Logo Sprout Sprout

Les Allemands ont toujours été en dessous des équipes du top européen, mais ils arrivent à réaliser quelques coups d’éclat ici et là. Dernier exemple en date, leur victoire face à ENCE le 15 mars dernier sur le plus petit écart (16-14), mais perdre face à Heroic une semaine plus tard. Dans un bon jour, les joueurs allemands peuvent battre tout le monde. Il va falloir que Sprout soit à 150% pour être en playoffs… Mais ils sont dans le groupe A, le groupe qui sur le papier semble le plus faible.

La compositin de Sprout :
 Florian “syrsoN” Rische
 Timo “Spidii” Richter
 Denis “denis” Howell
 Sabit “mirbit” Cpktasar
 Josef “shox” Baumann

Logo Virtus pro - 2018 Virtus.pro

C’est l’un des tags mythiques sur la scène CS depuis quelques années maintenant, mais ces dernières années, ils sont perdus peu à peu de leur superbe. Il manque des biceps à l’équipe pour espérer remporter la Charleroi esports. Paweł “byali” Bieliński semble complètement à la ramasse depuis quelques semaines maintenant. S’ils sortent des poules, ce serait déjà un exploit au vu de leur forme actuelle.

La compositin de Virtus.pro :
flaga poland Janusz “Snax” Pogorzelski
flaga poland Michał “MICHU” Müller
flaga poland Michał “snatchie” Rudzki
flaga poland Paweł “byali” Bieliński
flaga poland TBA

Les autres

Logo epsilon Epsilon

C’est l’équipe le plus cosmopolite de la compétition ! Cinq nationalités pour former une équipe, c’est de plus en plus hors du commun pour une équipe de haut niveau. L’équipe CSGO d’Epsilon a réalisée quelques bon résultats ces dernières semaines dont une victoire en terre polonaise à la Good Game League 2019 qualifier 2 devant les Polonais de PACT ! Epsilon semble en bonne forme même si leur défaite face aux GamerLegion inquiète (0-2). Peu de chance pour Epsilon de passer la phase de poule des groupes de cette Charleroi esports.

La composition d’Epsilon :
 Helvijs “broky” Saukants
 Joey “CRUC1AL” Steusel
 Kia “Surreal” Man
 Nils “k1to” Gruhne
 Teodor “SPELLAN” Nikolov

Logo team LDLC Team LDLC

Dix jours, c’est le nombre de joueurs de préparation de LDLC pour cet évènement, c’est trop cours pour cette nouvelle équipe. Ils sont des joueurs d’expérience qui ont joué à très haut niveau dont leur leader in game Vincent “Happy” Schopenhauer qui peut s’appuyer sur Engin “MAJ3R” Küpeli lors de situation critique. SIXER est un habitué du Dôme maintenant vu qu’il est déjà passé par Charleroi lors des finales de l’ESL Proximus, est-ce que ça joue vraiment ? LDLC semble une très bonne équipe pour l’avenir, mais encore trop tendre pour prétendre à une victoire. Une qualification n’est pas exclue vu qu’ils se trouvent dans le groupe le plus faible.

La composition de Team LDLC :

 Alexandre “xms” Forté
 Christophe “SIXER” Xia
Flag Turquie Engin “MAJ3R” Küpeli
 Rodolphe “roden” Bianco (en test)
 Vincent “Happy” Schopenhauer

FrostFire logo Frostfire

On va vous mentir, on ne connaît pas bien l’équipe malgré une deuxième place lors de la qualification asiatique de la Charleroi esports. Ce n’est pas une équipe du top asiatique, il y a zéro chance que les Malaisiens remportent un match de cette compétition. Ils sont venus en Belgique pour manger des gaufres et boire des bières.

La composition de Frostfire :
Affiq “Nutr1xNTC” Affendy
Aiman “aimaNNN” Azham
Ashraf “acAp” Firdaus
Mohd “Avirity” Arsad
Shamir “Subbey” Zaman

A propos de l'auteur

Poster un Commentaire

  Notification(s)  
Me notifier des